Revue de presse juillet 2015

1er juillet 2015  - Ecrit par  L’équipe Actualités Voir les commentaires

Les maths, c’est 15% du PIB français selon l’AMIES. Mais aussi ce mois-ci, un rapport houleux sur l’X, d’enthousiasmants salons et rallyes, les biographies d’Evariste et d’Alexandre, le rappel vivifiant de l’engagement de nos ainés, Léonid Pliouchtch et Maurice Audin.

Applications des mathématiques

Le mathématicien devenu économiste Xavier Gabaix a reçu le prix Maurice Allais à la fin du mois dernier. Le Huffington Post décrit ses travaux de modélisation d’un consommateur non rationnel et qui ne planifierait pas les évènements rares, allant ainsi à l’encontre du modèle traditionnel du consommateur qui prend ses décisions de manière optimale.

Le site macommune.info présente le projet Biosolver, un solveur de tournées qui vise à optimiser les déplacements des professionnels de santé. Ce projet, développé par la PME For-age, en collaboration avec l’institut de recherche Femto-ST et le laboratoire de mathématiques de Besançon, est adapté aux fortes contraintes de traçabilité des échantillons biologiques.

Atlantico revient sur le logiciel Coq que nous vous présentions en février. Le médaillé Fields Vladimir Voevovski pense que certaines théories mathématiques sont devenues trop complexes pour qu’un homme puisse y détecter les erreurs. Il souhaite donc généraliser les assistants de preuve, tel Coq, fondé sur la théorie des types, dont il a développé une extension plus efficace pour formaliser les mathématiques sur l’ordinateur.

JPEG - 138.7 ko
visualisation des tweets sur la vaccination émis pendant un an

Le site Sciences et Avenir publie deux articles sur des thèmes voisins : le premier explique en quoi les mathématiques sont une aide dans les stratégies de vaccination, les modèles permettant de déterminer à partir de quel taux de vaccination l’agent infectieux cesse de se propager. Le second décrit comment le Big Data permet de mieux comprendre l’évolution des grandes épidémies, c’est l’« épidémiologie numérique ».

L’énigme du vol MH370 de la Malaysia Airlines aurait été résolue par une équipe dirigée par Goong Chen, professeur de mathématiques appliquées à l’Université A&M au Texas. En utilisant un super-calculateur pour simuler la chute de l’avion, leur conclusion est que l’avion était à la parfaite verticale de l’eau lorsqu’il s’est abimé en mer, ce qui explique l’absence de débris, selon planet.fr (la théorie est expliquée plus en détail sur le site de l’American Mathematical Society).

JPEG - 70.6 ko
l’horloge Fibonacci

Dans un registre moins sérieux (quoi que…) le site canadien canoe décrit le succès fulgurant de l’Horloge Fibonacci, objet improbable fondé sur la célèbre suite du même nom, sur lequel lire l’heure est un défi mathématique ! La chronique sur pseudo-sciences de Philippe Boulanger, fondateur de Pour La Science, expose les états d’âme du joueur de pétanque scientifique frustré parce que la « mémoire musculaire » est bien supérieure à la connaissance théorique des lois de Newton. Le blog (toujours très bon) eljjdx compile quelques « équations parfaites » publiées dans diverses rubriques insolites : celle de la meilleure condition pour boire une bière, celle du curry ou du film d’horreur parfait.

Le rapport AMIES impact des maths

JPEG - 61.6 ko
Stéphane Cordier, professeur au MAPMO, directeur d’AMIES en délégation CNRS

Ce mois, de très nombreux articles rendent compte du rapport sur l’impact des mathématiques, commandé par l’AMIES (Agence pour les mathématiques en interaction avec l’entreprise et la société), la Fondation Sciences mathématiques de Paris et la Fondation Mathématique Jacques Hadamard et réalisé par le cabinet de conseil CMI. Le rapport lui-même et les liens des principaux articles sont consultables sur le site de l’AMIES. Le chiffre principal, cité dans tous ces articles, est 15 % : c’est, selon le rapport, le pourcentage du PIB que représente la valeur ajoutée des mathématiques en France. Ce pourcentage est voisin de celui de la Grande-Bretagne ou des Pays-Bas, souligne Stéphane Cordier, directeur de l’AMIES, sur bfmbusiness, même si le rang mondial de la France en mathématiques pourrait laisser espérer mieux. Selon Cédric Villani, cité dans l’Express, la France utilise très bien son potentiel de recherche fondamentale en mathématiques, et beaucoup moins bien son potentiel de recherche appliquée et industrielle.

