L’attractivité des mathématiques

Journée académique du 21 mai 2014 à Bourges

21 mai 2014  - Ecrit par  Aurélien Alvarez Voir les commentaires (3)

L’IRES d’Orléans et ses partenaires organiseront le mercredi 21 mai prochain la dix-septième « Journée des Mathématiques ». Elle aura lieu à la Faculté des Sciences et Techniques de Bourges, avec comme joli thème cette année : « L’attractivité des mathématiques ».

Cette manifestation annuelle est un temps fort dans la formation des enseignants et des stagiaires de mathématiques, avec comme objectifs :

  • des échanges entre pairs, notamment à propos de pratiques innovantes suscitant la réflexion critique ;
  • l’information sur les recherches actuelles d’enseignants chercheurs, utile à la compréhension des évolutions de la discipline ;
  • un approfondissement des connaissances scientifiques, dans une perspective interdisciplinaire permettant une meilleure mise en pratique de programmes nouveaux.

Pour participer et s’inscrire à la journée, c’est par ici. Et pour le programme complet de la journée, c’est par . Voici déjà un avant-goût :

La journée s’annonce passionnante. D’autant plus que nous aurons le grand plaisir d’écouter le matin une conférence de Valerio Vassallo, que les lecteurs d’IdM connaissent bien, à travers ses nombreux billets et la toute nouvelle rubrique Le débat du 18... qu’il anime avec ses deux complices Aziz El Kacimi et François Recher, tous trois mathématiciens en résidence à la Cité des Géométries (gare numérique de Jeumont). Sa conférence porte le mystérieux et intriguant titre suivant :

Un géomètre aspiré ou inspiré dans sa cuisine...
JPEG - 5.3 ko

Lorsqu’un mathématicien, un géomètre, entre le matin dans sa cuisine à peine réveillé, il peut être en proie à des visions étranges. Il regarde le bol posé sur la table et voit une demi-sphère, puis il fixe le verre posé en proximité de celui-ci et aperçoit un cylindre, et, plus loin, un entonnoir en forme de cône. Il s’assoit et se pose des questions : y a-t-il une relation entre les volumes de chacun de ces solides ? Puis, interpellées, sa mémoire et ses pensées filent dans les souvenirs de l’histoire, celle des mathématiques, il se souvient alors qu’un certain Bonaventura Cavalieri avait déjà réfléchi à la question et découvert la formule du volume de la sphère en fonction de son rayon ! Comment ?

JPEG - 11.4 ko
Bonaventura Cavalieri (1598-1647)

Le géomètre décide alors de boire un verre d’eau pour bien se réveiller. Il remarque que le filet d’eau en sortie de robinet est plus grand que celui à l’arrivée au fond de l’évier. Pourquoi ? Il se demande : quelle est la relation entre le rayon du filet d’eau en sortie de robinet et celui à l’arrivée ? Benedetto Castelli, dont Cavalieri était disciple, avait déjà résolu le problème en ouvrant avec Galilée la porte au calcul intégral posé par Leibniz et Newton.

JPEG - 11 ko
Benedetto Castelli (1577-1643)

Pour définitivement être d’aplomb, le géomètre décide enfin de boire un bon expresso puis un thé. Il observe attentivement les deux tasses contenant les deux boissons : l’une comporte une anse, l’autre deux. Quelle est la différence entre ces deux surfaces ? Descartes, Euler, Poincaré avaient déjà senti que l’on pouvait classer les surfaces (compactes) par le nombre de trous (appelé genre d’une surface) et parvenir à la formule connue comme la formule d’Euler pour les tasses sans anses (ça existe !) et ensuite à celle plus générale pour les surfaces à g anses. Ainsi, le géomètre passant de visions euclidiennes à des visions topologiques est aspiré à parcourir l’histoire des mathématiques et les mathématiques enseignées du collège jusqu’à l’université !

JPEG - 10.3 ko

Pour se donner des forces, il ne lui reste qu’à manger un bon tiramisu ; mais, hélas !, celui-ci n’est pas carré et il faut encore le partager en deux parties d’aires égales. Comment faire ? Il est temps pour le géomètre de se réveiller, car la géométrie est vraiment partout ! Galilée avait bien raison !

Tout ceci est alléchant, n’est-ce pas ? Mais peut-être que tous nos lecteurs ne pourront pas faire le déplacement jusqu’à Bourges ce jour-là :-(. Bonne nouvelle pour eux, ils ne devraient cependant rien manquer de la conférence de Valerio Vassallo qui sera retransmise en direct sur IdM ci-dessous :-).

PNG - 5.2 ko

Mais les internautes auront également la possibilité de poser des questions, faire des commentaires en direct sur le réseau social Twitter grâce au hashtag #JDM2014. Et retrouvez le mur du fil Twitter sur cette page.


JPEG - 3.5 ko
Votre serviteur

La journée sera ensuite ponctuée d’ateliers et d’exposés et se terminera par une table ronde, de 15h à 16h30, à propos des actions menées pour les élèves dans les établissements de l’académie Orléans-Tours. Tout comme la conférence, la table ronde sera elle aussi retransmise en direct et les questions des internautes seront les bienvenues.

Nous commencerons par cinq présentations d’actions menées dans l’académie : la parole sera donc successivement donnée à Marie-Astrid Bezard, Emmanuel Cepa, Michèle Grillot, Patricia Rat et Caroline Rougerie. Avec une règle du jeu extrêmement simple : chaque prise de parole ne durera pas plus que 180 secondes ! Puis nous débattrons avec la salle, les internautes et tous les chevaliers de la table ronde. La règle des 180 secondes continuera de s’appliquer à toutes et tous !

Oui, une très belle journée en perspective :-).

JPEG - 37.1 ko
Les chevaliers de la Table ronde : Vincent Beck, Marie-Astrid Bezard, Pierre Cauty, Emmanuel Cepa, Michèle Grillot, Philippe Grillot, Olivier Morand, Nicolas Raisonnier, Patricia Rat, Caroline Rougerie, Charles Torossian

Partager cet article

Pour citer cet article :

Aurélien Alvarez — «L’attractivité des mathématiques» — Images des Mathématiques, CNRS, 2014

Commentaire sur l'article

  • L’attractivité des mathématiques

    le 30 avril 2014 à 08:41, par Simon Billouet

    Le nom du réseau social, c’est « Twitter », pas « Tweeter »...

    Répondre à ce message
  • L’attractivité des mathématiques

    le 1er mai 2014 à 14:53, par projetmbc

    Et bien, y a du boulot. Je suis de plus en plus inquiet, voir cet article du Monde qui parle de la pénurie des profs de maths. Et que dire des programmes de maths au Lycée et au Collège ?

    Sinon, à propos de la journée académique, aboutit-elle à la production de documents en libre accès ?

    Répondre à ce message
    • L’attractivité des mathématiques

      le 1er mai 2014 à 21:39, par Aurélien Alvarez

      Bonjour et merci pour votre commentaire. Concernant la production de documents, je ne peux que vous renvoyer sur le portail des IREM (http://www.univ-irem.fr) qui accueille un certain nombre de contributions provenant des IREM. Pour cette journée à Bourges, il n’est pas prévu que des actes soient édités et aucune contribution spécifique n’a été demandée aux orateurs ou animateurs d’ateliers.
      Bien cordialement, Aurélien Alvarez.

      Répondre à ce message

Laisser un commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre IDM