Actualités

Morphing Castalia - Glass Bead (Aubervilliers, 29/9, 1/10, 3/10)

Le 24 septembre 2014

Glass Bead est une revue et une plate-forme de recherche dédiées aux transferts de savoir entre l’art, la science et la philosophie, ainsi qu’à leurs dimensions pratiques et politiques. Avant son lancement en 2015, Glass Bead entreprend une année d’enquête sous la forme d’un programme de recherche audio et d’une série d’événements publics. Initiée à New York en avril 2014, cette enquête se poursuit cet automne aux Laboratoires d’Aubervilliers.

Le monde décrit par Hermann Hesse dans Le Jeu des perles de verre (Das Glasperlenspiel, 1943) inscrivait la possibilité de synthétiser toutes les formes de la connaissance dans un jeu mis en place par un groupe d’intellectuels installé à Castalia, une province fictionnelle d’Europe centrale retirée du monde et de ses vicissitudes historiques et politiques. Considérant Castalia comme une image équivoque du projet moderne de synthèse des savoirs, cette semaine de résidence aux Laboratoires d’Aubervilliers examinera la manière dont des méthodes synthétiques développées dans les mathématiques, comme la logique diagrammatique et la théorie des catégories, ont radicalement transformé l’espace de la raison et ouvert de nouvelles possibilités de navigation entre des sites épistémiques hétérogènes et de plus en plus spécialisés.

A travers une série d’événements publics et d’interviews, cette semaine visera à explorer ces méthodes, leur impact sur des sites naturels et culturels contemporains, et leurs implications pour les pratiques artistiques.

  • Lundi 29 septembre :
    • Andrée C. Ehresmann (mathématicienne), Le Jeu des Perles de Verre revisité : le tissage de dynamiques émergentes selon la méthodologie des Systèmes évolutifs à mémoire (SEM) ;
    • Olivia Lucca Fraser (philosophe), L’intelligence artificielle à l’ère de la reproduction sexuelle : ébauches pour un Xénofeminisme.
  • Mercredi 1er octobre :
    • Martin Holbraad (anthropologue), Anthropologie, métaphysique, art : aux limites de l’aporie ethnographique ;
    • Franck Jedrzejewski (philosophe, mathématicien, musicologue), Les champs ontologiques : une catégorification de l’espace.
  • Vendredi 3 octobre :
    • Giuseppe Longo (mathématicien, logicien, épistémologue) : La constitution du sens : des structures des mathématiques aux organismes (e ritorno)
    • Frederik Stjernfelt (philosophe), Raison diagrammatique et propositions naturelles.

Participants aux workshops (sessions de recherche non publiques) : Mathias Béjean, Katrina Burch, Étienne Chambaud, Tristan Garcia, Valeria Giardino, Sonia de Jager, Margarida Mendes, Patricia Reed, Olivier Surel, Ferhat Taylan, Tzuchien Tho, Max Turnheim, ainsi que les membress de Glass Bead, Fabien Giraud, Jeremy Lecomte, Vincent Normand, Ida Soulard et Inigo Wilkins.

Informations :
à 19 h, lundi 29 septembre 2014, mercredi 1er octobre, vendredi 3 octobre ; entrée libre sur réservation (mail, 01.53.56.15.90).

Reprise d'un communiqué de presse trouvé sur le site Paris-art

Partager cette actualité

La tribune des mathématiciens

Suivre IDM