Apprendre des maths devant un écran, hier et aujourd’hui

El 5 agosto 2013  - Escrito por  Étienne Ghys Ver los comentarios (10)

Cours de maths à la télé, il y a plus de quarante ans. Cours de maths sur YouTube, aujourd’hui.

1969, Souvenirs, souvenirs...

L’Office de Radiodiffusion-Télévision Française (ORTF) proposait un cours de maths modernes, sur la théorie des ensembles. Le samedi, de 11 heures à midi ! Comme les temps ont changé :-) Regardez le professeur Chenon, du Conservatoire des Arts et Métiers, en costume et cravate, expliquer consciencieusement les maths devant son tableau noir. Regardez aussi les étudiants, vers la 54 ème minute, (également cravatés et clope au bec) discutant de l’ensemble vide «qu’on rencontre dans l’industrie» !

Aujourd’hui, Youtube

L’ORTF a disparu et il n’y a plus de cours de maths à la télé ! Mais on trouve des cours élémentaires sur YouTube sur la théorie des ensembles, comme celui-ci :

Le style est bien différent mais les maths sont les mêmes... Je ne connais pas le «professeur» Dimitri Gallois mais j’aime bien son idée : raconter les maths comme il les comprend, et comme il les aime, devant une webcam, et déposer la vidéo sur le web, en toute simplicité. Dimitri est étudiant en master à Reims et veut partager sa passion :

«Moi mon but, c’est d’expliquer de la manière la plus simple possible les notions que je rencontre et qui me plaisent».

Son cours consiste en 46 vidéos, et l’introduction s’intitule «Tout le monde peut faire des maths !»

Comparte este artículo

Para citar este artículo:

Étienne Ghys — «Apprendre des maths devant un écran, hier et aujourd’hui» — Images des Mathématiques, CNRS, 2013

Comentario sobre el artículo

Voir tous les messages - Retourner à l'article

  • Apprendre des maths devant un écran, hier et aujourd’hui

    le 7 de agosto de 2013 à 07:50, par Michèle Audin

    Le plus remarquable est la constance du tableau noir... Comment pourrions-nous nous en passer?

    les étudiants (également cravatés et clope au bec)

    L’«étudiant» à la clope n’est pas cravaté, si?

    (grâce aux femmes, déjà, un peu de diversité!)

    Répondre à ce message

Dejar un comentario

Foro sólo para inscritos

Para participar en este foro, debe registrarte previamente. Gracias por indicar a continuación el identificador personal que se le ha suministrado. Si no está inscrito/a, debe inscribirse.

Conexióninscribirse¿contraseña olvidada?

La traducción del sitio del francés al castellano se realiza gracias al apoyo de diversas instituciones de matemáticas de América Latina.