Chronique japonaise (1)

25 avril 2014  - Ecrit par  Marielle Simon, Michele Triestino Voir les commentaires

Nous sommes deux mathématiciens lyonnais, en fin de thèse, et bientôt prêts à partir pour une (voire plusieurs) année(s) de post-doc dans le « pays de l’année 2014 » (selon certains journalistes)... nous voulons bien sûr parler du Brésil, et plus précisément de Rio de Janeiro (mais ça, ce sera pour un autre billet).

En attendant, nous vous proposons de vous faire voyager « mathématiquement » !

Nous avons passé le mois dernier au Japon, chacun de nous invité par une université de Tokyo (mais pas la même). [1]

Pendant notre séjour nous avons eu l’occasion d’assister à un très grand évènement : la Congrès Annuel de la Société Mathématique Japonaise. [2]

La rencontre est organisée sur 4 jours, et bien entendu (ce n’est pas une surprise quand il s’agit des Japonais), elle commence pendant le weekend. On nous a vivement conseillé d’y aller, car ce sera l’occasion pour nous de rencontrer beaucoup de mathématiciens. Pourquoi pas ? En quelque sorte, nous ferons un peu de « tourisme alternatif » !

Bien évidemment, nous étions les seuls non-japonais présents (et Marielle l’une des rares femmes, il ne s’agit pas seulement d’un problème français). Il y avait plusieurs conférences en parallèles, regroupées par discipline : géométrie, topologie, théorie des nombres [3]. Pour se soutenir l’un l’autre, nous avons décidé de voir ensemble la première heure des probabilistes. Un de nos souvenirs inoubliables pendant plusieurs années !

Cinq exposés en une heure, avec un compteur d’exposé sur le coté, comme pour les sets d’un match de volley. La salle dans le noir le plus total, les exposés se font exclusivement au projecteur (ou rétroprojecteur pour quelques « dinosaures »). À part quelques formules et quelques mots en anglais, tout est en japonais (on comprend maintenant les sensations que les familles doivent ressentir quand elles sont invitées à voir des soutenances de thèse !) Mais ce qui nous a surpris encore plus, c’est la durée variable de ces exposés : de 3 à 25 minutes !

Une petite photo du fameux « compteur » (deux jours plus tard...) :

JPEG - 53.5 ko

Il faut cependant souligner que le cadre était magnifique : un bâtiment de 5 étages, deux salles occupées par étage, des exposés en parallèle, des ventes de livres mathématiques, et des gens qui sortent et rentrent de partout.

Finalement, on préfère s’enfuir pour quelques heures et profiter du soleil pour admirer la grandeur de Tokyo, depuis le haut des tours de Shinjuku.

JPEG - 75.8 ko

En début d’après-midi, les Japonais nous ont donné une chance d’assister à un exposé sans aucun doute à la portée des nos capacités de compréhension : un après-midi pour « les citoyens » (d’après l’annonce sur le programme). Laissons la photo parler...

JPEG - 36.9 ko

(Pardon pour la mauvaise qualité) C’était génial (mais en japonais…) ! Pour ceux qui ne l’auraient pas reconnu, voici donc Tadashi Tokieda, célèbre et talentueux « popularisateur » des mathématiques.

Avant de partir, faisons un petit tour dans les salles dédiées à la vente de matériel mathématique. On pouvait y acheter de magnifiques DVD pour 300 Yen ! [4]

JPEG - 78.1 ko
JPEG - 76 ko

Notes

[1Comme vous pouvez voir sur cette liste, le nombre d’universités à Tokyo est impressionnant.

[2Voici la page dédiée à la rencontre.

[3La liste des exposés fait une petite centaine de pages !

[4Bien sûr, vous connaissez ce film, non ?

Partager cet article

Pour citer cet article :

Marielle Simon, Michele Triestino — «Chronique japonaise (1)» — Images des Mathématiques, CNRS, 2014

Commentaire sur l'article

Laisser un commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre IDM