Actualités

Les prénoms : pourquoi Lison a plus de chance d’avoir une mention au bac qu’Alison (Lyon, 19/3)

Le 13 mars 2019

Les cafés de la statistique… à Lyon : « comment les statistiques peuvent éclairer le débat public. »

Baptiste Coulmont, professeur de sociologie, université Paris 8

Les prénoms
ou pourquoi Lison a plus de chance d’avoir une mention au bac qu’Alison...

Donner un prénom à son enfant est un événement très personnel… et en même temps très ancré dans une époque et une collectivité particulière. L’analyse des prénoms portés par une génération est riche d’enseignement sur une société. L’utilisation des techniques statistiques permet alors de mettre à jour des phénomènes sociaux peu évident au premier abord, et même parfois de les mesurer.

Nous verrons comment les prénoms, au cours des derniers siècles, sont passés du domaine de la transmission au domaine de la mode, comment les jeux de distinction entre milieux sociaux donnent naissance aux prénoms, et enfin avec quelle vitesse les immigrés et leurs descendants adoptent les prénoms de la population majoritaire.

Mardi 19 mars 2019 de 19 h à 21 h
Lieu : Café La Cloche, 4 rue de la Charité, Lyon (angle place Bellecour)

Le concept des cafés de la statistique ?

  • des soirées-débats publiques ouvertes à tous,
  • des débats qui évitent la technicité,
  • des thèmes très variés et d’actualité,
  • un dialogue entre des statisticiens et le public le plus large.

Organisateurs : Anne-Laure Fougères (université Lyon 1) & Antoine Rolland (université Lyon 2), avec le soutien de la SFdS.
Contact

En savoir plus : la page du café de la statistique lyonnais

Partager cette actualité