Optimisation des trajectoires des lanceurs Ariane

Le 8 février 2013  - Ecrit par  Un jour une brève Voir les commentaires

Cet article a été écrit en partenariat avec Mathématique de la planète Terre

Le site Mathématiques de la Planète Terre (MPT), aujourd’hui Brèves de maths, a proposé, durant toute l’année 2013, une brève quotidienne avec « pour objectif d’illustrer la variété des problèmes scientifiques dans lesquels la recherche mathématique actuelle joue un rôle important, ainsi que certains grands moments dans l’histoire des sciences où les mathématiques ont, en interaction avec les autres sciences, aidé à comprendre ce que nul n’avait compris jusque-là. »

Vous pourrez retrouver la plupart de ces brèves dans notre dossier Mathématiques de la Planète Terre et l’intégralité ainsi que de nouvelles brèves, sur le site Brèves de maths.

Le système actuel repose sur des méthodes directes d’optimisation qui consistent à chercher la meilleure trajectoire parmi toutes les trajectoires possibles. Plus précisément, on veut pouvoir partir de n’importe quelle position et arriver à n’importe quelle orbite. Le défi consiste à trouver dans tous les cas la trajectoire qui permet que la masse du troisième étage d’un lanceur (c’est-à-dire après sa phase atmosphérique) soit la plus grande possible.

Pour lire la suite

Post-scriptum :

Brève rédigée par Emmanuel Trélat (Univ. Paris 6) d’après ses travaux avec Thomas Haberkorn (Univ. Orléans) et Max Cerf (EADS Astrium).

Pour en savoir plus : Mécanique céleste et contrôle de systèmes spatiaux, B. Bonnard, L. Faubourg, E. Trélat, Math. & Appl., Vol. 51, Springer Verlag, 2006, XIV, 276 pages.

Partager cet article

Pour citer cet article :

Un jour une brève — «Optimisation des trajectoires des lanceurs Ariane» — Images des Mathématiques, CNRS, 2013

Crédits image :

Image à la une - 2005 ESA - CNES - Arianespace - Photo Service Optique Vidéo CSG

Commentaire sur l'article

Laisser un commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

registros

Cet article fait partie du dossier «Mathématiques de la planète Terre (2013)» voir le dossier

Suivre IDM