Bonne Nouvelle

Le 12 décembre 2009  - Ecrit par  Gérard Grancher Voir les commentaires (3)

Tous les matins pour me rendre dans mon laboratoire,
je dois traverser l’agglomération rouennaise.
Je passe devant Bonne Nouvelle, haut lieu mathématique.
C’est là qu’André Weil a écrit de la mi-février au début mai 1940
une note au CRAS mais aussi quelques pages essentielles pour Bourbaki
(voir l’article de J-P Kahane).

J’ai oublié de préciser : « Bonne Nouvelle » est le nom
de la prison rouennaise.
« Tout c’qu’est dégueulasse porte un joli nom » comme le dit
Allain Leprest (artiste d’origine rouennaise) dans l’une
de ses chansons.

Les Bourbaki pratiquaient l’humour noir ;
Henri Cartan écrivit à son ami :
« Nous n’avons pas tous
la chance de pouvoir comme toi travailler sans être dérangé...
 » Et André Weil imagina un rapport au Service de la Recherche
qui commencerait ainsi :
« Monsieur le Chef de Service,
Ayant été récemment à même de constater personnellement les
avantages considérables qu’offre pour la Recherche pure et
désintéressée le séjour dans les établissements de
l’Administration pénitentiaire, j’ai l’honneur de...
 »

Référence : André Weil, Souvenirs d’apprentissage, Birkhäuser (1991)

Post-scriptum :

La photo en logo est tiré du site Paperblog.fr.

Partager cet article

Pour citer cet article :

Gérard Grancher — «Bonne Nouvelle» — Images des Mathématiques, CNRS, 2009

Commentaire sur l'article

Voir tous les messages - Retourner à l'article

  • correction et bibliographie

    le 14 décembre 2009 à 13:23, par Michelle Schatzman

    Correction à ce qui précède : Weil avait été condamné pour insoumission.

    Quelques références pour en savoir plus long :

    • la nécrologie d’André Weil, par Laurent Clozel et Luc Illusie :

    http://smf.emath.fr/en/Publications/Gazette/1998/78/smf_gazette_78_88-91.pdf

    • celle de Jean Leray, par Martin Andler :

    http://smf.emath.fr/en/Publications/Gazette/1999/79/smf_gazette_79_107-108.pdf

    • un texte d’Yves Meyer sur la pensée scientifique de Jean Leray : « Jean Leray et la recherche de la vérité » (2004)

    http:////www.emis.de/journals/SC/2004/9/pdf/smf_sem-cong_9_1-12.pdf

    • les souvenirs de Sylvie Weil sur sa famille (en particulier son père André et sa tante la philosophe Simone) :

    Chez les Weil, Buchet-Chastel, Paris, 2009,

    lecture facile et parfaitement délectable,

    • l’autobiographie d’André Weil :

    Souvenirs d’apprentissage, Birkhäuser (1991)

    Il y a bien sûr beaucoup de textes bien plus techniques à lire.

    Répondre à ce message

Laisser un commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?