Recension

Les mathématiques du vivant par Ian Stewart

paru chez Flammarion (30 janvier 2013)

Le 28 avril 2013  - Ecrit par  Jérôme Buzzi Voir les commentaires (2)

Ian Stewart, mathématicien et vulgarisateur bien connu, nous invite à découvrir les liens émergents entre mathématiques et biologie.

Le dialogue est difficile et a longtemps été peu fructueux [1]. On s’est gaussé de « la déraisonnable inefficacité des mathématiques en biologie » [2]. Les mathématiciens visent à la généralité alors que les biologistes étudient la diversité (c’est un mathématicien qui écrit). Si un mathématicien dit à un autre qu’il fait de la botanique ou de la zoologie, c’est rarement un compliment... tandis que la formation d’un biologiste laisse, à quelques exceptions près [3] peu de place aux mathématiques, considérées comme trop simplificatrices pour être utiles.

D’après Ian Stewart, ce splendide isolement touche à sa fin. Les succès de la biologie au cours des vingt dernières années ont mis au jour les difficultés conceptuelles. Comment exploiter la connaissance de l’ADN pour comprendre le fonctionnement d’une cellule ou d’un organisme ?

Le principe « un gène = une protéine », « un sac à protéines = une cellule », s’avère très insuffisant. Imaginons un extraterrestre cherchant à comprendre Windows à partir d’un listing de son code machine sans aucune connaissance de l’informatique ! Des outils aussi cruciaux que le microscope ou les séquenceurs d’ADN eux-mêmes font défaut. La thèse de Ian Stewart est que ce sont les mathématiques qui peuvent fournir ces clés, grâce à leur capacité à comprendre comment des mécanismes simples peuvent engendrer la complexité.

Le premier tiers de l’ouvrage est consacré à une (très) brève histoire de la biologie structurée par cinq revolutions, du la découverte de la cellule au décodage du génome en passant par Darwin et Mendel. Les amateurs de S.J. Gould [4] n’y apprendront pas grand-chose mais c’est une introduction agréable et efficace [5]. Petit à petit, Ian Stewart introduit des exemples d’utilisation des mathématiques en biologie : méthodes de classement et de dénombrement des espèces combinant théorie des graphes et statistiques, théorie de Turing de la génèse des formes,...

L’auteur décrit ensuite une kyrielle d’applications plus récentes ou plus sophistiquées : explication de la croissance de certaines plantes à partir de la théorie des nombres et de la biomécanique, formes des dunes ou des allures des animaux basées sur la notion de « bifurcations de systèmes dynamiques », accélération du séquençage des génomes grâce à la combinatoire et aux probabilités, évolution et théorie des jeux, formes des virus et « groupes de symétrie des espaces de dimension 3 et plus », géométrie des protéines analysée par la théorie de l’apprentissage ou la théorie des nœuds... Le menu est copieux mais le cuisinier est bon et ces termes qu’on pourraient croire indigestes se digèrent bien.

On pourrait regretter que l’ouvrage ne parle presque pas de l’invention de nouveaux concepts mathématiques suite aux questions de la biologie. Mais ce qui est abordé est très bien raconté et l’enthousiasme de Ian Stewart communicatif : une lecture agréable et instructive !

Post-scriptum :

L’auteur souhaite remercier Carole Gaboriau pour ses utiles suggestions.

Notes

[1Il y a des exceptions... citons les liens entre probabilités et théorie des populations.

[2Citation attribuée à I.M. Gelfand par V.I. Arnold.

[3Par exemple, les statistiques.

[4Voir, par exemple, Darwin et les grandes énigmes de la vie, (Seuil, 1984).

[5Pour aller plus loin, on pourra lire Ernst Mayr, Histoire de la biologie (Fayard, 1989).

Partager cet article

Pour citer cet article :

Jérôme Buzzi — «Les mathématiques du vivant par Ian Stewart» — Images des Mathématiques, CNRS, 2013

Commentaire sur l'article

  • Les mathématiques du vivant par Ian Stewart

    le 7 mai 2013 à 17:48, par Giangi

    J’aime les nombres, et j’en voudrais donc un de plus quand il s’agit de livres, celui-ci ou un autre : leur prix !

    Cordialement

    Giangi

    Répondre à ce message
  • Les mathématiques du vivant par Ian Stewart

    le 7 mai 2013 à 17:55, par Jérôme Buzzi

    On peut le trouver à divers prix : de 7€44 (électronique en anglais) à 22€ (prix éditeur français). Bref, ce nombre dépend de vous !

    cordialement,

    JB

    Répondre à ce message

Laisser un commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

registros

Cet article fait partie du dossier «Recensions» voir le dossier

Suivre IDM