Actualités

Anniversaires de János Bolyai et Alfredo Capelli

Le 27 janvier 2010

Nous commémorons aujourd’hui les 150 ans de la disparition de János Bolyai, illustre géomètre hongrois. A l’âge de 21 ans, il acheva un traité de géométrie non euclidienne dans lequel il admet que par un point passe une infinité de droites parallèles à une droite donnée (négation du 5ème postulat d’Euclide). Carl Friedrich Gauss, en lisant le travail de Bolyai, écrivit : « Je considère ce jeune géomètre, Bolyai, comme un génie de premier ordre. Admirer cela reviendrait à m’admirer. En effet le contenu de son travail [...] coïncide exactement avec mes propres réflexions durant les trente, trente-cinq dernières années. »

Le 28 janvier est aussi l’occasion de commémorer le centenaire de la disparition d’Alfredo Capelli, mathématicien italien dont les recherches se situent en algèbre. Il s’est notamment intéressé à la théorie des groupes, aux polynômes et a obtenu des contributions importantes dans la théorie des systèmes d’équations linéaires.

Partager cette actualité

La tribune des mathématiciens

Suivre IDM