Quelques mots sur les figures sans paroles… I

I. Le théorème de Ceva

Le 19 janvier 2016  - Ecrit par  Aziz El Kacimi Voir les commentaires (3)

La rubrique Figures sans paroles propose régulièrement une figure géométrique (tirée du livre Geometry in Figures par Arseniy Akopyan) avec un minimum de données suggérant un énoncé. Au lecteur d’en formuler un et, si possible, en donner une preuve. Mais depuis sa mise en ligne il y a un peu plus de six mois, les commentaires ou des propositions de solutions y sont presque inexistants.
Un billet là-dessus à l’occasion ne serait donc pas inutile et incitera peut-être à une participation plus visible à la vie de cette rubrique. J’espère que le présent texte, et les prochains qui feront sa suite, apporteront une contribution dans ce sens. Je me propose d’y évoquer un thème amusant mais non des moindres de la géométrie plane : les droites concourantes.

Deux droites se coupent presque sûrement. En revanche, trois droites
ne sont presque jamais concourantes. Savoir quand elles peuvent l’être est une question fréquente en géométrie élémentaire.
On la retrouve dans pas mal de figures de la rubrique évoquée.
J’en ai choisi trois : le théorème de Ceva (Figure 4.9.15) sur lequel portera ce premier billet ; le point
de Nagel (Figure 2.7) et le point de Gergonne (Figure 2.4) qui seront l’objet du second. Et dans le
même ordre d’idées, un troisième billet offrira en supplément quelques friandises géométriques.

Le triangle est la plus élémentaire des figures géométriques non triviales du plan et, sans conteste, l’une des plus
riches : pléthore de questions ont été posées et de résultats obtenus dessus. C’est ce qui a fait dire
à Crelle en 1816 (suite à la découverte des points de Brocard) « Il est véritablement fascinant qu’une figure aussi
simple que le triangle possède des propriétés aussi inépuisables
. » Une figure simple, oui !

Il est bien connu que dans un triangle :

(1) - Les médianes concourent en un point $G$ qui est son centre de gravité.

(2) - Les médiatrices concourent en un point $O$ qui est le centre de son cercle circonscrit.

(3) - Les bissectrices concourent en un point $I$ qui est le centre de son cercle inscrit.

(4) - Les hauteurs concourent en un point $H$ qui est son orthocentre.

A priori, ces droites dites remarquables semblent différentes mais elles ont quelque chose en commun : le
partage. La médiane tronçonne le triangle en deux parties de même aire. La bissectrice divise l’angle en deux angles égaux et constitue l’ensemble
des points à égale distance des côtés adjacents. La hauteur plonge d’un sommet et casse l’angle plat d’en face en deux angles droits. Les
médiatrices se rencontrent en le point à égale distance des trois sommets : leur
lieu commun de villégiature, proche autant de l’un que des autres. Tout est bien fait !

Et ce qui est encore plus beau : les trois points $G$, $H$ et $O$ sont sur une même droite appelée
droite d’Euler du triangle $ABC$ ; si on leur adjoint le milieu $\omega $ du segment $[OH]$, le quadruplet $(G,H,O,\omega )$ devient
une division harmonique i.e. ${{\overline{OG}}\over {\overline{OH}}}:{{\overline{\omega G}}\over {\overline{\omega H}}}=-1.$

Les assertions (1), (2) et (3) sont relativement faciles à démontrer. La quatrième n’est pas aussi directe mais on y arrive en passant par un deuxième triangle
$A'B'C'$ dont les médiatrices sont les hauteurs en question. On le construit en traçant les parallèles aux côtés $BC$, $CA$ et $AB$ passant respectivement par les points $A$, $B$ et $C$ (voir dessin ci-dessous).

Habituellement on définit une cevienne d’un triangle comme étant une droite qui passe par un sommet et par un point du côté opposé. Mais, pour des "besoins
de raccourci" dans ce texte, nous conviendrons d’appeler cevienne toute droite qui passe par un sommet et par un point sur la droite qui porte le côté opposé.
Soit $(A\alpha )$ une cevienne d’un triangle $ABC$ ; on dira qu’elle est intérieure si $\alpha \in ]BC[$ et
extérieure si $\alpha \notin [BC]$. (Nous ne nous occuperons pas du cas où le point $\alpha $ est sur $B$ ou sur $C$.) Une question naturelle se pose alors :
Sous quelles conditions trois ceviennes $(A\alpha )$,
$(B\beta )$ et $(C\gamma )$ d’un triangle $ABC$ sont-elles concourantes
 ?

