Actualités

Léonide Pliouchtch (1939-2015)

Le 5 juin 2015

Léonide Pliouchtch (en), mathématicien ukrainien et dissident soviétique né le 26 avril 1939, est mort le 4 juin 2015.

Né dans une famille ouvrière ukrainienne, atteint de tuberculose à huit ans, il termine ses études de mathématiques à Kiev en 1962. Il s’intéresse alors à la modélisation mathématique du vivant. Puis il est embauché à l’Institut de cybernétique de l’Académie des sciences et travaille sur divers problèmes du programme spatial soviétique.

Il entre en dissidence dès le début des années soixante . Arrêté pour conspiration anti-soviétique, il est jugé et interné dans un hôpital psychiatrique de 1972 à 1976 : l’internement en HP et les traitements forcés (en particulier à de fortes doses de neuroleptiques) étaient une « tradition » utilisée envers les opposants
[quote]Je notais avec horreur la progression quotidienne de ma dégradation. J’ai perdu tout intérêt pour la politique, puis pour les problèmes scientifique, enfin pour ma femme et mes enfants. Mon langage s’embrouillait : ma mémoire empirait. Au début, je réagissais fortement aux souffrances des autres patients. En fin de compte, je suis devenu indifférent. Mes seules pensées portaient sur les toilettes, le tabac et les pots-de-vin aux infirmiers pour qu’ils me laissent aller aux toilettes une fois de plus. J’ai alors commencé à appliquer une nouvelle idée : « Je dois me rappeler tout ce que je vois ici, me suis-je dit, pour pouvoir le raconter après. »
[/quote]

Il en est libéré notamment grâce au Comité des mathématiciens fondé par Michel Broué, Henri Cartan et Laurent Schwartz (voir Un mathématicien aux prises avec le siècle). Il passe la fin de sa vie en France, non sans avoir témoigné largement sur sa détention comme il l’avait décidé.

Dans la presse :

Partager cette actualité

La tribune des mathématiciens

Suivre IDM