Actualités

Henri Poincaré est mort il y a cent ans

Le 17 juillet 2012

Né le 29 juin 1854 à Nancy (ville dont une université porte son nom), Henri Poincaré est mort le 17 juillet 1912 à Paris (où se trouve l’Institut Henri Poincaré). Mathématicien, physicien, philosophe, il est parfois considéré comme l’un des derniers savants universels, maîtrisant entre autres toutes les mathématiques de son époque.

Cent ans après sa disparition, le site Henri Poincaré, du mathématicien au philosophe a été élaboré à l’occasion du centenaire de sa mort : on y trouve sa vie, son œuvre, mais aussi les nombreuses manifestations, pour tout public ou pour spécialistes, qui vont commémorer sa disparition. Le 9 juillet, une série de documents a été diffusée au cours d’une journée spéciale sur la télévision Canal-u.

Comme en témoigne cette recherche, Henri Poincaré est un peu le héros du site IdM, où il apparaît, souvent comme personnage principal, dans plus de cent cinquante articles et une vingtaine de brèves. En voici une sélection :

  • pour l’engagement de Poincaré dans la vie publique, notamment pendant l’affaire Dreyfus, on pourra consulter cet article ou celui-ci ;
  • pour l’œuvre de Poincaré philosophe, on pourra lire cet article ou écouter les écrits de Poincaré dans le podcast de la semaine ;
  • en 1907, le « théorème d’uniformisation » de Poincaré permet de « comprendre la géométrie de toutes les surfaces à l’aide de trois modèles seulement : sphérique, euclidien et hyperbolique. » Pour ce qui se passe en dimension trois, il laisse une de ses grandes contributions aux mathématiques du XXe siècle sous forme de question, la conjecture de Poincaré : voici une introduction au sujet et un article plus difficile qui esquisse la preuve de la conjecture de Poincaré par Grigori Perelman en 2004 ;
  • cet article sur « l’effet papillon » est une introduction au chaos : on y apprend pourquoi, « grâce à Poincaré, Hadamard et Lorenz, notre conception du déterminisme a changé. Nous savons que le présent détermine le futur, mais nous savons également qu’une connaissance imparfaite du présent, comme c’est presque toujours le cas, rend la détermination du futur illusoire. Il a fallu un siècle pour que cette idée simple mais fondamentale soit assimilée, malheureusement de manière souvent imparfaite, dans le public mais aussi parmi les scientifiques. »

Enfin, le site Sagascience du CNRS propose une animation sur Henri Poincaré.

En savoir plus: biographie d'Henri Poincaré (en anglais)

Partager cette actualité

La tribune des mathématiciens

Suivre IDM