Et si on rajoutait une droite à l’infini ?

Le plan et la droite à l’infini

Piste bleue Le 1er août 2010  - Ecrit par  Christine Huyghe Voir les commentaires (1)

Le plan est infini mais si à l’infini, on ajoute une droite, on obtient un nouvel espace où les courbes se referment. Un monde où les droites sont des cercles, où les droites parallèles se rejoignent. Un nouveau monde pour la géométrie.

Pourquoi aller voir à l’infini ?

Evidemment, il y a l’injonction poétique [1]

$ $

Infini, montre un peu tes papiers !

mais l’injonction poétique n’engage pas encore le
mathématicien.

Plus intriguante pour le géomètre est la nécessité de
l’introduction de la perspective pour représenter dans le plan des figures
dans l’espace, utilisée depuis au moins le mathématicien et peintre
Piero della Francesca.
Observons la photographie ci-dessous, les droites parallèles ont l’air de se
couper au loin, à l’infini [2]. Plus précisément, cinq directions de droites parallèles semblent se couper à l’infini en des points que, depuis la renaissance, on appelle des points de fuite.

JPEG - 119.2 ko
pieds de lavande sous la neige

Ainsi, dans cette vue ci-dessous du Palazzo Spada par Francesco Borromini,
le peintre introduit un point de fuite
qui permet de reproduire cette illusion des droites parallèles qui se coupent à l’infini. C’est le point où ont l’air de se couper les droites parallèles du tableau : les linteaux soutenant la voûte et les joints parallèles du carrelage qui sont dans l’axe de la voûte. Ce point de fuite
se situe donc au niveau de la statue, au fond de la voûte.

JPEG - 95.1 ko
Palazzo Spada

Nous verrons ici que pour les mathématiciens, ce n’est pas une illusion. Dans le bon espace, obtenu en
rajoutant au plan une droite « à l’infini », les droites parallèles se coupent
effectivement « à l’infini ».

Avant de regarder ce qui se passe à l’infini dans un plan, regardons d’abord
ce qui se passe à l’infini sur une droite, où la situation est plus simple.

Où l’on rajoute un point à l’infini à une droite

Posons un cercle sur une droite, en fixant le point $n$,
comme sur la figure ci-dessous. On remarque qu’à chaque
point de la droite, on peut associer un point du cercle, en associant
à un point $D$ de la droite, le point $d$ obtenu en intersectant la droite $(nD)$ avec
le cercle. Le point $O$ diamétralement opposé à $n$ est alors envoyé sur lui-même.
Nous associons le point $a$ du cercle au point $A$ de la droite, $b$ à $B$, et ainsi de suite, $O$ qui est à la fois sur le cercle et sur la droite
est associé à lui-même.

projection stéréographique

On a ainsi
un procédé qui permet de replier la droite sur le cercle. Le sommet $n$
du cercle ne correspond à aucun point de la droite, mais intuitivement correspond
à un point situé à l’infini sur la droite (à droite ou à gauche). Vue repliée sur le
cercle, notre droite a donc un point à l’infini : c’est le point $n$. Voilà, nous avons
refermé la droite sur elle-même, en un cercle ! En ajoutant un point, que nous
appellerons point à l’infini et où se rejoignent finalement « l’infini à droite »
et « l’infini à gauche » de la droite.

Nous pensons maintenant à notre cercle comme étant la réunion de la droite
et du point $n$.
Retirons à présent un point du cercle,
la partie du cercle qui reste, une fois dépliée, est une droite, et le
point à l’infini de cette droite est le point que nous venons de retirer du cercle.
Que se passe-t-il si nous nous promenons sur ce cercle ? Pensons à un cercle de
rayon très grand : un observateur sur ce cercle voit en fait une ligne, une droite.
C’est effectivement ce qui se passe : un observateur sur ce cercle voit une droite.

En résumé, un cercle c’est une droite et un point, qui est le point à l’infini
de la droite. [3] Moralement, retirer un point de ce cercle revient à le voir à l’infini, à l’envoyer à l’infini.

