Figure sans paroles #4.1.23

Chaque lundi, IdM vous propose une image-théorème-puzzle extraite du livre de
Arseniy Akopyan : Geometry in Figures, 2011.

Cette figure est délibérément sans texte explicatif, ni énoncé.

A vous de l’observer, la comprendre, de vous poser les questions qu’elle suggère et, si possible, les résoudre !

Nous vous invitons à déposer vos questions ou votre solution dans les commentaires
et à voir ici d’autres figures sans paroles.

Commentaire sur l'article

  • 4.1.23

    le 21 février à 14:11, par Hébu

    Un triangle isocèle $ABC$ ($AB=AC$). On trace $AH$, la hauteur/médiane/bisssectrice, et on place le point $E$ en son milieu ($AE=EH$).

    On trace $EC$, et on mène depuis $H$ la perpendiculaire $HF$ à $EC$.

    Alors, $\widehat{BFA}=\pi/2$

    .
    Depuis $B$, élevons une perpendiculaire à $BC$, puis de $A$ une parallèle à $BC$. Le point d’intersection $J$ ferme un rectangle $AJBH$, tel que $AJ=BH=HC$. De sorte que $HJ$ est parallèle à $AC$, et donc $AJHC$ est un parallélogramme, et $E$ est le milieu de $CJ$.

    .
    Considérons le cercle passant par $E, F$ et $H$. Il est tangent à $BC$ en $H$ et la puissance de $C$ s’écrit $CH^2=CF\times CE$.

    Considérons maintenant le cercle passant par $A, B, H$ et $J$. Il coupe $EC$ en un point $F'$. La puissance de $C$ s’écrit $CF'\times CJ=CH\times CB=2\times CH^2$. Et comme $CH^2=CF\times CE=CF\times CJ/2$, on en déduit que $CF=CF'$ : le point $F$ se trouve sur ce cercle, de diamètre $AB$, et donc $BFA=\pi/2$.

    .
    Démonstration curieuse, tordue peut-être. Y a-t-il plus simple ?

    Document joint : idm4-1-23-2.jpg
    Répondre à ce message

Laisser un commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Tribune