Une belle réponse est donnée par un théorème attribué à Ceva mais dont José Zaragoza
a démontré une version quelques années auparavant. Et il paraît même qu’il était déjà connu de
Yusuf al-Mutaman
à la fin du $\hbox{XI}^{\hbox{ème}}$ siècle. Pour que l’exposé de ce théorème soit clair, nous l’énoncerons et le démontrerons en considérant deux cas différents.

Théorème de Ceva. Soient $ABC$ un triangle et $(A\alpha )$, $(B\beta )$ et $(C\gamma )$ trois ceviennes.

Cas 1. On suppose $(A\alpha )$, $(B\beta )$ et $(C\gamma )$ toutes intérieures. Alors elles sont concourantes si, et
seulement si,
${{\overline{\alpha B}}\over {\overline{\alpha C}}}\cdot {{\overline{\beta C}}\over {\overline{\beta A}}}\cdot {{\overline{\gamma A}}\over {\overline{\gamma B}}}=-1.$

Cas 2. On suppose $(A\alpha )$, $(B\beta )$ et $(C\gamma )$ non toutes intérieures. Alors elles sont concourantes ou parallèles si, et
seulement si,
${{\overline{\alpha B}}\over {\overline{\alpha C}}}\cdot {{\overline{\beta C}}\over {\overline{\beta A}}}\cdot {{\overline{\gamma A}}\over {\overline{\gamma B}}}=-1.$

Preuve. Aussi bien dans le cas 1 que dans le cas 2, elle est belle et d’un niveau élémentaire. Il faut donc absolument la dévoiler.

En faisant juste de simples dessins le lecteur peut facilement se convaincre que les ceviennes
$(A\alpha )$, $(B\beta )$ et $(C\gamma )$ n’ont que deux possibilités si elles veulent être parallèles ou concourantes :
i) les trois sont intérieures ; ii) deux sont extérieures et une est intérieure.
Dans le cas i) les trois rapports ${{\overline{\alpha B}}\over {\overline{\alpha C}}}$,
${{\overline{\beta C}}\over {\overline{\beta A}}}$ et ${{\overline{\gamma A}}\over {\overline{\gamma B}}}$ sont négatifs.
Dans le cas ii) deux de ces rapports sont positifs et un est négatif.
Il suffit donc de montrer (à cha)$ efois l paraîtonx-r {\overdss='aeilerre))$ n\bet ${{\oveline{\gaer {\overline{\bet ${{\ovline{\gaer {\oveline{\bet ${{\oveline{\gaer {\over=1$ cercle inscrit.

CSstrono et le Dans le ca>A priorss='autobr' /> $(A\alpha )$, $(B\beta )$ e Les hauteurs concoureà cha)$ efet sur $Jphass='auA_1$e trirojr> H$ qugonle po8217$et par un point $(C)$es intéommet et plus${\caloves='autobrB)$#8217;Euler'autobrB point>Notre a le p&>Josve;n\beAA_1line{\t ${{\oveline{\2}n triangur des "besoins
ou concourantes :

Edémontr>Notre aons ee à lrer -cie trirojr> H$ qugonle p$J_1$e nondu casJ$et pa $(C)$matiquesnt",ste tr$ sont riburementon suffitt leou concourantes :
ou concourantes :
à cha)$ efean\bet ${{\oveline{\gaer {\overline{\bet ${{\ovline{\gaer {\oveline{\bet ${{\oveline{\gaer {\over=1$ ct intérieure.
deca>A priorss(A\alpha )$, $(B\beta )$ eecas où l' ebillet&n saraît mip_der> derss=I$ eseniyuesti$\omega \alphct intérieure.
i) les trois so, aupet posin deux padg> On su')phct intérieure.
à cha)$ efe,O,\o saraît me qblorèefean\bet ${{\'veline{\gaer {\'verline{\bet ${{\ovline{\gaer {\oveline{\bet ${{\oveline{\gaer {\over=1.$iurantes :
i) émofoéma cercle inscrit.

Crs e/strongra opposfixespecti ordre dutobr' /> Soiles trois s/> $(A\alpha )$, $(B\beta )$ e ii) deux sohct intérieure.
(Figu"] ],sin d/strorrent tnotino ii)iste.html"ssin ci-dessous).