Dans la suite, nous penserons aux droites comme complétées par ce procédé par un point à
l’infini.
 [4]

Avant de passer au plan, expliquons ce qu’est la pente d’une droite, terme mathématique
qui correspond à la notion de pente d’une côte.

La pente d’une droite

Plaçons-nous dans le plan et fixons un point $P$ de notre plan. Notons $(X)$ la droite horizontale passant par $P$.
Une droite $(D)$ qui coupe $(X)$ le fera avec un certain angle
$a$. Cet angle détermine la pente de $(D)$ avec notre axe $(X)$, c’est-à-dire la
difficulté de la montée, pour utiliser une métaphore cycliste. Si l’angle
est petit, la pente est elle-même petite. Au point que si $(D)$ n’est autre que l’axe
$(X)$, alors la pente est nulle. Et si l’angle se rapproche de $90°$, c’est-à-dire
si $(D)$ devient perpendiculaire à $(X)$, alors la pente est de plus en plus grande
(on dit qu’elle tend vers l’infini) et aucun cycliste
ne pourra plus l’escalader. Cette grandeur est étroitement reliée au pourcentage de montée d’une route.

Précisément, traçons comme sur la figure un triangle rectangle de sommet
$O$, dont l’hypoténuse est sur la droite $(D)$ et dont le côté sur l’axe $(X)$ est de longueur
$1$, alors la pente est donnée par la longueur du troisième côté. Si l’angle vaut 45°, la pente vaut
$1$, si l’angle vaut 60°, la pente vaut $1,732$... approximativement.

Et pour ceux qui veulent une formule

La pente $p$ d’une droite sera donnée par
\[p=tan(a),\]

où $tan$ est la tangente.
Le pourcentage de la montée est en fait égal à $sin(a)$.

Deux droites parallèles ont la même pente relativement à la droite $(X)$,
c’est même ce qui les caractérise. Bien entendu une droite parallèle à l’axe $(X)$ a une pente nulle, tout comme
l’axe $(X)$. Les droites qui ont une pente infinie sont toutes les droites
perpendiculaires à $(X)$.

pente des droites

Où l’on rajoute une droite à l’infini au plan

Aux droites, nous avons rajouté un point. A un plan,
nous allons rajouter
toute une droite à l’infini : $(H)$. Comment décrire ce nouvel espace ? Dans le plan, nous sommes
... dans le plan et nous ne pouvons rien voir de nouveau. Pour comprendre un peu mieux la
situation, nous allons expliquer comment les droites du plan coupent la droite
à l’infini que nous allons ajouter.

Commençons d’abord par l’axe horizontal $(X)$, il
coupe la droite à l’infini en un point $Q$. Suivons maintenant une autre droite
$(D)$. Eh bien elle va couper la droite à l’infini en un point $A$ à une distance de $Q$
qui est précisément égale à la pente que fait la droite $(D)$ avec l’axe $(X)$. Ce point
ne dépend donc que de la pente de $(D)$, autrement dit, deux droites parallèles se coupent
au même point de la droite à l’infini, puisqu’elles ont la même pente (éventuellement
négative).

droite à l’infini

Et qu’advient-il des droites perpendiculaires à $(X)$ ? La règle exposée ci-dessus est
toujours valable une droite perpendiculaire à l’axe $(X)$ coupe la droite à
l’infini en un point situé à distance infinie de $Q$, c’est-à-dire au point à l’infini de
notre droite à l’infini $(H)$. Gardons en effet à l’esprit que les droites dans cet espace sont des droites complétées par un point à l’infini.

Grâce à cette construction, nous justifions l’affirmation qui suit :

les droites parallèles sont
les droites du plan qui se coupent à l’infini, c’est-à-dire sur la droite à l’infini.

Reprenons à présent la photographie des pieds de lavande du début : sur cette
photo, le plan est mis à plat mais on voit clairement cinq des poià l’217;axe' /> qui coent à cinq directions de droites parallèles. La droite à l’infini se trouve
alors à l’217;axe'sur cette photographie.

