Mathématiques de l’enseignement et plus

Mathématiques : dessèchent le cœur. C’est ainsi que les « définit » Flaubert dans Le Dictionnaire des Idées Reçues. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, l’homme-plume ne les dénigrait pas, il rapportait seulement, avec un trait d’humour et son style, un préjugé que portaient déjà à son époque (et que portent encore à la nôtre) beaucoup de gens sur la discipline. Les mathématiques se font méthodiquement et rationnellement certes mais aussi avec du cœur, ce qui permet de les percevoir plus humainement, les apprécier, les partager, les enseigner… Il faut donc les raconter en les mêlant, de temps en temps, à diverses histoires de notre vie et à nos émotions. Cette rubrique se veut un espace d’expression dans ce sens, en plus de celui d’être un lieu de ressources et de thèmes sur les mathématiques de l’enseignement. Elle fonctionne comme suit.

Des enseignants de tous les niveaux, des chercheurs... et d’autres y publient un texte sur un sujet précis, les éléments d’une leçon, la manière dont ils ont mené la résolution d’un exercice (qui peut être un casse-tête géométrique ou autre), ou racontant simplement, en digression, une histoire (même personnelle) autour des mathématiques.


Tribune