Polygones, pavages… ballon de foot

La semaine des mathématiques dans une REP+ (École Ampère, Lille).

Le 18 avril 2016  - Ecrit par  Hourriya EL Kacimi Voir les commentaires (6)

Les nombreux problèmes qui se posent dans l’enseignement des mathématiques ne laissent personne indifférent. Beaucoup de gens en parlent, mais peu les posent de façon concrète. C’est que le débat est déjà difficile à porter auprès de la communauté mathématique, et il l’est encore plus au niveau du public. C’est à cet effet que le site Images des Mathématiques souhaite offrir un espace de discussions ouvert à tous ceux qui se sentent touchés par ces questions. Ils pourront y échanger leurs idées, leurs points de vue et éventuellement apporter des éléments de réponse. Le débat sera « provoqué » chaque mois par la publication d’un billet portant sur un point précis, écrit par l’un des responsables de la rubrique ou par toute autre personne qui le souhaiterait.

A. El Kacimi, F. Recher, V. Vassallo

À chaque printemps de ces cinq dernières années a lieu la Semaine des mathématiques. Dans beaucoup d’établissements d’enseignement, en particulier du primaire et du secondaire, sont organisées des activités autour des mathématiques : conférences, ateliers, jeux, énigmes... Le but est d’amener à voir la discipline, tant décriée difficile et sélective, sous un angle différent et plus accessible que d’habitude. Cette année, elle s’est tenue du 14 au 20 mars et avait pour thème Maths et Sport. J’y ai participé en animant un atelier auprès des élèves de ma classe de CP à l’École primaire d’application Ampère en REP+, Lille.

Deux raisons motivent le choix de mon thème en géométrie : i) lui faire gagner un peu plus de place en cours préparatoire face (par exemple) à la numération qui en prend beaucoup ; ii) son caractère visuel facilite la représentation des objets, leur manipulation et incite à plus de curiosité auprès des jeunes élèves. Plus précisément, mon atelier portait sur certains pavages élémentaires du plan. (Pour une introduction un peu détaillée sur les pavages voir ici.) J’ai pu alors voir comment, par de petites manipulations, ils sont arrivés à réaliser différents carrelages à l’aide de carreaux ayant la forme d’un certain type de polygones et, puisqu’il faut relier cela au sport, à comprendre comment est fait un ballon de foot.

Les parents ont été conviés à cet atelier et beaucoup d’entre eux y étaient présents. Ils ont pu voir ainsi avec leurs enfants (actifs pendant la séance) que des apprentissages mathématiques peuvent se faire de façon ludique. Ce qui leur donne une image active de l’enseignement des mathématiques.

Objectifs visés :

  • Faire découvrir aux élèves plus de polygones (ce sont les figures les plus élémentaires du plan).
  • Montrer les différents types de polygones : triangle, quadrilatère, pentagone, hexagone...
  • Paver le plan : par des rectangles, des triangles et certains polygones réguliers.
  • Montrer comment est confectionné un ballon de foot, et avec quels polygones réguliers.
  • Aiguiser la curiosité et le sens de l’observation chez de jeunes enfants.
  • Amener les élèves à apprécier la beauté de la géométrie élémentaire.

Les activités :

Tout le long de cette semaine, j’ai organisé des séances préparatoires pour familiariser les élèves à certaines formes géométriques ainsi qu’au vocabulaire spécifique qui les décrit. Ils ont ainsi découvert, par pliage, découpage… certaines caractéristiques des triangles, des rectangles, des carrés et, de façon générale, des polygones, réguliers ou pas.

Ces activités ludiques leur ont permis de mobiliser leurs compétences dans le domaine du langage, la motricité fine, le soin des pliages… Elles ont aussi favorisé un début du sens d’observation des formes géométriques et pour lesquelles ils manifestent depuis un intérêt accru.

L’atelier de rencontre a eu lieu le samedi 19 mars en présence des parents d’élèves. Les enfants leur ont décrit et commenté les images projetées. Ensuite, élèves et parents ont participé aux ateliers de pavages.

Conclusion :

La semaine a été très bénéfique pour les élèves. Depuis, ils montrent plus d’attrait pour la géométrie : beaucoup d’entre eux, après avoir fini un travail, demandent une feuille de papier pour réaliser des pliages ! Ils sont aussi devenus plus attentifs aux objets qui les entourent et voient des formes géométriques un peu partout !

Les activités de ce genre devraient être organisées plus souvent, indépendamment et en dehors de la semaine officielle des mathématiques. L’école serait ainsi ouverte de temps en temps aux parents, ce qui les amènerait sûrement à s’impliquer plus. (Les parents qui ont assisté à mon atelier ont formulé un souhait dans ce sens.)

Qu’en pensez-vous ?

Partager cet article

Pour citer cet article :

Hourriya EL Kacimi — «Polygones, pavages… ballon de foot» — Images des Mathématiques, CNRS, 2016

Commentaire sur l'article

Voir tous les messages - Retourner à l'article

  • Réponse à Frédéric Millet

    le 25 avril 2016 à 14:46, par Hourriya EL Kacimi

    Pourquoi ne pas ouvrir l’école de temps en temps aux parents en organisant des activités
    type celles de la semaine des maths ? Ça peut être ponctuel, juste une demi-journée par trimestre. Pourquoi priver ceux qui peuvent parce que d’autres ne peuvent pas ?

    Moi, je pense que cela est possible. Il suffit à cet effet d’un peu de volonté de la part de tous et de la coordination entre les différents acteurs. C’est la première chose dont il faut s’occuper. Mais je reconnais que ce ne sera pas si facile à gagner !

    Cordialement,

    Hourriya El Kacimi

    Répondre à ce message

Laisser un commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?