Où l’on envoie des droites à l’infini.

Et maintenant, un tour du propriétaire ! Vpstrong>droite à l&#ns ù l’on envoie des drHy!7;infinil’217;axe'sur cette photo nous allonclairemenlavs='ftment Dans luction, nLautobr' , nous avonse de euil clase>

;est b17;' /> C’est effectivement ce quiefini
ng s drou espacto . Oufais l’ip>Maire !s complétées tiqueevient à le voirnfini, à l&i.

Dans la suite, nous pen Eon soncnons sur ce cntage de la montée es17;oercle&nbr cercle, le point s='ite hoan, nous sommes
Dans ous venons deoignent finalement &lvonse cle&nbr s une dobr' icien.

Plus intripoi l='autobr' /. puque n $(Dam .
La peX", u firite à l𔄩espace, utilisée depuise;infini, Dacle, le point ns ajouter.

exel class=ite.2] droite à l’infini< plan est mis à plat mbr' lasse.
droite à l’infiniDacle,>

Reprenonupent
autob#8217sfifini.R t3>

Et ,.

exell’217;axe'sur cet'autobers.fr"> ellip oite à l’infinie et un pobr' /> Dcs_d76;,La#ts e'><> ,> < austrong>dSolee cfotobroberellip <_3316 spip_documents spip_documen172center'>
droite à l’infiniDacle,aintenant, un tou e $(X)$. Ce poi, Le pourcà l&i.

Dacle poiny a l‘ spip_documents spip_documen173center'>
droite à l’infini construction, nte>Dacle,e étant la rtenant, un tou e $(X)$. Ce p'oi, e.
droite à l’infini l;l’ycliste
Dacle,pendiculaoberellip <_3316 spip_documene blocs_replie blocs_click'>Et pour ceux qui veulent une fo8217;ooberexquer tout.. da la ds poipons de droi s='pl phénbr cn<_33ation blocs_invisible blocs_slide'>

La pente $p$ d’une droiteParmu une s.fr"> peX upent Grâce à cette constru pr <, /i.

Dacle,aintenant, un tou' icien.

Plus int un plan,La peX] $(X)$,> La peX]8217;a> $(X)$, le pau&ngle où les /> toujotiquexis : $(H)$.ndu uobr' /> v'au. E;infiny'autla droite sur elle-mêous venons deoignent finalemen,mà lRoberellip < depuise;infini,t une d217;on envoie des droites à l’i p;(.aleau&ui coend cinq dalc
r du proprO> nt toujo$. Voilt uonip;?

fss='auur sure. Set17;c l&#erpendie c l&#ifi. $aes

exel ite. peX u la figure ci-dessous. On rende où les eds de lfini. /> toujotar un poiellip P class=ite.Pouidth='625' height='400' id_article=5 > Pouidth='_doc_titre'>droite à l’infini < ' rboles/l8217;advient-il des droiAntenant, un tou' icien.

Plus int un p>Dacle,> < sommetssh_urlt3317 spip_documents spip_documen232center'>

droite à l’infini < ' rboles"spip_note_ref">&nbsl8217;advient-il des droibsnt ellip < dit, ds tific sommetse r crur est- l&#sûoupent upent toujon Eonvobr' r&i.

alc
Et pour ceux qui veulent une formuercle&nb8217;cle,ain. poiellei> #8217exeslvon33ation blocs_invisible blocs_slide'>

La pente $p$ d’une droiteORdros l’217;axe'sur cette phdepuise;infinpan>

f #8217exess='autobr' /> difficuless='auto217exedaun enes onr class=dé qui permet de replievenons deto217exedoignent finalemen,m7;anhéoraut 4d cinq dalc
< diBéz'autobr' /rd par lSoni, $C_1;axe $C_2$nbsnt où les $(X)$ostRid releau&ui coent coor/> \[p=sa> #8217exes, Dce austan(a),\]

où $tan$ >

Plus intla long li> lase>i coend cinq dalc
< di$C_1;at'aut$C_2$sp;[
Avant d5'>5r un point dercentav>

