Actualités

Dérivées variables : mathématiques et littérature au XXIe siècle

Le 2 janvier 2019

La revue Études littéraires a lancé un appel à contribution sur le thème

Dérivées variables : mathématiques et littérature au XXIe siècle

Les mathématiques imprègnent tous les champs de savoir, les domaines scientifiques ou commerciaux comme les sciences sociales, la musique et les arts visuels et architecturaux, et la littérature n’y fait pas exception. Littérature et mathématiques se rencontrent dans l’importance accordée, d’une part, à l’esthétique et à l’élégance de l’énoncé et, d’autre part, à la structure, qu’elle soit narrative ou mathématique. En outre, d’une certaine façon, les mathématiques pures se moquent tout autant que la littérature du caractère utilitaire de leur production. L’exploration des nombres n’est pas plus « utile » que l’imaginaire littéraire, mais les deux peuvent susciter une exaltation qui apporte un sens tout autre à l’expérience du monde et de la vie. Encore, Fontenelle, en 1699 dans son Histoire de l’Académie royale des sciences, présentait les mathématiques comme « un genre de littérature », soulignant la liberté intellectuelle dont dispose le savant en mathématique, qui se compare en quelque sorte à la liberté créatrice des écrivains.

Ainsi, les mathématiques s’inscrivent depuis toujours et de diverses manières dans à peu près toutes les formes littéraires : romans, nouvelles, contes, pièces de théâtre, bandes dessinées, poèmes, œuvres hypermédiatiques, etc. De plus, certains auteurs – Michel Butor, Denis Guedj –, groupes – OuLiPo – ou genres – science-fiction – leur ont fait une place de choix. Toutefois, la littérature de l’extrême contemporain a-t-elle des thèmes de prédilection liés aux mathématiques ou explore-t-elle de nouveaux personnages occupant des fonctions aussi liées à cette discipline ? Les possibilités de calcul de l’ordinateur ou le fonctionnement en réseau du Web influencent-ils le couple chiffres et lettres ? Les mathématiques constituent-elles le fondement de nouvelles intrigues ou de motifs formels dans les écrits du XXIe siècle ? Quelles sont les plus récentes stratégies d’écriture et de production du texte littéraire basées sur les mathématiques ? Ou encore, quelles sont les modalités narratives qui permettent de véhiculer, parfois de vulgariser, un contenu mathématique ?

Ce numéro cherchera ainsi à mettre en lumière les œuvres littéraires mathématiques des vingt dernières années, issues de la francosphère, qui n’actualisent pas forcément des contraintes d’écriture, mais créent des ponts entre les deux domaines. Les analyses critiques des liens entre littérature et mathématiques pourront s’attarder aux thèmes, aux personnages, aux dimensions formelles et structurantes, ou encore aux contraintes.

Les propositions d’articles devront être soumises à la revue Études littéraires au plus tard le 30 janvier 2019, accompagnées d’une courte notice biobibliographique.

En savoir plus : le site Fabula

Partager cette actualité

La tribune des mathématiciens

Suivre IDM