Cadeaux de Noël

12 décembre 2014  - Ecrit par  Michèle Audin Voir les commentaires (1)

Images des mathématiques vous aide à choisir des cadeaux de Noël pour petites et grands. Des mathématiques partout, avec « Vous avez dit maths ? » de Robin Jamet. Et, de Damien Gayet, astronomie, mathématiques et philosophie, dans « L’Invention du réel ».

Mon ami François me demande un conseil : qu’est-ce que je peux offrir à ma filleule Lorèna pour Noël ? Je ne sais même pas quel âge à Lorèna [1]. Une réponse rapide : il y a déjà urgence.

Vous avez dit Maths ?

Demande Robin Jamet. De la maison à la ville, le monde en mathématiques, c’est le sous-titre de ce joli livre, paru aux éditions Dunod dans une série « Palais de la découverte », illustré par Rachid Maraï. L’auteur est médiateur [2] au Palais de la Découverte et il sait s’adresser au grand public. Il voit des mathématiques dans sa cuisine, dans son fauteuil, partout, et même du côté des arts [3]...

Pour petites et grands, à lire toute seule ou en famille.

L’invention du réel

Comment est-il possible que les trous noirs aient été inventés avant d’être détectés ?

Aventures astronomiques, paradoxes philosophiques... Philosophes, physiciens et mathématiciens se déchirent et rivalisent d’intelligence pour répondre à cette question et à d’autres [4]. En bref : les astronomes découvrent-ils le réel ? Ou l’inventent-ils ?

Superbement (et métaphoriquement) illustré, c’est L’invention du réel — les dessous philosophiques de l’astronomie, un livre de Damien Gayet, aux éditions de Boeck.

Pour lectrices et lecteurs un peu plus avertis.

Notes

[1Mais je sais qu’elle a déjà lu ce livre.

[2Désolée pour la langue de bois, c’est son titre.

[3Eh bien non, ce n’est pas du nombre d’or qu’il parle, et même, vous ne me croirez pas, il n’est pas question du nombre d’or dans ce livre. Il y a tant d’autres objets mathématiques plus intéressants et surtout moins convenus...

[4Les exoplanètes sont-elles algébriques ? par exemple.

Partager cet article

Pour citer cet article :

Michèle Audin — «Cadeaux de Noël» — Images des Mathématiques, CNRS, 2014

Crédits image :

Image à la une - Photographie de l’auteur (dans sa cuisine...).

Commentaire sur l'article

  • Cadeaux de Noël

    le 16 décembre 2014 à 15:28, par Karen Brandin

    Difficile de s’y retrouver dans la profusion des parutions de ces derniers mois dont les plus marquantes sont régulièrement citées lors des revues de presse d’IdM mais j’ai de mon côté particulièrement apprécié le livre de Damien Gayet : « L’invention du réel » ; c’est un ouvrage subtil, original, fouillé, soigné et longuement réfléchi. Un grand merci à l’auteur donc.

    Je signale trois autres parutions qui pourraient permettre de toucher toutes les tranches d’âge finalement (puisque le doute subsiste ! ) ; un roman plus ou moins « jeunesse », aux allures de « K-Pax » dont je n’aurais jamais soupçonné l’existence s’il n’avait pas été distingué en cette période de fêtes par la librairie Mollat ; il s’agit d’ HUMAINS de Matt Haig (Août 2014) paru chez Hélium dont voici un résumé possible :

    « Un extraterrestre débarque sur Terre pour prendre la place et l’apparence du professeur Andrew Martin, éminent mathématicien de l’université de Cambridge qui a résolu une équation majeure pour l’avenir de l’humanité. Ses impressions sont loin d’être positives : il est dégoûté par la façon dont les humains le regardent, par ce qu’ils mangent, par la facilité avec laquelle ils assassinent et font la guerre. L’extraterrestre est tout aussi déconcerté par les concepts d’amour et de famille, qui lui sont totalement étrangers. Pourtant plus le temps passe, plus il commence à apprécier certaines facettes de cette étrange espèce...
    Plébiscité par le New York Times comme un écrivain « d’un grand sérieux et de talent », Matt Haig nous offre ici une réflexion incisive et mordante, aussi hilarante que poignante, sur la nature humaine et la vie sur Terre.
     »

    Paru aussi en toute discrétion et sur mon bureau depuis quelques mois mais le temps me manque malheureusement, je signale le roman : « Syndrome indigo » de Clemens J. Setz (paru en Septembre 2014) :

    « En Autriche existe une école internationale pour les enfants souffrant d’un dérangement très singulier, le syndrome indigo. Dès leur naissance, les « enfants indigo », dotés de capacités suprasensibles, causent à leurs proches des troubles inexpliqués : vertiges, vomissements, violents maux de tête. Clemens J. Setz, jeune mathématicien, enseigne dans cette école et remarque que des élèves, déguisés d’étrange façon, partent en voiture pour une destination inconnue et ne reviennent plus. Setz se met à poser des questions sur ce que la direction de l’école appelle pudiquement des relocalisations, mais il est aussitôt remercié. Quinze ans plus tard a lieu le procès très médiatisé d’un ancien professeur de mathématiques accusé d’avoir tué un homme qui torturait des animaux. Ce roman tendre et énigmatique se lit comme une enquête où l’univers de la science-fiction coexiste avec celui de la pédagogie et de la psychiatrie la plus en pointe. Entre lucidité exacerbée et macabre opacité, Clemens J. Setz radicalise le geste amorcé par ses nouvelles. Avec une liberté parfaitement maîtrisée et un goût avoué pour l’épouvante et nos psychoses contemporaines. »

    Enfin, dans la catégorie « Beaux livres », pour les amateurs de paysages improbables, trop beaux pour être vrais, bref pour essayer de rêver et d’oublier, je signale :

    «  L’art fractal : Aux frontières de l’imaginaire  » (novembre 2014)
    de Jérémie Brunet (POLE).

    Bonne Lecture !

    Répondre à ce message

Laisser un commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre IDM