Géométrie champêtre par Elisabeth Coudert

Piste verte 28 novembre 2011  - Ecrit par  Le comité de rédaction Voir les commentaires

En mars 2011, nous avons lancé sur Images des maths un concours de bandes dessinées dont les résultats ont été publiés en septembre.
Certains auteurs ont accepté de nous dire quelques mots sur eux et leur rapport avec les mathématiques. C’est l’occasion de présenter à nouveau à tout le monde les bandes dessinées qu’ils avaient proposées.

Elisabeth Coudert (57 ans) habite Strasbourg et est d’abord géophysicienne. Elle a commencé par étudier les tremblements de terre avant de suspendre ses recherches sur la sismicité lointaine pour s’intéresser aux secousses très proches engendrées par l’arrivée successive de quatre enfants. Elle est maintenant grand-mère d’un petit garçon de deux ans.

Un projet d’écrire des livres de maths pour enfants est né lorsque le plus jeune de ses enfants est rentré à l’école.

J’avais aimé les livres de jeux mathématiques écrits par Mitsumasa Anno (Père Castor Flammarion).

Sa carrière d’écrivain a bien commencé. Elle publie « J’apprends à dessiner au compas » aux éditions Fleurus 1996.

Mais les nombreux manuscrits envoyés par la suite n’ont pas trouvé d’éditeur, Elisabeth décide donc de les mettre sur un site : mathenhistoires.

Internet n’est pas un bon support pour les livres d’enfants, mais faute de mieux, j’ai mis les récits refusés sur ce site.

Depuis quelques années, j’aide des enfants qui ont des difficultés scolaires, je leur écris des livres qui, s’ils parlent de maths, viennent rejoindre les autres sur mathenhistoires. Internet n’est pas un éditeur exigeant !

S’appuyant sur le réseau internet en plein développement, Elisabeth crée également un site web qui essaie de sensibiliser le lecteur au monde décoratif qui nous entoure (murs, sols, meubles, tissus...). C’est Trianglacolorier : symétries, rotations, frises, pavages, coloriages...

Elisabeth nous dit qu’elle ne sait pas vraiment dessiner...

J’illustre mes écrits comme le font les enfants, mais grâce aux programmes de dessin sur ordinateur, le résultat est propre.

... mais qu’elle aime les mathématiques et les enfants. Elle a vu l’annonce du concours de BD alors qu’elle était en train d’imaginer une histoire pour un enfant qui a des difficultés scolaires.
Voici le résultat.

Ce concours a été stimulant mais je me suis heurtée à l’exigence de me restreindre à une page A4. C’est pourquoi cette bande dessinée s’adresse aux adultes qui racontent les histoires plutôt qu’aux enfants qui les lisent. Introduire deux notions en une page serait source de confusion, mon élève a eu une version beaucoup plus détaillée.

Post-scriptum :

Un grand merci à Carole Gaboriau et Véronique Bertrand pour la préparation de cette interview.

Partager cet article

Pour citer cet article :

Le comité de rédaction — «Géométrie champêtre par Elisabeth Coudert» — Images des Mathématiques, CNRS, 2011

Commentaire sur l'article

Laisser un commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre IDM