Actualités

De la géométrie et des histoires (Montpellier, 18/11)

Le 12 novembre 2015

La 3e session de l’Agora des savoirs sera une conférence de

Michèle Audin, mathématicienne et professeur d’université

De la géométrie et des histoires

La géométrie est, dit-on, la science de la mathématisation du proche et du lointain. Peut-être l’histoire est-elle aussi une science de la confrontation du proche et du lointain ? Les géomètres du XXe siècle se sont penchés sur la distinction entre les propriétés « locales » et « globales » des objets de leur étude. Les mots viennent du langage ordinaire et décrivent une réalité assez commune. Par exemple, la Terre a à peu près la forme d’une sphère, bien différente de la forme d’un plan. Il est bien difficile d’emballer une sphère, même de petite taille, comme un ballon, dans du papier-cadeau. C’est même impossible sans froisser le papier. Et pourtant, vue de très près, à notre échelle, la Terre a bien l’air d’un plan. D’ailleurs on en fait des cartes et des plans.Outre différents points de vue sur quelques-uns des objets de prédilection des mathématicien(ne)s, Michèle Audin s’aventurera (à travers l’espace-temps...) du côté de l’histoire et de la littérature – plus proches qu’on le croit souvent.

Michèle Audin est mathématicienne, professeur d’université et chercheuse, principalement en géométrie symplectique, mais aussi en histoire. Elle est également l’auteur de nombreux articles et ouvrages spécialisés, membre de l’Oulipo (Ouvroir de littérature potentielle) et auteur de quelques ouvrages non spécialisés, parmi lesquels Cent vingt et un jours (roman, L’Arbalète-Gallimard, 2014), Une Vie brève (récit, L’Arbalète-Gallimard, 2013).

Mercredi 18 novembre à 20 h 30 au Centre Rabelais
29 boulevard Sarrail, Montpellier
Entrée libre

En savoir plus : le site de l'Agora des savoirs

Partager cette actualité

La tribune des mathématiciens

Suivre IDM