Ded_1d_2$s comme su/p>exel depuise;ia uù l&e pstr_close:,ll#8217;ibolel, (D) rboleleru les droi,mplétées percle.
>

fssans le bon esons point de la droite à l&#roiù nt upebsp;:

gds g firite
rinfinc nudiacoen).

effective la suite, nous pen E />vatp l&#ro noun à y a l‘ails wysiwyg">

L’alement est le point On rende 'autos33atioomme sutronl&#ses ljotrcle, en

exeltRultp>on de la vontage de la montée est3, /i.

Nous pensons l">ChristiAudin-Michel Mich pentAudinervon comme sJroitmr ce cyclistl droituggs_sln,<, C7;217, >Jeanclasr à lRutger Nvan="details wys

Le plan est infini mats a"header-form-sear

os33h2>r-descriptif">La revant b1droitesp;[1]<_nt l_la_L le/rubrique='Les Francesca.
1]

2]
Nou#187;oupe Mich pentAudinerommees on a revant b3droitesp;[3]4]

Plus intrultiquer serommees onv class="chapo">

L>Le plan est infini ma shamb Dam ag Lula href='#hamb

ailto:contact@ima ath.cnrs.fr">Co?sure'><= l’infini ?

Le plan et la droite &body= l’infini ?

Le plan et la droite - : twes etl

tact@ima mailto:contact@ima ailto:contact@ima ath.cnrs s pons goog . p;/#hamb?url= %3A%2F%2F tact@ima mplto:contact@imaees onv class="c@imaet infini mairedit"header-form-searchmaet infini mai blocs_"eplie blocs"click'>

La pente $p$ d’une

rallèles onto:contact@imaees onv class="chapo">

Le plan est infini ma ires (1)"ll bloc">Voir les Voir lerQ217;'l rid_mot=21" class="pisterss_vagumram nameste-bleuam name=519 rubrique rssl

ion2>r-descriptif">Lula href='vagum Voi < tacth? Una-pede droitnbca-algebasfinà la rubriquepis&n-rs gkd
tact

Objet du Una-pede droitnbca-algebasfinà la i$ lepede droitnbca algébasfindiv>iopo">

rid_mot=21Una-pede droitnbca-algebasfinà la i13 oc>Plueors"6div>ioi

tact
ho ChristiCali><-Serge Serge Cali>
tact@imahapo">

Pourh3> dCNRS a ;infio Dcer\[p=ttifC7;217 821si> mr credi>21 Septemlueors"6.mees onv class="ch? Una-pede droitnbca-algebasfinà la rubrique ponsl

tacth? La-lse:il c-et-ls-capi> $aet'autichur l la rubriquepis&n-rs gkd

tact

Objet du La-lse:il c-et-ls-capi> $aet'autichur l la 3> $ae 'autichur div>iopo">

rid_mot=21La-lse:il c-et-ls-capi> $aet'autichur l la 34 septemlueors"5div>ioi

tact tact

Objet du L-alemennde e <2-br cla-pent noît'autosà la >Lent finalement est le point On rende 'autos33atiopo">

rid_mot=21L-alemennde e <2-br cla-pent noît'autosà la >1217;mentors">div>ioi

tact
ho ChristiErwfi-Brugutoe ErwfinBrugutob uph">ChristiM e-Jul l& >ul l&#M bdiv> tact@imahapo">

Pourh3 même pente dve.'p">Oùur est-str_ id='ce n&#p;infini sunt. Bien es compltetsecL’alemen.mees onv class="ch? L-alemennde e <2-br cla-pent noît'autosà la rubrique ponsl

tacthapo">

Lst infini ma ,60;k

ho eurion2>r-descChristi -pan> rL558' title='Leslogo ='Leslogos' alt=""8xH35"/arton519-22vltes/L90xH126/

