Actualités

Prix « Ibni Oumar Mahamat Saleh »

Le 5 novembre 2011

Le 3 février 2008 le mathématicien tchadien Ibni Oumar Mahamat Saleh disparaissait, enlevé à son domicile à N’Djamena par les forces armées tchadiennes. Il est, selon toute vraisemblance, mort en détention dans les jours suivants. Ibni Oumar Mahamat Saleh était professeur et ancien recteur de l’université de N’Djamena. Ancien ministre, il était l’une des figures majeures de l’opposition démocratique. Il était à l’origine d’accords inter-universitaires unissant le Tchad à la France, ainsi qu’à d’autres pays africains. Il souhaitait par ces accords contribuer à la qualité de la formation des enseignants de son pays.

Le Prix « Ibni Oumar Mahamat Saleh » a été créé pour que la mémoire de ce mathématicien reste vivante et pour poursuivre son engagement en faveur des mathématiques en Afrique. Il est attribué tous les ans à un jeune mathématicien ou une jeune mathématicienne d’Afrique Centrale ou d’Afrique de l’Ouest par un comité scientifique mis en place par le CIMPA. Il finance un séjour scientifique de quelques mois.

Le prix a été financé jusqu’ici par une souscription ouverte jusqu’au 31 décembre 2011 lancée à l’initiative des sociétés savantes françaises de mathématiques, SFdS, SMAI et SMF.

Le prix a reçu le soutien de l’IMU (International Mathematical Union), de l’UMA (Union Mathématique Africaine) et de la LMS (London Mathematical Society).

En savoir plus: Société mathématique de France

Partager cette actualité

La tribune des mathématiciens

Suivre IDM