Forum Mathématiques vivantes, de l’école au monde

20 mars 2015  - Ecrit par  Cédric Villani, Michèle Artigue Voir les commentaires

On se tue à le répéter dans Images des Mathématiques : les sciences mathématiques sont bien vivantes ; elles étendent leurs connexions à un nombre croissant de domaines ; et leur vitalité est plus importante que jamais !

Et pourtant, nous en faisons l’expérience chaque jour dans des discussions : cette vitalité contraste avec leur image publique, forgée en bonne partie par les difficultés de leur apprentissage, hier comme aujourd’hui.

C’est dans ce contexte que la Commission française pour l’enseignement des mathématiques (CFEM) et ses composantes ont décidé d’organiser, en clôture de la semaine nationale des mathématiques, un forum intitulé « Mathématiques vivantes, de l’école au monde ». Les buts officiels sont

  • de mettre en évidence la richesse des mathématiques, leur caractère vivant, le caractère fécond de leurs interactions avec les autres sciences et la société ;
  • de réfléchir et échanger sur les moyens de mettre cette vitalité des mathématiques au service de l’enseignement ;
  • de rendre plus visibles les nombreuses actions qui, au sein de l’école et à sa périphérie, œuvrent déjà en ce sens.

Au delà de la volonté de rendre justice à notre chère discipline, il s’agissait surtout de donner des pistes pour rompre avec ce qui apparaît à beaucoup comme une fatalité : l’échec ! Echec des élèves qui ne comprennent même plus de quoi l’on parle ; échec des enseignants qui désespèrent de leurs qualités pédagogiques… Se résigner n’est pas une option, en parler est une nécessité, et c’est aussi le but de cette manifestation !

Ce forum a pris la forme d’un réseau d’événements, à Paris, Lyon et Marseille, en clôture de la semaine des mathématiques, et organisée selon la même thématique : Les mathématiques nous transportent (tout un programme !). Il visera plusieurs publics successivement : priorité au grand public le samedi 21 mars, aux enseignants et aux formateurs le dimanche 22 mars. A Marseille on a vu les choses encore plus en grand : le forum s’étend même sur trois jours, le vendredi 20 mars étant une journée organisée pour les scolaires.

Pour cette noble cause, la mobilisation a été générale ! Les composantes de la CFEM, mais aussi Animath et AMIES (Agence pour les mathématiques en interaction avec l’entreprise), ainsi que de très nombreuses associations se sont activement mobilisées dans le comité scientifique et dans les comités locaux d’organisation. Quelle satisfaction de voir cette collaboration fonctionner au jour le jour, et donner des raisons d’espérer ! Les comités ont noué de nombreux partenariats, avec mairies et régions, universités et laboratoires, institutions académiques et culturelles, et entreprises — en tout le forum peut compter sur l’aide de plus de cinquante partenaires contributeurs, ainsi qu’un soutien fort du ministère de l’Education nationale qui l’a inscrit à son plan national de formation et lui a accordé une subvention spécifique.

Le programme qui en résulte est très dense. Le forum va investir une diversité de lieux — des espaces publics, des rues et parfois même des canaux, donnant à tous l’occasion de rencontrer les mathématiques comme une science vivante et ouverte sur le monde. Conférences, entretiens et tables rondes se feront l’écho des mathématiques engagées au service des transports (matériels comme virtuels !), au plan logistique comme au plan technologique. La présentation du nouveau Zoom sur les métiers des mathématiques et de l’informatique sera l’occasion de souligner la diversité des métiers qui s’offrent à tous ceux qui disposent d’une solide formation mathématique.

Enfin le dimanche sera le temps du partage : enseignants et formateurs d’enseignants mettront en commun leurs expériences de nombreuses initiatives scolaires et périscolaires, dans leurs contenus comme dans leurs pratiques. Avec l’aide du témoignage de collègues étrangers, on réfléchira à ces réalisations, leurs potentialités et limites, les conditions de leur réussite, les nouvelles perspectives.

Chaque comité d’organisation a décliné à sa façon les objectifs du forum, profitant des forces et des opportunités locales et régionales, ainsi que de ses relations internationales. Il en résulte une véritable mosaïque d’activités qui s’annoncent passionnantes.

Nous y sommes presque et nous sommes sereins autant qu’enthousiastes. Le 21 et le 22 mars (et même le 20 mars pour ces chanceux de marseillais !) on parlera de mathématiques pour tous, aussi bien de la richesse et de la vivacité de la discipline, que de son enseignement ; ce sera une grande fête non conventionnelle à laquelle les élèves comme les enseignants auront l’occasion de contribuer. Et de montrer, avec tout l’espoir du monde, que nous avons toujours des ressources en quantité, pour maintenir et embellir la tradition, et que nous sommes capables de travailler ensemble pour redresser la barque et la mener très loin.

Post-scriptum :

Michèle Artigue et Cédric Villani sont co-présidents du comité scientifique du forum

Partager cet article

Pour citer cet article :

Cédric Villani, Michèle Artigue — «Forum Mathématiques vivantes, de l’école au monde» — Images des Mathématiques, CNRS, 2015

Commentaire sur l'article

Laisser un commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre IDM