Rentabilité

Le 23 décembre 2009  - Ecrit par  Michèle Audin Voir les commentaires (1)

La semaine dernière, comme tous les membres de la Société mathématique de France (SMF), j’ai appris, par un message du président de cette « société savante » que

Lors du dernier Conseil d’Administration de l’Institut Henri Poincaré (IHP), son nouveau directeur a obtenu par un vote majoritaire une multiplication par 5 des tarifs auxquels les diverses associations et sociétés sont logées à l’IHP. La justification qui en a été donnée par le président de l’Université Paris 6 nous inquiète : l’université Paris 6 n’aurait aucune raison de loger à un tarif de faveur des associations ou des sociétés savantes [...]

A quoi servent les sociétés savantes ?
A quoi sert la SMF ? Elle publie des revues scientifiques (qui échappent ainsi à la domination de sociétés commerciales... visant elles aussi la rentabilité). C’est grâce à elle que le Centre International de Rencontres mathématiques existe [1] et fonctionne. Elle relaie les opinions des mathématiciens auprès des autorités publiques...

Elle rend ainsi des services considérables aux mathématiciens et surtout aux mathématiques. Services dont la « rentabilité » ne se mesure pas en euros...

Pourquoi l’Institut Henri Poincaré ? Si l’IHP dépend en partie [2] de l’Université Paris 6, ses missions sont nationales, et l’une d’entre elles est le service de l’ensemble des mathématiciens et physiciens théoriciens. Ceci fait partie de ses statuts.

« Vacances » parisiennes.
Je m’arrête là : j’ai du travail. Je suis à Paris cette semaine, et je profite des trois jours ouvrables qu’elle comporte pour utiliser les ressources que la vie parisienne offre aux mathématiciens provinciaux. Je vais aller travailler à la bibliothèque de l’Institut Henri Poincaré. Tant que c’est gratuit...

Notes

[1Voir par exemple ce billet.

[2Il est aussi financé par le CNRS.

Partager cet article

Pour citer cet article :

Michèle Audin — «Rentabilité» — Images des Mathématiques, CNRS, 2009

Commentaire sur l'article

  • Rentabilité

    le 27 décembre 2009 à 21:12, par Pierre Colmez

    La phrase « Lors du dernier Conseil d’Administration de l’Institut Henri Poincaré (IHP), son nouveau directeur a obtenu par un vote majoritaire une multiplication par 5 des tarifs auxquels les diverses associations et sociétés sont logées à l’IHP. La justification qui en a été donnée par le président de l’Université Paris 6 nous inquiète... » est
    bizarrement tournée ; on a l’impression que le nouveau directeur n’est pas vraiment directeur...

    Répondre à ce message

Laisser un commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre IDM