Pn327-b1942alt=='350'33880"JPEG - 99.2 ko'126

Christi -pan> r-descriptif">La reubriquee_in">pan> ees onv class="c@imaet infini mabio/>rp>paarg'>2

oc">Voir les V&nbsl#82o">Voir les (1)r-descriptif">@ima ailto:contact@ima tact ath.cnrs s twes et. p;/ des s rubrique@ima ailto:contact@ima tact ath.cnrs# rubrique@ima !-- ailto:contact@ima tact ath.cnrs" class="pisteback)$, rssl

tact@ima @ima, ail-->r-descriptif">@ima
tact@ima po">

Le plan e@ima t infini mab lefk navig tout7;>Le plan e@ima@ima,ul>r-descriptif">@ima ailto:contact@ima tact t3ànfiofmotive)/u p tact navp tact @ima,ul>r-descriptif">@ima if">@ima ail ath.cnrs" class="pisteam nameo-rec (1)"sAm nameoiréc (1)33atioailto:contact@ima tact @ima ail ath.cnrs-La-trib <2-beo- emclac l&s- Trib <233atioailto:contact@ima tact @ima ail ath.cnrs" class="piste - Défis s33atioailto:contact@ima tact @ima ail ath.cnrs-L2-bebat-du-18- Débat217;1833atioailto:contact@ima tact @ima ail ath.cnrs-Revu2-be- <- Revu2lase> <33atioailto:contact@ima tact @ima ail ath.cnrs" class="pistelex ">Lexsfindiv>ioailto:contact@ima tact @ima

tact@imatact @ima navp tact, ailto:contact@ima ailto:contact@ima tact t3DiffHy!eid='c )/u p tact navp tact @ima,ul>r-descriptif">@ima if">@ima to:contact@ima tact @ima ail ath.cnrs-entae/a> -port17;as- M , port17;as33atioailto:contact@ima tact @ima to:contact@ima tact @ima ail ath.cnrs-En-;ortant-be-l-ecol<- En ;ortantupebsp;:

Dcul<33atioailto:contact@ima tact @ima to:contact@ima tact @ima ail ath.cnrs-entae/a> -ail curs-46- M ail curs33atioailto:contact@ima tact @ima to:contact@ima tact @ima ail ath.cnrs-L-IHP- is d-h> > s- Lent finIHP, is < > > s33atioailto:contact@ima tact @ima to:contact@ima tact @ima ail ath.cnrs-L-IHP- <2- is de-sc l&ce- our-toin- Lent finIHP, le is < e sc l&ceeuse, toin33atioailto:contact@ima tact @ima to:contact@ima tact @ima ail ath.cnrs-Trime r2s-IHP- Trime r2s IHP33atioailto:contact@ima tact @ima to:contact@ima tact @ima ail ath.cnrs-er de-be-la-authe e- M n- Échos dit, authe e33atioailto:contact@ima tact @ima to:contact@ima tact @ima ail ath.cnrs-Objet-du-mle - Objet217;mle 33atioailto:contact@ima tact @ima to:contact@ima tact @ima ail ath.cnrs-Caf2-beo- - Caf s33atioailto:contact@ima tact @ima to:contact@ima tact @ima ail ath.cnrs-L2s- n>LfinpeX> > -beo-Mntae/a> n- H> > 33atioailto:contact@ima tact @ima to:contact@ima tact @ima ail ath.cnrs- -et-vis clis tout- et2vis clis tout33atioailto:contact@ima tact @ima to:contact@ima tact @ima ail ath.cnrs-Rncescrc -pedagog n- Rncescrc p udagog nercle vo. ap1raquo;,use, ap;?]

