Actualités

« Le grand mystère des mathématiques » et « Nicole El Karoui, mathématicienne »

Le 9 juillet 2018

Deux émissions à la télévision ou à la radio ces jours-ci.

« Le grand mystère des mathématiques »

Rediffusion d’un documentaire de 2015 le 21 juillet 2018 à 22 h 40 sur Arte ; à voir ou à revoir sur Arte 7 après diffusion (ou ici).

Omniprésentes dans les sciences et les technologies, les mathématiques sont parvenues à décrypter les orbites elliptiques des planètes, à prédire la découverte du boson de Higgs ou à faire atterrir le robot Curiosity sur Mars. De tout temps, l’homme, en quête de cycles et de motifs, les a utilisées pour explorer le monde physique et pour comprendre les règles de la nature, du nombre de pétales de fleurs (répondant à des « suites") à la symétrie de notre corps. La réalité possède-t-elle une nature mathématique inhérente ou les mathématiques sont-elles des outils précieux créés par l’esprit humain ?

« Nicole El Karoui, mathématicienne »

Podcast de l’émission « Les savantes » de Lauren Bastide, diffusée le 7 juillet 2018.

Nicole El Karoui, professeur émérite en mathématiques appliquées à l’Université Sorbonne-Université, est une pionnière des mathématiques financières. Elle a longtemps mis sa capacité à modéliser l’incertain au service de la finance, et a à coeur de servir de modèle pour que plus de filles choisissent les mathématiques.

Mettre en chiffres le hasard !...

Professeur émérite en mathématiques appliquées à Sorbonne-Université, Nicole El Karoui est spécialiste des probabilités. Elle a longtemps enseigné les mathématiques financières à l’École polytechnique. Sa recherche porte sur la modélisation de l’incertain.

Les marchés financiers contemporains doivent beaucoup à sa compréhension de l’aléatoire. Elle a formé, dans le DEA de mathématiques financières qu’elle a créé en 1989 à l’université Paris VI, ainsi qu’à l’École polytechnique, une grande partie des analystes quantitatifs qui œuvrent aujourd’hui dans les banques d’affaire du monde entier. Avec un esprit critique aiguisé, elle juge aussi durement la spéculation et des dérives qu’on observe dans ce milieu complexe, et très majoritairement masculin.

Partager cette actualité

La tribune des mathématiciens

Suivre IDM