L’espace Fermat : bientôt un lieu dédié aux mathématiques

Piste verte 7 janvier 2014  - Ecrit par  Maryvonne Spiesser Voir les commentaires

Depuis plus de vingt ans, des Beaumontois(es) et des mathématicen(ne)s de l’Université de Toulouse souhaitent faire de la maison natale de Fermat un haut lieu des mathématiques pour tous. Petit à petit, de colloques en expositions et en ateliers pour scolaires, l’idée s’est installée dans les esprits. Aujourd’hui, l’association Fermat-Science met tout en oeuvre pour que naisse enfin l’espace Fermat.

Fermat Science

L’association Fermat Science est installée à Beaumont-de-Lomagne, une bastide du Tarn-et-Garonne fondée en 1276, située à une soixantaine de kilomètres de Toulouse, à la lisière du Gers. Célèbre pour son ail et pour ses manifestations hippiques, Beaumont est également connue pour être la ville natale de Pierre Fermat. Une statue est érigée devant la halle du XIVe siècle, qui représente le mathématicien. Elle est la réplique en pierre du monument de bronze sculpté par Falguière et fondu pendant la Seconde Guerre mondiale ; original qui fut offert à la ville par le mathématicien et astronome beaumontois Théodore Despeyroux (1815-1883). La maison natale de Fermat, un hôtel particulier du XVIe siècle qui abrite l’association, a reçu en 2011 le label « Maison des Illustres » décerné par le Ministère de la Culture et de la Communication.

L’association est née en 1995, sous le nom de Fermat Lomagne, à l’occasion de la visite d’Andrew Wiles à Beaumont, suite à la résolution du « grand théorème » de Fermat en 1994. Lauréate du prix d’Alembert 2002 décerné par la Société Mathématique de France pour récompenser les actions de promotion de la culture mathématique, elle a depuis développé ses activités de diffusion et de vulgarisation. Grâce à ses actions, l’association a vu passer sa fréquentation de 500 personnes en 2001 à 15000 en 2013. Et elle a élargi son public : les scolaires ne sont plus désormais les seuls à fréquenter la maison natale de Pierre Fermat. On y vient en famille prendre plaisir à découvrir des mathématiques. Cédric Villani parraine l’association depuis deux ans.
L’association est membre du CCSTI « Science Animation Midi-Pyrénées » et, à ce titre, coordonne la Fête de la Science pour le Tarn-et-Garonne. Depuis 2012, elle fait aussi partie du consortium « Cap maths ». Fermat Science participe aux travaux de la Maison des Sciences pour le Tarn-et-Garonne, elle a l’appui scientifique et logistique de l’Inspection académique, le soutien moral et financier du LabEx CIMI (Centre international de mathématiques et d’informatique), porté par l’IMT (Institut de Mathématiques de Toulouse) et l’IRIT (Institut de Recherche en Informatique de Toulouse). Elle a reçu en décembre 2013 le prix de la Fondation de la Dépêche du Midi pour ses actions dans le cadre du « développement de la culture scientifique, technique ou industrielle du grand public ou des jeunes ».

Les travaux de l’association visent tout d’abord à améliorer la perception et la compréhension des mathématiques, en proposant une image vivante de la discipline, en la présentant de manière attractive et accessible au plus grand nombre, en soulignant ses liens avec les autres domaines du savoir (notamment avec l’informatique) à travers une démarche pluridisciplinaire, en faisant découvrir l’importance des mathématiques, par exemple dans la vie quotidienne, en montrant la variété des métiers dans lesquels sont impliquées les mathématiques, en mettant en scène leur histoire lointaine ou proche, dans des traditions culturelles multiples.
Ces actions contribuent en même temps à promouvoir la culture scientifique auprès de tous les publics (scolaires de la maternelle au lycée, familles, spécialistes, 3ème âge…), notamment auprès des publics défavorisés socialement ou géographiquement. Enfin, il est prévu d’accueillir pour un séjour ou une visite d’une journée les participants à des workshops ou des écoles d’été organisés par le LabEx CIMI.

Pour apprivoiser la complexité et transmettre des savoirs scientifiques, les activités proposées sont variées. Pour le tout public et les écoles, de la maternelle au lycée sont proposés des expositions interactives permanentes et temporaires, des ateliers scientifiques, des jeux-visites, des parcours ludiques dans la bastide, des visites guidées. Des mallettes pédagogiques ont été conçues, qui sont distribuées gratuitement dans les établissements de la région-Midi-Pyrénées et peuvent être envoyées sur demande dans les autres établissements scolaires français.
Des ateliers réguliers et des animations, les mercredis de Fermat et l’été chez Fermat, offrent à tous les publics de multiples occasions de rencontres mathématiques.
A plusieurs reprises dans l’année sont organisées des manifestations destinées à faire de la découverte scientifique une fête : les événements tels que Fermat-Science en fête une fois l’an, les quinzaines d’animations deux fois dans l’année avec Festimaths et Récréamaths, donnent des mathématiques une image riante : manipulations, conférences, théâtre autour de thèmes vers lesquels le public n’irait pas spontanément. La participation à des événements nationaux tels que la Fête de la Science et les Journées du patrimoine de même que la création d’une Chasse au théorème inscrit les mathématiques dans la vie de la cité.