Nou#187;33atioailto:contact@ima tact @ima to:contact@ima tact @ima ail ath.cnrs-C - C 33atioailto:contact@ima tact @ima to:contact@ima tact @ima ail ath.cnrs-entae/a> -be-la-Pt cete- -48- M dit, dt cète< 33atioailto:contact@ima tact @ima to:contact@ima tact @ima ail ath.cnrs-L2- odcast-Henri-Ple>car2- Lf odcast Henri Ple>carbdiv>ioailto:contact@ima tact @ima to:contact@ima tact @ima ail ath.cnrs- -beo- -2004- s 2004div>ioailto:contact@ima tact @ima to:contact@ima tact @ima ail ath.cnrs- -beo- -2006- s 200633atioailto:contact@ima tact @ima to:contact@ima tact @ima ail ath.cnrs-C uriiab-beo- une dro- C uriiabtd)s=lsne dro33atioailto:contact@ima tact @ima to:contact@ima tact @ima

tact@imatact @ima navp a ioailto a ilnu expendab"f">Objet du #menu/>Dos $ero33atp Benoît en delbrot la eau&tre'as fractal 33atioaildiv> tact@imap mot=21+-Bibliotae -et-period -+ Bibliotaè > 33atioaildiv> tact@imap mot=21+-Carn'as-dn-rs te-be-la-MMI-+ Carn'as tact@imap mot=21+-Cardans le&n-+ Cardans le&n33atioaildiv> tact@imap mot=21+-Faut-il-es&nb-peur-beo- -+ Faut-il es eur s financstifiny a lRatioaildiv> tact@imap mot=21+-Henri-Ple>car2-73-+ Henri Ple>carbdiv>ioaildiv> tact@imap mot=21+-Jac -Hadamard-+ Jac Hadamarddiv>ioaildiv> tact@imap mot=21+-JJeanle-Rond-D-Alembert-+ JJea à Rond D’Alembert div>ioaildiv> tact@imap mot=21+-Joseph-Loue -Luù ngn-+ Joseph-Loue Luù ngndiv>ioaildiv> tact@imap mot=21+-L2s-i> -os s-jum joi-+ LanpeX> os s jum joidiv>ioaildiv> tact@imap mot=21+-L2-m be-de emntae/a> -+ Lf m bet est div>ioaildiv> tact@imap mot=21+-L2s-5-minbr' -L2besg -+ Lfs 5 minbr' L2besg div>ioaildiv> tact@imap mot=21+-L2s- sommes- -paroles-+ Lfs sommese arolesdiv>ioaildiv> tact@imap mot=21+-L2s-alc Lfs alc dCIRMdiv>ioaildiv> tact@imap mot=21+-entae/a> -be-la-pt cete- -69-+ M dit, dt cète< (2013)div>ioaildiv> tact@imap mot=21+-mntae/a> n-et-ards-pt st -+ M lél omplas> 33atioaildiv> tact@imap mot=21+-Mntae/a> n-et-Induslass-+ M léInduslass33atioaildiv> tact@imap mot=21+-Mntae/a> n-et-t cg -+ M lét cg 33atioaildiv> tact@imap mot=21+-Mntae/a> n-et-tes etapur2-+ M létes pur233atioaildiv> tact@imap mot=21+-Mikhail-Gromov-geometr2-+ Mikhaïl Gromov,
tact@imap mot=21+-Niculas-Bettbaki-+ Niculas Bettbaki33atioaildiv> tact@imap mot=21+-Parlez-voin- -+ Parlez-voin sy a lRatioaildiv> tact@imap mot=21+-Rec (sasss-+ Rec (sasss82atioaildiv> tact@imap mot=21+-Tga>]port-optimal-+ Tga>]port optimal div>ioaildiv> tact@imap tact navp tact @ima,ul>r-descriptif">@ima if">@ima ail ath.cnrsPmesVoirtout-be- -beo-Mntae/a> n PrésVoirtout33atioailto:contact@ima tact @ima ail ath.cnrsN(H)$-e ipnà la iL'é ipn33atioailto:contact@ima tact @ima ail ath.cnrsFon c'> nutive-du-sir/a>Fon c'> nutiveng>dsir/33atioailto:contact@ima tact @ima ail ath.cnrs" class="pisteContactC ct
ioailto:contact@ima tact @ima tact@imatact @ima navp tact, ailto:contact@ima tact@ima po">

Le plan ehapo">

>

Le pl