Géométries andalouses

Le 30 octobre 2010  - Ecrit par  Paul Vigneaux Voir les commentaires

Le quartier de la Judería à Cordoue, patrimoine mondial de l’humanité. On se plaît à y flâner, s’y perdre. Un creuset comme l’Andalousie en a le secret. Dans une rue, d’aucuns y revendiquent le séjour de la mère de Corto Maltese. Définitivement, une ville qu’affectionnait Hugo Pratt. A l’un de ces détours, la Mezquita apparaît :

La Mezquita

chef-d’œuvre qui deviendra la référence devant Damas. Au cours d’un tour de ses murailles :

Rentrons observer les arcs superposés caractéristiques :

et levons les yeux au plafond

Attardons nous sur le mirhab :

et retournons nous :

Bien qu’il reste tant à voir, finissons par longer les portes Est :

et sortons

pour regagner ensuite l’Alcázar de los Reyes Cristianos où nous attendent d’autres clins d’œil mathématiques [1].

Et si Cordoue éveillait aussi des vocations de géomètres ?

Post-scriptum :

Les photographies appartiennent à l’auteur.

Notes

[1Sur ce même site, on pourra notamment lire la série d’articles de Pierre de la Harpe « Ornements et cristaux, pavages et groupes », celui de Jos Leys, sur la chambre hyperbolique ainsi que, sur les entrelacs, ceux de Christian Mercat, de Julien Marché et de Luis Paris.

Partager cet article

Pour citer cet article :

Paul Vigneaux — «Géométries andalouses» — Images des Mathématiques, CNRS, 2010

Commentaire sur l'article

Laisser un commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre IDM