JPEG - 128.7 ko

Un exemple de réalisation en cours : l’exposition « Voyage en mathématique ».
Cette exposition a été conçue pour le « tout public », mais avec une intention particulière envers les élèves de collège. Le module initial est une série de quatorze panneaux présentant un(e) mathématicien(ne) en son temps. Actuellement, ont été réalisés les panneaux sur le scribe égyptien Ahmès, Pythagore de Samos, Hypatie d’Alexandrie, le mathématicien et astronome indien Aryabhata, le mathématicien chinois Liu Hui, commentateur des « Neuf chapitres sur les procédures mathématiques », le fondateur de l’algèbre al-Khwarizmi, et enfin Léonard de Pise, dit Fibonacci.

JPEG

Les sept derniers panneaux concerneront des mathématiciennes et mathématiciens européens qui ont vécu entre le 17e et le 20e siècle. Sont associées des manipulations, des interviews accessibles par QR codes, et dans un avenir proche, des animations sur tablettes numériques. Un planisphère situant géographiquement tous les personnages et une frise chronologique des mathématiciens de la haute antiquité au 19e siècle complètent le tout. Cette exposition sera présentée en permanence à la maison natale de Fermat et une version itinérante pourra être empruntée, par exemple comme support pédagogique à un projet de classe. Enfin, un site lui est dédié où toutes les composantes sont accessibles.

Le futur « Espace Fermat Science »

Actuellement, beaucoup de raisons nous poussent à évoluer vers un espace culturel scientifique digne de ce nom, qui permettra de recevoir les visiteurs dans des conditions meilleures. Le bâtiment qui héberge l’association n’est plus adapté aux différents publics reçus, chaque année en augmentation. Le personnel est en nombre insuffisant pour satisfaire une demande d’activités scientifiques renouvelées. La volonté des pouvoirs locaux est aussi de promouvoir Pierre Fermat, de faire de Beaumont et de la Lomagne une zone de forte activité culturelle et touristique en lien avec les autres structures intéressées (associations culturelles, médiathèque, cinéma…).
Toutes ces raisons ont conduit l’association Fermat Science à décider de mettre en place un projet d’espace interactif dédié aux sciences, en privilégiant les mathématiques et l’informatique d’aujourd’hui ainsi que leur histoire, avec les objectifs de valorisation et de compréhension de ces disciplines décrits plus haut dans ces pages. Cet espace sera ouvert à échéance 2017, il occupera toute la maison natale de Fermat (700 m2) et aura pour nom « Espace Fermat Science ».

JPEG - 95.1 ko
Polyèdre de Szilassi
JPEG - 125.6 ko

L’espace accueillera autour d’expositions, de produits virtuels, d’animations, de visites, de manifestations, d’ateliers et autres, deux types de public :

  • public scolaire et groupes d’adultes et de jeunes, accueillis par exemple lors d’écoles d’été ou à la faveur de workshops de mathématiques ou d’informatique
  • public individuel (familles, spécialistes, touristes).

Il sera également un centre de ressources autour de ces disciplines, de leur avenir et de leur histoire. La figure emblématique de Pierre Fermat sera en outre une façon de valoriser et promouvoir la Lomagne, permettant ainsi d’animer le territoire par des actions permanentes ou ponctuelles capables de s’inscrire dans le réseau de l’offre touristique locale.

Sans entrer dans les détails, la réalisation du projet permettra de proposer :

  • un parcours d’expositions interactives permanentes (sur Pierre Fermat, la Lomagne et la bastide de Beaumont, les mathématiques et l’informatique),
  • des projections en continu dans un auditorium,
  • des ateliers d’une capacité d’une quinzaine de personnes pour recevoir les scolaires et les groupes sur des durées d’une heure autour d’activités de création scientifique liées aux programmes scolaires mais aussi accessibles au tout public et aux centres de loisirs,
  • des expositions temporaires sur de courtes durées, qui permettront de sensibiliser le public à des problèmes de société liés à l’actualité scientifique et technique, à des thèmes mathématiques et scientifiques divers suscitant suffisamment d’intérêt pour donner envie de revenir.

Ce projet donnera naissance à un lieu unique dans le sud de la France. Espace de rencontre et d’échange autour des mathématiques et des autres sciences, ouvert à des personnes de tous âges, il offrira un accès privilégié à la culture scientifique et, nous l’espérons, permettra au public de porter un regard nouveau sur les mathématiques et de mieux saisir l’implication de la discipline dans les autres sciences et dans la société. Pour le territoire, l’existence de l’espace Fermat Science sera aussi un moyen de renforcer le lien social et d’impulser une nouvelle dynamique touristique et culturelle autour d’un homme d’exception et dans un lieu d’exception.

JPEG - 44.1 ko
Article édité par Fabrice Planchon

Partager cet article

Pour citer cet article :

Maryvonne Spiesser — «L’espace Fermat : bientôt un lieu dédié aux mathématiques» — Images des Mathématiques, CNRS, 2014

Commentaire sur l'article

Laisser un commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre IDM