Un défi par semaine

Mai 2022, 3e défi

El 20 mayo 2022  - Escrito por  Ana Rechtman Ver los comentarios (7)
Leer el artículo en  

Nous vous proposons un défi du calendrier mathématique chaque vendredi et sa solution la semaine suivante.

Le calendrier 2022 est en vente ! Il s’intitule : «Les maths, une aventure humaine».

Toute une année pour partir à la découverte  de femmes et d’hommes qui, à  travers leur travail, leurs échanges, leur  génie  mais aussi leurs contradictions, ont  construit les mathématiques.

Semaine 20

Si $a$, $b$, $c$, $d$ et $e$ sont les nombres $3$, $5$, $9$, $11$ et $25$ dans un certain ordre, quelle est la valeur maximale que peut prendre $(a+b+c+d)e$ ?

Solution du 2e défi de mai 2022 :

Enoncé

Réponse : $16$ façons.

Puisqu’il n’y a que huit parts en tout, au moins deux des parts choisies ne seront séparées que par une part.

Il n’y a alors que deux possibilités.

  • Si la troisième part est séparée des deux autres par plus d’une part, on est dans la configuration suivante, à rotation près (les astérisques indiquant les parts choisies).
PNG - 35.2 KB

Cela donne huit possibilités en prenant en compte les rotations (il suffit par exemple de choisir quelle va être la part « éloignée », et toute la configuration s’en déduit).

  • Si la troisième part n’est pas séparée des deux autres par plus d’une part, on est dans la configuration suivante, à rotation près (les astérisques indiquant toujours les parts choisies).
PNG - 35.1 KB

Là encore, cela donne huit possibilités en prenant en compte les rotations (il suffit de choisir, parmi les huit parts, laquelle va être la part choisie « centrale », et toute la configuration s’en déduit).

On donc en tout $8 + 8= 16$ façons de choisir les trois parts.

Post-scriptum :

Calendrier mathématique 2022 - Sous la direction d’Ana Rechtman Bulajich.

Comparte este artículo

Para citar este artículo:

Ana Rechtman — «Mai 2022, 3e défi» — Images des Mathématiques, CNRS, 2022

Comentario sobre el artículo

  • Mai 2022, 3e défi

    le 20 de mayo à 08:20, par Didier Roche

    La valeur cherchée est 700.

    Répondre à ce message
  • Mai 2022, 3e défi

    le 20 de mayo à 09:07, par François

    Plus généralement, si $0 < a_1 < a_2 < \cdots < a_n$ est une suite croissante de n réels positifs ($n>2$), en notant $\displaystyle S = \sum_{k=1}^n a_k$, $S_k = S - a_k$ et $h_k = a_{k+1} - a_k$ alors $\forall k < n$, $S_{k+1}a_{k+1} > S_ka_k$.
    En effet $S_{k+1} = S_k - h_k$ et $S_{k+1}a_{k+1} = S_ka_k + h_k(S - a_k - a_{k+1}) $, or $S > a_k +a_{k+1}$.
    Donc la valeur maximale des produits $S_ka_k$ est obtenue pour $S_na_n$.
    Ici pour $(3 + 5 + 9 + 11) . 25 = 700$.

    Répondre à ce message
    • Mai 2022, 3e défi

      le 20 de mayo à 10:26, par ROUX

      Très jolie car le «plus» de votre démonstration est de montrer qu’il faut simplement mettre toujours le plus grand dehors :-), résultat que je n’ai pas de manière évidente, résultat qui ne saute pas aux yeux dans ce que j’ai fait!

      Répondre à ce message
    • Mai 2022, 3e défi

      le 21 de mayo à 00:15, par Al_louarn

      Une preuve sans mot que $S_k a_k < S_n a_n$ pour tout $k < n$ :

      Document joint : preuve.png
      Répondre à ce message
  • Mai 2022, 3e défi

    le 20 de mayo à 10:16, par ROUX

    Ce problème est d’avoir chronologiquement une somme de $5$ nombres, puis on en retire un et il vient multiplier ce qui reste.
    Avec les $5$ nombres proposés, cela revient à chercher la valeur maximale de $(53 - x).x$ ou $x$ est le fameux nombre retiré.
    Cette fonction est une parabole qui vaut $0$ pour $x=0$ et $x=53$.
    On sent un axe de symétrie à $x=53/2=26,5$.
    Elle est croissante jusqu’à cet axe de symétrie puis décroissante au delà.
    $x$ sera dont la valeur la plus proche de $26,5$ soit, ici, $x=25$.
    On doit donc choisir $(3+5+9+11).25$ qui est égal à $700$.

    Répondre à ce message
  • Mai 2022, 3e défi

    le 21 de mayo à 12:12, par jml83

    La somme des cinq nombres vaut 53.
    Soit P le produit dont on veut déterminer la valeur maximale.
    On a P = (53 - e)e
    Cette fonction est croissante sur l’intervalle (3, 25) car sa dérivée positive sur cet intervalle.
    P est donc maximale pour e = 25.
    La valeur recherchée est par conséquent (53 - 25) * 25 = 700.

    On peut calculer les cinq valeurs possibles (150, 240, 396, 462 et 700); mais c’est moins joli.

    Répondre à ce message

Dejar un comentario

Foro sólo para inscritos

Para participar en este foro, debe registrarte previamente. Gracias por indicar a continuación el identificador personal que se le ha suministrado. Si no está inscrito/a, debe inscribirse.

Conexióninscribirse¿contraseña olvidada?

La traducción del sitio del francés al castellano se realiza gracias al apoyo de diversas instituciones de matemáticas de América Latina.