Hausdorff Research Institute for Mathematics

7 mai 2010  - Ecrit par  Xavier Caruso Voir les commentaires

Le Hausdorff Research Institute for Mathematics (qui avait déjà été évoqué dans ce billet) est un institut de recherche en mathématiques situé à Bonn (Allemagne) dont le principal but est, je pense, de donner l’opportunité à des chercheurs éparpillés de par le monde de pouvoir travailler ensemble pour une durée plus ou moins longue (entre un et quatre mois, disons). Pour atteindre cet objectif, l’Institut organise chaque semestre ce qu’il appelle un Programme : il fixe un thème et encourage les chercheurs du domaine à candidater, seuls ou en groupe, pour venir travailler dans ses locaux tout ou partie du semestre. Ceci permet, non seulement d’offrir la possibilité de travailler ensemble à des chercheurs ayant déjà un projet commun, mais aussi de favoriser les rencontres.

Ayant laissé en quittant Rennes [1] quelques travaux inachevés avec des collaborateurs là-bas, j’ai été très content d’apprendre que ce semestre l’institut Hausdorff proposait un Programme sur le thème assez vaste de la théorie de nombres. Entrecouper mon séjour russe d’un mois en Allemagne m’a donc tout de suite séduit, d’autant que je partage en plus un certain nombre d’intérêts mathématiques avec des chercheurs de l’université de Bonn. C’est donc ainsi que j’ai passé le mois dernier à l’Institut Hausdorff.

JPEG - 35.8 ko
La cheminée

Je connaissais déjà la ville de Bonn qui me plaisait déjà beaucoup, mais je dois dire que l’institut Hausdorff m’a fait peut-être encore une meilleure impression. Tout d’abord, les locaux ont énormément de charme, comme en témoigne déjà la photo sur la vignette de ce billet qui représente une vue de l’institut depuis la rue. En réalité, l’institut est implanté dans une ancienne immense demeure (qui appartenait à une famille manifestement très riche) à laquelle (la demeure, pas la famille, suivez bien) il est interdit aujourd’hui d’apporter des modifications, autant à l’extérieur qu’à l’intérieur [2]. On trouve donc des baignoires dans certaines toilettes, des cheminées dans certaines salles, et d’autres arrangements peu classiques pour un laboratoire de mathématiques.

JPEG - 55.6 ko
Le jardin

Mais malgré les contraintes, cette ancienne demeure a, selon moi, été aménagée de façon exemplaire pour plaire à un chercheur en mathématiques. En particulier, on trouve des tableaux noirs et des craies absolument partout — y compris dans le jardin car, bien sûr, toute demeure digne de ce nom se doit d’avoir un jardin — ce qui est une aubaine pour un mathématicien tel que moi qui aime chasser le théorème (c’est-à-dire réfléchir) en marchant dans les couloirs (ou le jardin) tout en étant sûr de pouvoir toujours trouver rapidement un endroit pour accomplir un calcul qui apparaîtrait au cours de la réflexion et serait trop difficile à faire de tête. Il y a aussi tous les jours le thé qui, en plus de jouer son rôle social évident, est le moyen traditionnel de faire communiquer entre eux les mathématiciens trop timides (comme moi) qui n’osent pas frapper à la porte d’à côté lorsqu’ils ont une question.

JPEG - 32.5 ko
Mon bureau

Les bureaux sont relativement grands, lumineux et agréables. Ils offrent souvent une vue paisible qui peut donner soit sur le jardin, soit sur la rue. Bien sûr, ils sont tous équipés d’un ordinateur (avec connexion Internet), d’un tableau noir, d’une brosse, de craies et de ces deux autres ustensiles indispensables au mathématicien qui sont la feuille de papier blanche et la corbeille qui va avec. Pour ceux qui préfèrent la technologie moderne, on y trouve également des écouteurs pour discuter avec ses amis collaborateurs sans déranger les autres. Les salles de conférence, car bien sûr il y en a, sont quant à elles pourvues de vidéoprojecteurs... et peuvent ainsi, si l’envie nous en prend, se transformer certains soirs en salle de cinéma.

Et il y a aussi tout un tas de petites autres choses qui montrent que l’institut Hausdorff sait prendre soin de ses invités. Bien sûr, il les rémunère et leur offre la possibilité de participer à toutes les activités mathématiques que l’on peut faire à Bonn (en particulier, celles du Max Planck Institute et du département de mathématiques de l’Université de Bonn). Mais aussi, il leur trouve un logement adapté en fonction des désirs de chacun, il organise de temps en temps des soirées ou des sorties, et même, chose que je n’avais encore jamais vue, il prévoit de prêter à ceux qui le souhaitent des vélos pour se déplacer en ville !

JPEG - 62.4 ko
L’entrée du département de mathématiques de l’Université de Bonn

Notes

[1Je passe cette année à Moscou, rappelez-vous.

[2Je ne sais pas exactement ce qu’il est autorisé de faire à l’intérieur, mais je pense, par exemple, qu’il est interdit d’ajouter des cloisons ou d’enlever la cheminée.

Partager cet article

Pour citer cet article :

Xavier Caruso — «Hausdorff Research Institute for Mathematics » — Images des Mathématiques, CNRS, 2010

Commentaire sur l'article

Laisser un commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre IDM