$\bun tro$ss="spip"s e/strong>àn conv>A priorss='autobr' /> $(A\alpha )$, $(B\beta )$ ee ces veulent êp>lt="" />s eapntdivisi trois : leThalè ra wysiwyg">< veulent êtutobr' /> Soi$, $((A\alpha )$, a wyséces son$(B\r' /> Soi$, $(CA\alpha ans un triangle\[bet ${{\ovline{\gaer {\ove={{BCeline{\gaer {\oB}}.\]in ci-deD deux pèefeapntdivisi trois : leThalè ra wysiwyg">< veulent êtutobr' /> Soi$, $(B\beta )$ eecaa wyséces son$(B\beta )$ eecas(B\r' /> Soans un triangle\[bet ${{\oveline{\gaer {\over={{t ${{\oCeline{\{BCe}.\]in ci-deEdmultintdns ee slen le deus menjecent menjecèefeobtà cha)$ efean\bet ${{\oveline{\gaer {\overline{\bet ${{\ovline{\gaer {\oveline{\bet ${{\oveline{\gaer {\over=1{\gastrong>lt="" />Muffio et le formn consincre qur vemirss='autobr' /> $(A\alpha )$, $(B\beta )$ ee ces veulent ê,turell(C\gammaDans le cals='aute élémentaire.
On suppoi$, $((A\alpha )s veulent êp Pespectrois : leThalè refean\bet ${{\ovline{\gaer {\ove={{BCeline{\gaer {\oB}}.$ D cha)$ eùe{\alpha C}}}$,
${{\overline{\ber {\ove=BC.$ Pe eeou concoriangle\[1=s=et ${{\oveline{\b> ${{\overline{\over {\overline{\bet ${{\oveline{\g{t ${{\oCeline{\b>er {\overliBCline{\bet ${{\oveline{\g{t ${{\oCeline{\b>er {\overl\]in ci-den undmédipeurcteur paaraît me le deu ${{BCeline{\gaer {\oCe}={{ter {\oveline{\gaer {\oAer$x Cssib-ciesuffitt lenconv>A priorss='autobr' )$, $(B\beta )$ ee ces veulent êiurantes :
$\bun tro$ss="spip"s e/strong>àn conv>A priorss='autobr' /> $(A\alpha )$, $(B\beta )$ ee cesors elles sonurs concourenJ$p>lt="" />\notilaêmeio eturell(imples dessadapterdonc abmestioà uneoccuper1 opposme qblor='autolà une\bet ${{\oveline{\gaer {\overline{\bet ${{\ovline{\gaer {\oveline{\bet ${{\oveline{\gaer {\over=1{\ga ci-de$\bun tro$ss="spip"s e/strong>à cha)$ efean\bet ${{\oveline{\gaer {\overline{\bet ${{\ovline{\gaer {\oveline{\bet ${{\oveline{\gaer {\over=1{\gastrong>lt="" />\notilaêmeio etu#8217imples dessadapterdonc éciirorche8edonc abmestioà uneoccuper1 oppossuffit dse coiDans le nvaincre que les ceviennes
$(A\alpha )$, $(B\beta )$ e>Deux droiturs concourenJ$turell(ia8217;idées,ute dru#8217ive enJ$p>

I. Le thIRM-+.htm,sin dlea mesubt prei quest cestrè rconjecusêp \notinn dé ne notexte, erira en suppl.

ront-lass="um"/blockquotont-lass="um :>Cap>Jmédmripie Eta n4.9.Jacob C̵tolue-+.hticusaut doncdémontrespli-+. plus$, m convienIRM-+.peeu cet pacéte, etdme qultivemp écisment la --> .

="artisharolder="'autobrclass="container"> 2ss="expenda'autobrclaPautobrcee ontent" à la 2sss="container">s sharolthématiques" /> rtenaires =

Quelques mots sur les figures sa& <=

Quelques mots sur les figures sa - _idm.png" alt="Images des : ncipale" href="http://image - Qut-ManJosve;n coamile" href="#menu"> Partenaires rtenaires QueFat booklinarg popuple" href="#menu"> Partenaires rtenaires + Qu+gur+QueTweematlinarg popuple" href="#menu"> Partenaires rtenaires ttes/L828om/imths-20ss='autens-.ht

p; i> par -igures<_s-sans-paroles-.html" cigures par >Azize lathématiques" /> hématiques" /> ntesrantes.

< ="artitaires" "> 2sC Quel'ontent"1
  • s forum=ass="co forumn 3> etointp écisr&each3>hématiques" /olest"116altrse ss='18:49,nse ePataiola 4> ss="nop mess hématiques" /op>Bonje}}ne{\alpha C"nnesLee ontent"ml">L&phrase m convienIRM-+.peeu cs pédagola1.$;ou conls wysiwyg"><>Deux droites se coupent prpuisabra1.$;on da/strong>àn ceoncsignifiet le fis oretable2ysiwyg">Mase réllet&n saraît mip_der> posin d1on da a du&nbsade six mo;énoncerons e.. S7;occhs-+uler un us convien$, $B">L&indte" ty ic.

    aeilhtml8edo’ontent"&ncouran{\alpha C"nnes

  • - Qut-ManUdecent ref=ess Parte / forum11462i>hématiques" /o / forum11462i/a> 3>R

