Actualités

Poem for chairs, tables, benches, etc. (Besançon, 15/9)

Le 8 septembre 2016

Poem for chairs, tables, benches, etc., une pièce exceptionnelle pour le premier concert de la programmation « Musique & mathématiques » organisée par Stefan Neuwirth et Olivier Toulemonde.

De septembre à décembre 2016, la licence de mathématiques propose une unité consacrée à la thématique « Musique et mathématiques ». Tous les jeudis, de 16 h 30 à 18 h, des musiciens, compositeurs et conférenciers viennent participer au cours qui est ouvert à tous les étudiants. Certains jeudis, ils présentent ensuite leur travail au public, dans le cadre d’un concert, d’une lecture publique ou d’une conférence.

Ce jeudi 15 septembre, le cours accueillera une présentation de l’acoustique de la clarinette contrebasse par Damien Rose (professeur de basson au conservatoire) et une rencontre avec les musiciens du concert. Ce concert aura lieu au FRAC et s’articulera autour de la pièce Poem for chairs, tables, benches, etc.

Écrite en 1960 par La Monte Young, figure emblématique de la musique avant-gardiste américaine, Poem for chairs, tables, benches, etc. consiste à déplacer sur le sol du mobilier de type chaises, tables, bancs ou autre, de façon a obtenir des sons continus, sans interruption. La simplicité de l’écriture musicale est à mettre en relation avec l’incroyable richesse harmonique et la puissance des sons obtenus. Notons qu’au delà de son originalité musicale, cette pièce est aussi une étonnante composition chorégraphique, qui prendra toute son ampleur dans le hall du FRAC.

Cette pièce sera interprétée par les musiciens de la Générale d’expérimentation Nicolas Thirion, Benoit Kilian et Baptiste Chatel, accompagnés de Philippe Cornus et Olivier Toulemonde.

Au programme également : De Profundis, de Hans Lehmann et Quatuor d’Alfred Schnittke, deux pièces de musique contemporaine, écrites par des compositeurs actuels qui font référence dans le monde de la musique, qui explorent de façon précise et rigoureuse le lien entre musique et mathématiques.

Ces deux compositions seront interprétées par Jules Coste, Nicolas Cagnoni, Maxime Gilbert, Manon Flamion-Charrière, Pierre Travaglini et Maeliss Castro-Balbi, étudiants au conservatoire.

Cours et concert sont gratuits.

Jeudi 15 septembre à 19 h
Hall du FRAC Franche-Comté, Cité des arts, 2 passage des arts, Besançon

La presse en parle ! « Les mathématiques peuvent traduire les rythmes musicaux », dit Stefan Neuwirth dans L’Est républicain.

En savoir plus : le site de l'université de Franche-Comté

Partager cette actualité

La tribune des mathématiciens

Suivre IDM