Actualités

Jean-Baptiste Biot est mort il y a 150 ans

Le 3 février 2012

Né à Paris en 1774, Jean-Baptiste Biot est mort le 3 février 1862. « Si ses champs d’intérêt scientifique furent extrêmement divers, mathématiques, géométrie, électricité, magnétisme, chimie, la plus grande partie de ses recherches a été consacrée à l’optique. Il fut un des premiers à affirmer que la physique et la chimie doivent être liées. » (Source.)

Dans ses travaux scientifiques les plus connus, il utilise la polarisation de la lumière par une solution chimique pour étudier celle-ci. Partant, il invente le saccharimètre pour mesurer la quantité de sucre dans un liquide, ce qui est bien utile en viticulture. Son nom reste aussi attaché à la loi de Biot-Savart qui détermine le champ magnétique produit par un conducteur électrique, ainsi qu’au nombre de Biot en thermodynamique.

Biot a également mené des missions scientifiques pour le Bureau des longitudes. Par exemple, il écrit en 1803 un rapport « considéré comme la première preuve de l’origine non terrestre des météorites ». L’année suivante, il effectue « une périlleuse ascension aérostatique avec Gay-Lussac, à l’altitude de 13 000 pieds (environ 4000 mètres) » pour étudier l’atmosphère. En 1806, il continue la mesure du méridien entamée par Méchain. (Source wikipedia.)

Études et carrière académique

Pour fuir la formation au commerce que lui impose son père, il s’engage à dix-huit ans dans les troupes de la République française, qu’il quitte en septembre 1793 à cause du plica. Il mène alors des études d’ingénieur à l’École des ponts et chaussées et à la future École polytechnique entre 1794 et 1796. Sa carrière académique est rapide : professeur de mathématiques à l’École centrale dès l’âge de 26 ans, puis de physique mathématique au Collège de France, puis d’astronomie à la faculté des sciences de Paris, où il enseigne la physique et dont il finit doyen. Il est un jour membre de plus de vingt académies, dont l’Académie des sciences et même l’Académie française. Il y a une rue Biot dans le 17e arrondissement de Paris depuis 1864.

Biographie de Jean-Baptiste Biot sur le site de l'Académie des sciences

Partager cette actualité

La tribune des mathématiciens

Suivre IDM