Un défi par semaine

Avril 2019, 1er défi

El 5 abril 2019  - Escrito por  Ana Rechtman Ver los comentarios (2)
Leer el artículo en  

Nous vous proposons un défi du calendrier mathématique chaque vendredi et sa solution la semaine suivante. Le calendrier 2019 est en librairie !

Semaine 14

Trouver tous les entiers strictement positifs $n$ et $m$ vérifiant l’équation \[\dfrac 1m + \dfrac 1n - \dfrac 1{mn^2} = \dfrac 34.\]

Solution du 5e défi de mars :

Enoncé

La solution est : $\dfrac 7{13} \approx 0{,}538$.

Notons $\Pi$ l’évènement « Le villageois interrogé est un pire» de telle sorte que l’évènement contraire $\overline \Pi$ soit «Le villageois interrogé est un pur». On a d’après l’énoncé $P(\Pi) = \frac 7{10}$.

Si $V$ est l’évènement « Le villageois a dit la vérité», l’énoncé donne les probabilités conditionnelles $P\left(V\middle|\Pi\right) = \frac 1{20}$ et $P\left(V\middle|\overline \Pi\right) = \frac{9}{10}$.

On cherche à calculer la probabilité conditionnelle $P\left(\Pi\middle|O\right)$, où $O$ est l’ l’évènement «Le villageois a répondu oui à la question» . Notons que l’évènement $O$ est la réunion des deux évènements incompatibles $\Pi \cap V$ et $\overline \Pi \cap \overline V$ (le villageois répond oui soit s’il est un pire et qu’il dit la vérité soit s’il est un pur et qu’il ment). En particulier, $\Pi \cap O = \Pi \cap V$. On a alors
\[ \begin{align*} P\left(\Pi\middle|O\right) &= \frac{P(\Pi \cap O)}{P(O)} = \frac{P(\Pi \cap V)}{P(\Pi \cap V) + P(\overline \Pi \cap \overline V)}. \end{align*} \]

Or, on a
\[\begin{align*} P(\Pi \cap V) &= P\left(V\middle|\Pi\right) \times P(\Pi) = \frac {1}{20} \times \frac 7{10} = \frac{7}{200}\\ \text{et} \qquad P(\overline \Pi \cap \overline V) &= P\left(\overline V\middle|\overline \Pi\right) \times P(\overline \Pi) = \frac{1}{10} \times \frac 3{10} = \frac 3{100}. \end{align*}\]

La probabilité conditionnelle cherchée est donc
\[ \begin{align*} P\left(\Pi\middle|O\right) &= \frac{P(\Pi \cap V)}{P(\Pi \cap V) + P(\overline \Pi \cap \overline V)} = \frac{7/200}{3/100+7/200} = \frac 7{13} \approx 0{,}538. \end{align*}\]

Post-scriptum :

Calendrier mathématique 2019 - Sous la direction d’Ana Rechtman, avec la contribution de Nicolas Hussenot - Textes : Claire Coiffard-Marre et Ségolen Geffray. 2018, Presses universitaires de Grenoble. Tous droits réservés.

Disponible en librairie et sur www.pug.fr

Comparte este artículo

Para citar este artículo:

Ana Rechtman — «Avril 2019, 1er défi» — Images des Mathématiques, CNRS, 2019

Comentario sobre el artículo

  • Avril 2019, 1er défi

    le 5 de abril de 2019 à 14:13, par FredM

    On vérifie que n=1 ou m=1 ne donnent pas de solution. Ensuite, on remarque que 1/n+1/m doit être supérieur strictement à 3/4, ce qui implique que m et n sont strictement inférieurs à 4.
    Il reste à vérifier que 2 et 3 fonctionnent.
    Ou alors, en remettant l’équation au même dénominateur, on a n²+mn congru à 1 [3]
    n ne peut donc pas être multiple de 3. Si n congru à 1 [3], alors m multiple de 3
    Si n est congru à 2 [3], alors m doit aussi être multiple de 3
    Le dénominateur commun donnant mn² multiple de 4, et m étant dans tous les cas multiple de 3, alors n est pair.
    Comme n et m sont compris entre 2 et 3, la conclusion est sans surprise.

    Répondre à ce message
    • Avril 2019, 1er défi

      le 6 de abril de 2019 à 09:16, par Didier Roche

      Une autre réponse.
      Après avoir réduit au même dénominateur nous obtenons:
      4n^2+4mk-4=3mn^2
      D’où n(4n+4m)=3mn^2+4
      n divise 3mn^2+4 et n divise 3mn^2 d’où n divise la différence c’est à dire 4
      Les valeurs possibles de n sont: 1,2 et 4.
      Ensuite on en déduit sans difficulté les valeurs de m.

      Répondre à ce message

Dejar un comentario

Foro sólo para inscritos

Para participar en este foro, debe registrarte previamente. Gracias por indicar a continuación el identificador personal que se le ha suministrado. Si no está inscrito/a, debe inscribirse.

Conexióninscribirse¿contraseña olvidada?

La traducción del sitio del francés al castellano se realiza gracias al apoyo de diversas instituciones de matemáticas de América Latina.