Un défi par semaine

Mai 2017, 4e défi

El 26 mayo 2017  - Escrito por  Ana Rechtman Ver los comentarios (5)
Leer el artículo en  

Nous vous proposons un défi du calendrier mathématique 2017 chaque vendredi et sa solution la semaine suivante.

Semaine 21 :

De combien de façons différentes peut-on placer les nombres de $1$ à $7$ dans les cercles de sorte que les sommes des nombres aux sommets des trois triangles coloriés soient égales?

PNG - 28.3 KB

Solution du 3e défi de Mai :

Enoncé

La réponse est $2$.

Voici une image du gros cube colorié.

PNG - 19.3 KB

On vérifie que chaque face du gros cube est composée de $13$ cubes noirs et de $12$ cubes blancs, ce qui fait qu’on voit $13\times 6 = 78$ petites faces noires et $12\times 6 = 72$ petites faces blanches. Or le gros cube a $12$ arêtes, et sur chaque arête il y a $2$ cubes blancs dont on voit deux faces, donc en fait il n’y a que $72-12\times 2=48$ petits cubes blancs. De même chaque arête compte $1$ cube noir dont on voit deux faces, et chacun des $8$ sommets du gros cube est vu trois fois. Par conséquent il n’y a que $78-12-8\times 2=50$ petits cubes noirs. Donc la différence entre le nombre de cubes noirs et le nombre de cubes blancs est $50-48=2$.

Post-scriptum :

Calendrier mathématique 2017 - Sous la direction d’Ana Rechtman, Maxime Bourrigan - Textes : Antoine Rousseau et Marcela Szopos.
2016, Presses universitaires de Strasbourg. Tous droits réservés.

Comparte este artículo

Para citar este artículo:

Ana Rechtman — «Mai 2017, 4e défi» — Images des Mathématiques, CNRS, 2017

Comentario sobre el artículo

  • Mai 2017, 4e défi

    le 26 de mayo de 2017 à 07:49, par Florian

    On peut voir le problème ainsi. On retire un nombre $a$ (le sommet commun aux trois triangles) à $\left\{ 1, \dots, 7 \right\}$ puis on fait 3 paires de somme égale. Soit $A = \left\{ 1, \dots, 7 \right\} - \left\{ a \right\}$. On doit avoir $\sum_{b \in A} b$ qui est un multiple de $3$. Cela indique que pour un $a$ fixé, il n’y a qu’une valeur que la somme de chaque paire peut prendre, donc pour un $a$ fixé, les paires sont uniques (aux permutations près). Cela fonctionne pour $a = 1$, $a = 4$ et $a = 7$. Dans les 3 cas, on peut ensuite faire les 3 paires de somme égale :

    $a = 1$ : $(2,7), (3,6), (4,5)$

    $a = 4$ : $(1,7), (2,6), (3,5)$

    $a = 7$ : $(1,6), (2,5), (3,4)$

    Sans les permutations, on a donc 3 possibilités. En comptant les permutations, chacune de ses possibilité peut être écrite de 8 manière différentes, donc $24$.

    Répondre à ce message
    • Mai 2017, 4e défi

      le 26 de mayo de 2017 à 11:19, par drai.david

      Et les permutations sur les triangles ? Il y en a 6.
      Donc la solution au problème est 24x6=144.

      Répondre à ce message
      • Mai 2017, 4e défi

        le 26 de mayo de 2017 à 12:30, par Florian

        Bien vu ! au temps pour moi

        Répondre à ce message
        • Mai 2017, 4e défi

          le 26 de mayo de 2017 à 14:42, par drai.david

          Généralisation à n triangles : 3 x 2n x n! solutions.

          Répondre à ce message
  • Mai 2017, 4e défi

    le 27 de mayo de 2017 à 18:06, par drai.david

    J’ai planché sur généralisation moins évidente :
    Supposons qu’au lieu de 3 triangles, nous ayons n polygones à n côtés, disposés en étoile, avec un sommet commun.
    «De combien de façons différentes peut-on placer les nombres de 1 à n2-n+1 dans les cercles de sorte que les sommes des nombres aux sommets des n polygones coloriés soient égales ?»

    * Pour n = 4, pas de souci, ça peut encore se faire à la main, et je trouve 311 040 solutions.
    * Mais pour n = 5, je vous laisse y réfléchir (et faire un petit programme).
    Le résultat est tout simplement astronomique !!!
    Bon courage !

    Répondre à ce message

Dejar un comentario

Foro sólo para inscritos

Para participar en este foro, debe registrarte previamente. Gracias por indicar a continuación el identificador personal que se le ha suministrado. Si no está inscrito/a, debe inscribirse.

Conexióninscribirse¿contraseña olvidada?

La traducción del sitio del francés al castellano se realiza gracias al apoyo de diversas instituciones de matemáticas de América Latina.