Actualités

Anniversaires : Alexandre Khintchine et Adolf Hurwitz

Le 18 novembre 2009

Il y a 50 ans disparaissait Alexandre Khintchine. Mathématicien russe, il est principalement connu pour ses travaux concernant la théorie moderne des probabilités dont il fut l’un des fondateurs. Il s’est aussi intéressé à la théorie des nombres et plus précisément aux équations diophantiennes, des équations qui ne font intervenir que des nombres entiers. Il a également contribué à la physique statistique à travers la théorie des files d’attentes et à la théorie de l’information.

Ce 18 novembre est aussi l’occasion de commémorer les 80 ans de la disparition d’Adolf Hurwitz, mathématicien allemand dont les travaux les plus importants concernent deux branches de la géométrie : la théorie des surfaces de Riemann et celle des courbes algébriques. Il s’est également intéressé à la théorie des nombres, notamment aux nombres quaternioniques, une extension des nombres usuels. Jean-Pierre Serre a notamment dit de lui « qu’il fut l’une des figures les plus importantes des mathématiques de la seconde moitié du 19ème siècle ». D’origine modeste, Adolf Hurwitz faillit ne pas pouvoir faire d’études universitaires. Un ami de son père aida financièrement sa famille, lui permettant d’achever ses études et de devenir professeur à l’université de Königsberg.

Partager cette actualité

La tribune des mathématiciens

Suivre IDM