Ln 23 par David Boussarie

Piste verte Le 14 septembre 2012  - Ecrit par  Le comité de rédaction Voir les commentaires (2)

En mars 2011, nous avons lancé sur Images des maths un concours de bandes dessinées dont les résultats ont été publiés en septembre.
Certains auteurs ont accepté de nous dire quelques mots sur eux et leur rapport avec les mathématiques. C’est l’occasion de présenter à nouveau à tout le monde les bandes dessinées qu’ils avaient proposées.

David Boussarie a 31 ans. Il voudrait être auteur de bande dessinée.

Il dessine plutôt des dessins humoristiques dans la veine du dessin de presse et parfois du dessin réaliste. Le plus souvent dans un style BD.

David est autodidacte. Il aime raconter des fictions.

J’ai appris en reproduisant quand j’étais plus jeune mes dessinateurs préférés
(Hergé, Uderzo, Gotlib, Wance, Derib, Luz...).

Ce qui fait que je dessine c’est le désir du beau trait, l’envie de raconter des histoires et de maîtriser un monde de fiction, contrairement au monde réel qui est - heureusement - incontrôlable.

Pour lui mathématiques et dessin vont bien ensemble.

Le rapprochement des deux disciplines me fait surtout penser aux courbes délicates
des figures géométriques qui sont largement utilisées dans le dessin (canon du corps humain, par exemple).
Je pense également à l’homothétie qui est utilisée pour réaliser une planche de BD.
J’apprécie les mathématiques pour leur exactitude et leur logique.

La planche qu’il a présentée au concours BD s’intitule Ln 23.

Traiter en bande dessinée le thème des « mathématiques » m’intéressait. J’ai gardé un bon souvenir scolaire de cette matière et une fascination de son potentiel imaginaire.
J’ai donc scruté mes livres universitaires sur cet univers pour découvrir des pistes scénaristiques. J’ai souhaité que les calembours puissent être compris autant par les néophytes que par les connaisseurs. J’ai donc concentré mes recherches sur les termes les plus connus : équation, complexe... Lorsque j’ai rapproché « équation » et « enquête », j’avais le début de mon histoire.
Comme j’aime le polar américain, je me suis inspiré de la trame du « Dahlia noir » et le reste du récit est rapidement venu.

Post-scriptum :

Un grand merci à Carole Gaboriau et Véronique Bertrand pour la préparation de cette interview.

Le concours Bulles au carré 2012 se passe ici.

Article édité par Aurélien Alvarez

Partager cet article

Pour citer cet article :

Le comité de rédaction — «Ln 23 par David Boussarie» — Images des Mathématiques, CNRS, 2012

Commentaire sur l'article

  • Ln 23 par David Boussarie

    le 16 septembre 2012 à 09:47, par dyli

    Une bande dessinée très réussie comme d’habitude !!

    Beaucoup de recherches et au final abordable par tous, la preuve j’ai tout compris et pourtant les maths c’était pas mon point fort :-))

    Continue comme ça et ton rêve de devenir auteur de BD se réalisera !!!!!

    BRAVO !

    Répondre à ce message
  • Ln 23 par David Boussarie

    le 17 septembre 2012 à 15:38, par olivier longuet

    c’était l’une de mes bandes préférées. c’est bien de la remontrer . Et je suis content que Tangente l’aie mentionnée .

    Répondre à ce message

Laisser un commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre IDM