Actualités

Mathématiques et tours de magie (Toulouse, 19/5)

Le 13 mai 2014

Persi “Magic” Diaconis, professeur à l’université de Stanford, réalisera des tours de magie et révélera les mathématiques dissimulées derrière ces tours.

Les mathématiques sont une source de base pour bien des tours de cartes, Persi Diaconis est l’auteur avec Ronald Graham d’un ouvrage sur les idées mathématiques qui animent les tours de magies (Magical Mathematics : The Mathematical Ideas That Animate Great Magic Tricks, Princeton University Press).
Les thèmes mathématiques utilisés incluent l’analyse combinatoire, la théorie des nombres aussi bien que la topologie et la théorie des graphes.

Au cours de cette conférence, Persi Diaconis nous expliquera aussi les liens mathématiques avec les codes secrets, les combines des cambrioleurs, les fragments d’ADN, et bien plus encore. Il nous fera découvrir comment des variations sur quelques tours de magie testent les limites de la connaissance scientifique.

Lundi 19 mai 2014 à 17 h 30
Grand auditorium
Université Toulouse III - Paul Sabatier

L’exposé est ouvert à tous, même s’il est bien sûr question de vraies mathématiques.
Entrée gratuite, inscription obligatoire ici.

Biographie express

Son domaine d’expertise réside notamment dans la Théorie des statistiques et des probabilités et il est particulièrement connu pour ses travaux sur des problèmes aléatoires.

Il quitte le domicile familial à 14 ans pour suivre le célèbre prestidigitateur Dai Vernon et devenir magicien professionnel. Il abandonne l’école pour ce faire et ne reprendra le chemin de l’université que des années plus tard dans le but d’étudier les connexions entre probabilités et jeux de hasard.

Il s’engage dans une thèse a l’Université d’Harvard et devient docteur es statistique mathématiques en 1974.

Persi Diaconis acquit sa notoriété lorsqu’il fut lauréat du prix Mac Arthur en 1982, puis à nouveau en 1992, après la publication d’un article qui établit de manière rigoureuse le nombre de fois que l’on doit mélanger à la queue d’aronde (mélange dit « américain ») un jeu de cartes pour que celui-ci soit parfaitement mélangé, au sens de la distance de variation totale .

Il est souvent cité pour la proposition simplifiée qui établit qu’il faut brasser un jeu de cartes sept fois à l’américaine pour le mélanger.

Persi Diaconis est un agitateur d’interactions entre différents domaines des mathématiques, des représentations de groupes finis à l’analyse micro-locale, ainsi qu’avec les autres disciplines, physique, chimie, biologie, sciences humaines.

Persi Diaconis à obtenu le prix Rollo Davidson en 1982, le prix Van Wijngaarden en 2003 et le prix Levi L. Conant en 2012.

Le titre de Docteur Honoris Causa lui fut décerné par l’Université Toulouse III - Paul Sabatier en 2003.

Cette brève est tiré du site de l’université de Toulouse (voir ci-dessous) mais voici un portrait de Persi “Magic” Diaconis plus détaillé de ce personnage haut en couleurs.

En savoir plus: le site de l'université de Toulouse III

Partager cette actualité

La tribune des mathématiciens

Suivre IDM