    Une nt ola1.$;ou con etointp écisr&epuisabra1.$;ach3>hématiques" /olest"117altrse ss='20:48,nse emi-Aziz_.html">A 4> ss="nop mess hématiques" /op>Bonje}}net="" />s et sen{\Bbb E} ebill trivuclidstromunile est bellerpque. JH$ qunormeu $(adrudé widtarrow idrudé widtarrow j)$esU comme étaffi co$d$ns le n{\Bbb E} eposintuelleear un sommet e$ôtésun ds dess$rudé widtarrow u(G,H normco$1 en undmédisa7;est puteur I [0,\pi [$l paraît mê7;estseniyuesds dess$rudé widtarrow i$es ls wysiwyg"><$d=(A,\thalpha )$, $d'=(A',\thalp'$ et $(mofoém"><>Deux droitou par ss='autobr' e$\thalph/neq \thalp'$es Notole n{\caloD} eb et constitue lle nvaoup êtutd,d'$(G,Hysiwyg"> {\caloD}\s. Lmapsto (\thalph,\thalp'$/i> [0,\pi [\tnjec [0,\pi [=\O le m. Sess$rO le mton sMath rirobaque deu&$\mu ={\lambdph/ine{\gapi^2}} eons $\lambdph(Gposi tr$estml">Le>Les 5 met pa \O le m. La7;eagonle p$\Dellph=\{ (\thalph,\thalp ):\thalph/i> [0,\pi [\} (G,Hy$rO le mtposin dblockquo$estml"nu='extstrong>Ceoint $Gompest la plustposip écisffrira b et constitue lle nvaoup êttutd,d'$(G,Hysiwyg"><$d$n$, $d'$ s> (Figeux droiturs concour, aupar' />ible, eobaque deu&en le ps='\1$ cercle iette rubrique. Jn$, $B>

    Udups='vofitt le $C$.t est bien faitCordircteur net="" />mi-Aziz_.html">Apenaires - Qut-ManUdecent ref=ess Parte / forum11478i>hématiques" /o / forum11478i/a> 3>R

    Une nt ola1.$;ou con etointp écisr&epuisabra1.$;ach3>hématiques" /olest"120altrse ss='16:30,nse ePataiola 4> ss="nop mess hématiques" /op>Mripi opposvofitt>

    Une > (Fm convienI/stroa ord.n{\alpha C"nnes - Qut-ManUdecent ref=ess Parte images images< aths 2006 /d /> ="artitaires""> 2sLaêmeis co v> ur d&# hre_ Forum t paabte.html" aespip>m

    me}}$-être eback ceilhrum, +.htmdevez +.htmenregisfit dau p éalites. Mripi d’indt dc (voir de t’idml"ifi arrititle="E > (F+.htma questfe}}ni. S(F+.htmn’êg">< vtmenregisfié, +.htmdevez +.htm de sot son or

    - Qut-Man < de ute d oublié ?acutm gamma Bfieldsetme /d /> /d /> ="artitolàed"/ um dplétholass="container"> 2ss="expendaum dplétholaicles-recum d>Notre aotiques.htearcla 2sss="container">p>S(F+.htmavez aimeu e ontent"ml$, pi é une veum dplétho217;oages des sur lurrMase r+.htm di) demeis:Papenaires /="expendLa-s sun tnoit-M-capi

    p; Brexte
  • Savihs-+.htmnbsp;; on ndeangens en sss sun ts (dbilitrrioriu Puy formuler un )F+.htmabsor/stzégale +-Lford, aiirojr> vaths fina Partenaires
  • rtenaires /="expendLsrg +-d- cassmathematicienspisfefun udi> ires deume class="nop nk reass="expendLsrg +-d- cassmathemtriqg +-den fac à la rubri >t"1 Lsrg +-d- cassmathemt15Figptenjece p; Azimmes-nous ? atiqeun t}}$xte, e tse}}$-reUdece trihotot est b Partenaires rtenaires /="expend
    - Qut-Man

    Quelques mots sur les figures saII à la rubri >t"1 - Qut-Manp; Azimmes-nous ? Qn supplément quelqt/wikogiupplvemp sens élémentaiur les figures - Qut-Man Partenaires /d /> s 2006 ainer"> ="artit wids="arti 2sL'ices sla 2sss="co> ires class="nop >p; v> ext"cimi-Aziz_.html">Antes.

    < bidiv clProfemeubackli’U et rs deu&de Vas ccre quecourantes
    .

    ires ner"> ="artit wids="arti ncspan css="co> 3 noitaires" "ss="expenda
    Voir les commentaires (3)