Hour of code

Le 30 janvier 2014  - Ecrit par  Aurélien Alvarez Voir les commentaires (8)

Quel pourrait être le point commun entre Bill Gates, Mark Zuckerberg, Chris Bosh, Gabe Newel, Drew Houston et Elena Silenok ? [1]

JPEG - 7.4 ko
JPEG - 7 ko
JPEG - 25.5 ko
JPEG - 5.8 ko
JPEG - 21.4 ko
JPEG - 6.8 ko

À cette liste on pourrait également ajouter le feu charismatique Steve Jobs qui donnait déjà la réponse il y a vingt ans...

Eh bien ils pensent que nous devrions tous apprendre à programmer ! Ou du moins comprendre les concepts de base de l’informatique.

On pouvait peut-être être sceptique il y a vingt ans de l’intérêt pour tous d’apprendre quelques rudiments de programmation mais en 2014, c’est une évidence : il est urgent de ne plus attendre, comme le souligne le récent rapport de l’Académie des sciences à propos de l’enseignement de l’informatique en France.

C’est également tout le sens du récent message du président américain Barack Obama qui s’adresse à toutes et tous, jeunes et moins jeunes, en ville ou à la campagne.

Quel message enthousiasmant ! Et c’est à ce chouette message que répond l’initiative Hour of code. Alors n’attendez plus, rendez-vous sur code.org !

Bien sûr, une heure ne suffira pas pour développer votre propre application pour smartphone. Mais de nombreuses pistes ici et , selon vos goûts, vous seront proposées pour aller plus loin.

C’est l’occasion de mentionner un site très bien également pour taper ses premières lignes de code de manière interactive : Codecademy. Et si tout ce monde de la programmation et de l’algorithmique vous fascine, alors je vous recommande vivement le site France IOI : que vous soyez novice ou expérimenté, vous trouverez des défis stimulants et de nombreuses personnes avec les mêmes attentes que vous. [2]

Dans un précédent billet, je posais déjà la question « et si plus d’informatique pour enseigner les mathématiques ? ». Chemin faisant, je suis désormais convaincu que nous devrions intégrer l’outil informatique et les raisonnements algorithmiques à nos enseignements de mathématiques, de l’école primaire à l’université. Qu’on apprenne à l’école comment poser une addition ou une division me semble toujours aussi formateur pour l’esprit que par le passé ; mais qu’on n’en profite toujours pas pour dégager et travailler sérieusement la notion d’algorithme [3], me semble devenu une erreur grossière compte-tenu du rôle omniprésent des nouvelles technologies et de ces processus algorithmiques partout tout autour de nous désormais. [4] [5]

Post-scriptum :

Like Code.org on Facebook.
Follow Code.org on Twitter.

J’en profite pour signaler le congrès Médiation scientifique : de la science informatique au grand public du 12 au 14 février 2014 à Poitiers. En marge de ce congrès, à noter un débat avec des lycées et étudiants le vendredi après-midi, ainsi que des animations à l’Espace Mendès-France le samedi après-midi.

Notes

[1À part peut-être qu’aucun n’a de réelle difficulté financière j’imagine...

[2Eh bien sûr lorsque vous serez devenu suffisamment geek, rien ne vous empêchera plus alors de participer à la grande aventure du logiciel libre.

[3et ce faisant, de la mécanisation possible de certaines opérations

[4Nous avons par exemple essayé de proposer une activité possible pour la classe dans cet article co-écrit avec Thierry Viéville.

[5Les algorithmes de tri, vous connaissez ? D’une part on peut lire cet article d’Interstices pour comprendre de quoi il s’agit mais en plus, ça se danse ! Sélectionnez votre algorithme préféré et regardez des danseurs professionnels l’exécuter. C’est Algo-rythmics. À n’en pas douter, une activité ludique et éducative pour la classe et de franches rigolades assurées :-).

Partager cet article

Pour citer cet article :

Aurélien Alvarez — «Hour of code» — Images des Mathématiques, CNRS, 2014

Commentaire sur l'article

Voir tous les messages - Retourner à l'article

  • Hour of code

    le 3 mars 2016 à 12:51, par Karim Drifi

    Bonjour,

    Merci pour cet article !
    Au passage : le lien vers le rapport de l’académie des sciences est mort, voici le nouveau lien : http://www.academie-sciences.fr/pdf/rapport/rads_0513.pdf

    Cordialement,

    Karim Drifi.

    Répondre à ce message

Laisser un commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?