Actualités

Yuri Linnik est mort il y a quarante ans

Le 30 juin 2012

Yuri Linnik, né le 21 janvier 1915 en Ukraine, est mort le 30 juin 1972 à Saint-Petersbourg, Léningrad à l’époque. D’abord étudiant en sciences physiques, Linnik se tourne vers les mathématiques puisque, dit-il, il ressent une « inclination irrésistible pour l’arithmétique la plus éminente ».

Pendant la seconde guerre mondiale, l’institut de mathématiques de Leningrad, auquel Linnik est rattaché, est transféré à Kazan, ce qui sauve probablement certains des mathématiciens de la terrible famine infligée par le siège de Leningrad.

La guerre terminée, de retour à Leningrad, Linnik s’illustre par ses travaux en théorie des nombres et en probabilités, dont il mêle d’ailleurs les outils, en élaborant des techniques innovantes. On lui doit en particulier les origines de la méthode dite du « grand crible », le théorème de Linnik en théorie analytique des nombres, une interprétation en termes de théorie de l’information du théorème central limite, qui décrit, dans certaines conditions, l’effet cumulatif de petites fluctuations aléatoires.

Une biographie de Linnik (en anglais)

Partager cette actualité

La tribune des mathématiciens

Suivre IDM