Actualités

Maria Cunitz est morte il y a trois cent cinquante ans

Le 22 août 2014

Maria Cunitz, née en 1610 à Wołów (Silésie) et morte le 22 août 1664 à Byczyna (Silésie), est une astronome. Son ouvrage le plus connu est Urania propitia : il corrige certaines erreurs des Tables rudolphines de Kepler (mais en introduit malheureusement de nouvelles), en simplifie l’usage, apporte de nouvelles éphémérides et une nouvelle solution élégante au problème de Kepler.

Maria Cunitz est mentionnée dans un livre de Johan Kaspar Elberti de 1727, Les femmes et poétesses éduquées de Silésie. La critique suivante, qui en est extraite, illustre les difficultés que rencontraient les savantes de l’époque : « [Maria Cunitz] était si profondément engagée dans la spéculation astronomique qu’elle négligeait son intérieur. Elle passait la plus grande partie de ses journées au lit (à propos duquel toutes sortes d’événements ridicules ont été rapportés) parce qu’elle s’était fatiguée par l’observation des étoiles »

Le cratère Cunitz sur Vénus et le planétoïde 12624 Mariacunitia (en) sont nommés en son honneur.

En savoir plus : une biographie de Maria Cunitz (en anglais)

Partager cette actualité

La tribune des mathématiciens

Suivre IDM