Actualités

Génomique et statistique : un couple d’enfer ? (Lyon, 17/3)

Le 11 mars 2015

Les cafés de la statistique… à Lyon : « comment les statistiques peuvent éclairer le débat public. »

Jean-Baptiste Veyrieras, bioMérieux

Génomique et statistique : un couple d’enfer ?

Les progrès fulgurants du séquençage de l’ADN (de treize années pour le premier séquençage du génome humain à une semaine aujourd’hui) s’accompagne d’un déluge de données insondable sans le recours à l’informatique et aux statistiques. Certes, nous n’avons jamais été aussi proche de traduire notre génome dans un langage compréhensible par chacun d’entre nous, mais cette traduction est encore bien fragile et réservée à quelques scientifiques initiés.

Néanmoins, la frontière entre des approches purement inférentielles et des stratégies prédictives s’amenuisent à mesure que nos gènes se mettent à parler sous les lumières des séquenceurs. Déjà des sociétés n’hésitent pas à breveter des applications futuristes pour sélectionner génétiquement des embryons, les premiers portraits robots génétiques voient le jour en France, à Lyon même… S’il ne faut pas agiter inutilement le chiffon rouge des menaces eugéniste et de la surveillance ultime façon Le meilleur des mondes ou Bienvenue à Gattaca, il convient toutefois de penser collectivement le devenir de notre patrimoine génétique, humain et non humain : c’est un capital historique, fruit d’une longue histoire évolutive, et qui, si nous ne voulons pas le voir réduit à un capital de plus à exploiter, mérite outre un traitement statistique approprié, avant tout un traitement éthique et politique.

Mardi 17 mars 2015 de 19 h à 21 h
Lieu : Café La Cloche, 4 rue de la Charité, Lyon (angle place Bellecour)

Le concept des cafés de la statistique ?

  • des soirées-débats publiques ouvertes à tous,
  • des débats qui évitent la technicité,
  • des thèmes très variés et d’actualité,
  • un dialogue entre des statisticiens et le public le plus large.

Organisateurs : Anne-Laure Fougères (université Lyon 1) & Antoine Rolland (université Lyon 2), avec le soutien de la SFdS.
Contact

En savoir plus : le blog des cafés de la statistique à Lyon

Partager cette actualité

La tribune des mathématiciens

Suivre IDM