Figure sans paroles #4.8.33

Chaque lundi, IdM vous propose une image-théorème-puzzle extraite du livre de
Arseniy Akopyan : Geometry in Figures, 2011.

Cette figure est délibérément sans texte explicatif, ni énoncé.

A vous de l’observer, la comprendre, de vous poser les questions qu’elle suggère et, si possible, les résoudre !

Nous vous invitons à déposer vos questions ou votre solution dans les commentaires
et à voir ici d’autres figures sans paroles.

Commentaire sur l'article

  • 4.8.33

    le 14 décembre 2017 à 18:33, par Hébu

    Comment je comprends la figure :
    Un cercle, centre O, un point A extérieur, les tangentes AB et AC au cercle.

    Un point qualconque M sur le cercle, depuis lequel on trace les droites MB et MC.
    Depuis le point A on mène les perpendiculaires AJ à MN et AK à MC.

    Sur ces perpendiculaires, P est le symétrique de A par rapport à J,
    Q celui de A par rapport à K. (si on préfère JP=AJ, KQ=AK)

    « L’énigme à résoudre » serait alors << Les segments PQ et BC se coupent leur milieu >>

    J’aurais une solution, qui me semble un peu laborieuse :

    1/ AJB et PJB sont deux triangles rectangles égaux. Donc PB=AB. Comme AB=AC, on a PB=AC

    De même, AKC et QKC sont égaux, d’où AC=CQ.

    Finalement PB=QC=AB=AC

    2/ Les segments PB et CQ sont parallèles.
    Pour le voir, on prolonge QC, qui vient couper AP en un point R.
    On montre alors que ARQ=APB (les angles) :

    • B et C sont les points de tangence, ABOC est un quadrilatère inscriptible, et BAC+BOC=\pi
      Soit encore BAC+2*BMC=\pi
    • AJMK est aussi inscriptible, et PAQ+BMC=\pi.
    • Rapprochant ces deux résultats, on obtient BMC=PAB+CAQ
    • L’angle ARQ vaut ARQ=\pi-PAQ-AQC=BMC-AQC ;
    • et puisque CAQ=AQC, on obtient finalement ARQ=PAB
    • PAB=APB, ce qui achève de prouver le parallélisme.

    Preuve probablement trop lourde !

    3/ Le quadrilatère PBQC dont les côtés opposés sont égaux et parallèles, est un parallélogramme.
    Ses diagonales se coupent en leur milieu - je note S le point de concours : PS=SQ, BS=SC

    Remarque. S est le milieu de BC : Il en résulte que AS passe par O, centre du cercle. Le point S est fixe quand M se déplace sur le cercle. Et l’angle PAQ est constant (\pi-BMC soit \pi/2+BAC/2)

    Répondre à ce message

Laisser un commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

La tribune des mathématiciens

Suivre IDM