L’algèbre linéaire sous un jour inhabituel

9 août 2012  - Ecrit par  Jean-Paul Allouche Voir les commentaires (4)

Ayant consulté très récemment le site Web du département de mathématiques de l’université d’Århus (ou Aarhus) au Danemark, je ne peux pas m’empêcher de vous en donner le lien.
Vous y trouverez une vidéo qui montre que les mathématiques peuvent y être enseignées ou apprises de manière non ennuyeuse, même en ne comprenant que quelques mots de danois. Au cas où vous voudriez voir ce petit film dans un plus grand format, vous pouvez cliquer ici.

Partager cet article

Pour citer cet article :

Jean-Paul Allouche — «L’algèbre linéaire sous un jour inhabituel» — Images des Mathématiques, CNRS, 2012

Commentaire sur l'article

  • L’algébre linéaire sous un jour inhabituel

    le 9 août 2012 à 10:23, par amic

    Il y a deux filles pour un garçon dans cette vidéo. On pourrait presque se dire « Science, it’s a girl thing ! »

    Mais je trouve dommage qu’elles n’aient pas pu participer de façon plus illustrative, et un peu plus loin des clichés du genre que les maths c’est pour les garçons et la danse pour les filles… En plus elles détournent l’attention du tableau noir, je ne suis pas sûr que pédagogiquement cela soit efficace !

    Répondre à ce message
  • L’algébre linéaire sous un jour inhabituel

    le 9 août 2012 à 19:04, par Karen Brandin

    Ou je suis vraiment très vieux jeu, ou profondément contrariée d’avoir dû taper mes exercices de pré-rentrée par les 40 ° qui sévissent à Bordeaux aujourd’hui mais j’ai quelques difficultés de mon côté à me convaincre de la valeur pédagogique de ce cours. S’il faut en arriver là pour remplir les salles, ce sera sans moi et sans regret.
    Je veux croire que quand on aime sa matière, qu’on aime aussi suffisamment les gens pour conserver l’envie de les convaincre qu’ils ne perdent pas forcément leur temps en assistant à un cours de maths, on parvient à rendre plus ou moins vivantes les séances même sans un fond sonore très entraînant je le reconnais volontiers.
    Qu’il y ait dans l’enseignement un part de théâtre, c’est inévitable et une personnalité un peu originale peut être un très grand atout mais disons que je crois moins à l’efficacité des « cadres » originaux qu’à celle des esprits originaux.

    À tenter néanmoins le jour d’une inspection pour les plus téméraires ... ;-)

    Répondre à ce message
  • L’algèbre linéaire sous un jour inhabituel

    le 10 août 2012 à 15:58, par Stéphane Dugowson

    Comme je dis souvent : « koreografi skal være bedre formuleret med kursets indhold » !

    Pour ma part, si je devais proposer à mes étudiants un exercice analogue, je leur interdirais de le faire en danois : contrairement à ce qu’affirme Jean-Paul, il me semble en effet que l’ignorance de cette langue peut faire passer à coté d’aspects très importants du message que l’enseignant a voulu transmettre à ses étudiants.

    Répondre à ce message
    • L’algèbre linéaire sous un jour inhabituel

      le 10 août 2012 à 16:53, par Nils Berglund

      J’ai cru comprendre que les danois eux-mêmes avaient des difficultés à comprendre leurs divers dialectes. C’est en tous cas ce que pensent les norwégiens auteurs de
      cette vidéo...

      Répondre à ce message

Laisser un commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre IDM