Actualités

Alan Turing est mort il y a soixante ans (+ documentaire)

Le 6 juin 2014

Alan Turing est né le 23 juin 1912 — son centenaire a été l’occasion de plusieurs célébrations — et mort le 7 juin 1954. Logicien et mathématicien anglais, il est principalement connu pour ses travaux fondateurs sur la théorie de la calculabilité qui permettent l’avènement de l’informatique. Un autre apport conceptuel important porte sur l’émergence de formes complexes dans la nature (morphogenèse) qu’il arrive à modéliser par des principes mathématiques très simples (voir cet article de Pascal Chossat).

Alan Turing entretient avec son pays des relations mouvementées : décoré de l’Ordre de l’Empire Britannique en 1945 pour sa contribution au déchiffrement de la machine Enigma, nommé Fellow de la Royal Society en 1951, il est condamné à la castration chimique pour homosexualité en 1952. Cela pourrait l’avoir conduit au suicide en 1954. Mais la Reine d’Angleterre le réhabilite le 24 décembre 2013.

Exceptionnellement, cette brève est publiée la veille de la célébration pour annoncer un documentaire sur Arte diffusé le 6 juin à 21 h 45 — visible une semaine sur Arte+7 — intitulé : Comment les maths ont vaincu Hitler.

Résumé

Dans la petite ville de Bletchley Park, dans la grande banlieue londonienne, s’est jouée pendant la Seconde Guerre mondiale une vaste partie d’échecs dont l’enjeu était le décryptage des communications secrètes de l’armée allemande. Une partie dont la pièce maîtresse a été Alan Turing, l’inventeur de ce qui ne s’appelait pas encore l’ordinateur. Esprit plus que brillant, Turing sera pourtant traité de manière odieuse au lendemain de la guerre : son homosexualité lui ayant valu des poursuites judiciaires, il se suicide en 1954, après avoir dû subir une castration chimique.

En savoir plus: une biographie d'Alan Turing (en anglais)

Partager cette actualité

La tribune des mathématiciens

Suivre IDM