Créer de nouvelles routes peut générer davantage d’embouteillages

Le 30 septembre 2013  - Ecrit par  Un jour une brève Voir les commentaires

Cet article a été écrit en partenariat avec Mathématique de la planète Terre

Le site Mathématiques de la Planète Terre (MPT), aujourd’hui Brèves de maths, a proposé, durant toute l’année 2013, une brève quotidienne avec « pour objectif d’illustrer la variété des problèmes scientifiques dans lesquels la recherche mathématique actuelle joue un rôle important, ainsi que certains grands moments dans l’histoire des sciences où les mathématiques ont, en interaction avec les autres sciences, aidé à comprendre ce que nul n’avait compris jusque-là. »

Vous pourrez retrouver la plupart de ces brèves dans notre dossier Mathématiques de la Planète Terre et l’intégralité ainsi que de nouvelles brèves, sur le site Brèves de maths.

Les embouteillages constituent un véritable fléau pour nos métropoles modernes. Ils ont un coût exorbitant, que ce soit en termes environnementaux ou en temps de travail perdu. Une étude récente du cabinet britannique CEBR estime ce coût en France à 3,88 milliards d’euros. Créer de nouvelles routes ou élargir les routes existantes semble être une solution de bon sens (bien qu’onéreuse). L’expérience a cependant montré que l’augmentation de la capacité du réseau routier pouvait conduire à plus d’embouteillages : c’est le fameux paradoxe de Braess.

Braess, mathématicien allemand, a été le premier à découvrir un phénomène qui déroutait les habitants de Stuttgart à la fin des années 1960 : l’apparition d’embouteillages monstres après de gros travaux d’amélioration du réseau routier de la ville. La situation était d’ailleurs tellement critique que la municipalité décida de fermer une section nouvellement créée, ce qui aboutit rapidement à... une résorption de la congestion du trafic ! Comment expliquer ce paradoxe ?

Pour lire la suite
Post-scriptum :

Brève rédigée par Guillaume Carlier (Univ. Paris-Dauphine).

Pour en savoir plus :

Partager cet article

Pour citer cet article :

Un jour une brève — «Créer de nouvelles routes peut générer davantage d’embouteillages» — Images des Mathématiques, CNRS, 2013

Commentaire sur l'article

Laisser un commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

registros

Cet article fait partie du dossier «Mathématiques de la planète Terre (2013)» voir le dossier

Suivre IDM