Figure sans paroles #5.1.8

Chaque lundi, IdM vous propose une image-théorème-puzzle extraite du livre de
Arseniy Akopyan : Geometry in Figures, 2011.

Cette figure est délibérément sans texte explicatif, ni énoncé.

A vous de l’observer, la comprendre, de vous poser les questions qu’elle suggère et, si possible, les résoudre !

Nous vous invitons à déposer vos questions ou votre solution dans les commentaires
et à voir ici d’autres figures sans paroles.

Commentaire sur l'article

Voir tous les messages - Retourner à l'article

  • 5.1.8

    le 6 mai 2019 à 22:05, par Hébu

    oui, et même, on peut ôter, par exemple, le point C ! Seuls les points A, B et D comptent — le point C pouvant être remplacé par la bissectrice de l’angle en A. On arrive alors à une figure minimale, sans point ni segment supplémentaire (AC, ou AJ, s’introduisant naturellement au nom de la symétrie).

    En fait, ces points, ces droites, ces cercles inutiles constituent la principale embûche sur le chemin aride du géomètre ; le caillou sur lequel il trébuche...

    Ceci étant, ce n’est que quand on les a supprimés qu’on sait qu’ils sont inutiles ...

    Répondre à ce message

Laisser un commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Ressources pédagogiques