Actualités

Zigzag incisions (Altkirsch et Birsfelden, 12/2-14/5)

Le 6 février 2017

Zigzag incisions est une double exposition collective proposée par le Centre rhénan d’art contemporain (CRAC Alsace).

Zigzag incisions

Avec Armando Andrade Tudela, Raven Chacon, Tania Pérez Córdova & Francesco Pedraglio, Roberto Evangelista, Ximena Garrido-Lecca, Seulgi Lee, Pierre Leguillon, Felipe Mujica, Edit Oderbolz, Blinky Palermo, Falke Pisano, Julia Rometti, Jorge Satorre.

Double exposition collective présentée au CRAC Alsace, Altkirch et à SALTS, Birsfelden.

Un commissariat de Victor Costales & Elfi Turpin.

… des cercles, des cercles ; des cercles innombrables, concentriques ou excentriques ; un scintillant tourbillon de cercles qui, par leur multitude enchevêtrée de courbes qui se répétaient, par l’uniformité de leurs contours, par leur confusion de lignes entrecoupées, évoquaient une figuration du chaos cosmique, le symbolisme d’un art en folie essayant de représenter l’inconcevable.
Joseph Conrad, L’agent secret.

Un épigraphe volé à un livre, loin des villes frontalières troublées.

Des cerfs-volants, des cerfs-volants ; d’innombrables cerfs-volants,

des pentagones psycho-acides, certains avec des sourires fous de tortues Ninja, tenus par des lignes invisibles de force et d’intensité variables. Leurs structures vernaculaires sont secouées par des rafales de vents tropicaux, sentant l’orage arriver et le ciel s’abattre sur la ville. Les cerfs-volants sont poussés contre les murs d’un bâtiment moderniste décrépi. Ils s’y heurtent, s’y collent, recouvrent l’humidité du béton impuissant d’un chevauchement de fractales et de couleurs dans un arrangement kaléidoscopique sauvage. La trajectoire aléatoire du vent et de la mousson accroche le mythe mineur d’un cerf-volant au rituel à demi oublié d’un mur moderniste. De grosses gouttes de pluie trouent le papier, le déchiquettent, laissant quelques fragments de géométrie volante collés aux surfaces sales, là pour un temps. Peut-être un temps géologique.

[...]

Zigzag incisions est une exposition qui respire le même air qu’un livre de géométrie pendu à une corde à linge. Elle réunit Armando Andrade Tudela, Raven Chacon, Roberto Evangelista, Ximena Garrido-Lecca, Alfredo Hubard, Seulgi Lee, Pierre Leguillon, Felipe Mujica, Edit Oderbolz, Blinky Palermo, Tania Pérez Córdova & Francesco Pedraglio, Falke Pisano, Julia Rometti, Jorge Satorre, Santiago da Silva, dont les œuvres et les idées circulent entre trois espaces : celui du CRAC Alsace, un ancien lycée du 19ème siècle situé à Altkirch en France, celui de SALTS, une ancienne boucherie située à Birsfelden en Suisse, et celui de Follas Novas, une librairie, située à Saint-Jacques-de-Compostelle en Espagne, librairie où aurait été acheté le Testamento Geométrico du poète galicien Rafael Dieste, livre que le Professeur Amalfitano, un des personnages du roman de 2666 de Roberto Bolaño, livre donc que le Professeur Amalfitano a suspendu, non sans étonnement, à une corde à linge dans l’arrière-cour de sa maison.

Vernissage brunch dimanche 12 février à 11 h 30 au CRAC Alsace
Vernissage samedi 18 février à 17 h à SALTS.

*Quelques liens : Fractal wisdom, Strange attractor, https://www.youtube.com/watch?v=UMq....

En savoir plus : le site du Centre régional d'art contemporain d'Alsace

Partager cette actualité

La tribune des mathématiciens

Suivre IDM