Le nombre de postes utilisant les mathématiques, note Techniques de l’ingénieur, représente 9 % de l’emploi, principalement en Ile-de-France, Rhône-Alpes et PACA (56 % de ces emplois). Les mathématiques impactent 37 des 85 technologies clés, notamment la simulation moléculaire et l’énergie nucléaire.

Le site e-orientations rapporte que selon le CMI, l’employabilité des étudiants en mathématiques est excellente, aussi bien après le master qu’après le doctorat, et selon C. Villani dans le Nouvelobs, nous ne formons pas assez de mathématiciens pour couvrir les besoins, en particulier émanant du monde de l’industrie. Le CMI préconise de renforcer les liens entre le dispositif d’enseignement supérieur et les entreprises pour améliorer l’attractivité insuffisante des carrières en entreprise pour les docteurs. C’est justement le but de l’AMIES ! Vous pouvez retrouver d’autres données chiffrées dans l’article très complet du journal du CNRS.

Sur le thème des relations mathématiques-entreprises, citons enfin rue89, qui pose quelques questions sur la décision de Facebook d’ouvrir à Paris un laboratoire de recherche dédié à l’intelligence artificielle, en partenariat avec l’INRIA : qu’est-ce qui motiverait les universitaires à travailler pour Facebook ? Quid de l’argent public qui accompagne cette ouverture ? Le site innover-en-france fait l’annonce de la première des « matinales de l’innovation » organisée par le MEDEF. Il est aussi possible de télécharger les actes de ce colloque consacré au rôle des mathématiques dans le développement de l’économie et des entreprises.

Programmes, rapports, recrutement, niveau scolaire

Le débat sur la réforme du collège semble aussi brûlant que la météo actuelle. L’ancien président du Conseil National des Programmes Didier Dacunha-Castelle défend dans Le Monde l’accent mis par les textes sur l’interdisciplinarité. Il regrette que « la tendance de notre enseignement [soit] de se contenter de faire visiter des monuments ». Bernard Egger, président de l’Association des professeurs de mathématiques de l’enseignement public (APMEP), soutient un autre élément de la réforme, l’utilisation du jeu et de la vidéo en classe, dans un entretien à Vousnousils. Selon lui, les études PISA ou CEDRE déjà évoquées dans ces colonnes « ne sont pas représentatives, elles sont avant tout des instruments de pilotage des systèmes éducatifs ». Face au déni, les Dernières Nouvelles d’Alsace ou encore L’Etudiant rappellent les chiffres.
Pour Michel Gonnet, dans son blog hébergé par Mediapart, les ambitions affichées des réformes précédentes se heurtent à de décevants résultats. Dans Le Point, Cédric Villani propose un parallèle périlleux entre le rôle du latin au début du XXième siècle et celui de l’informatique à notre époque. L’Humanité relaye un manifeste étiqueté à droite pour la défense de l’enseignement de la géométrie signé par 500 chercheurs. Selon les signataires, « les programmes successifs […] offrent de moins en moins de supports à l’apprentissage de la démonstration ».

Outre les programmes, la difficulté à pourvoir les postes en mathématiques reste extrêmement préoccupante. Le Monde, Les Echos et Le Nouvel Observateur, ainsi que TF1 s’en font l’écho. Sans surprise, les journaux relèvent le manque d’attractivité du métier et la question de la revalorisation des salaires.

JPEG - 185.1 ko
Garde au drapeau, défilé du 14 juillet de l’Ecole Polytechnique 2008.

Un rapport de Bernard Attali bouscule l’Ecole Polytechnique. Selon Le Monde, voir aussi ici, le regroupement avec les autres écoles scientifiques de Paris-Saclay, la suppression de la solde des élèves, l’internationalisation du recrutement ou encore — ce qui paraît un sacrilège pour certains — le recrutement post-bac sont envisagés. Selon Le Point, le Ministre de la Défense Jean-Yves le Drian lance une réforme reprenant « l’essentiel des pistes […] esquissées ». Pour un contrepoint, voir la revue éponyme.

Innovation pédagogique

Le logiciel (libre) Scratch d’initiation à la programmation est à nouveau à l’honneur, sur le site Vousnousils. Ludovia vante lui le logiciel (très abouti mais payant) Maple T.A. qui offre « la notation mathématique standard, des tracés graphiques sophistiqués, des questions mathématiques à réponses libres, et bien plus ». Une application pour réviser les mathématiques est mentionnée par France 3 Poitou-Charentes. Enfin, Vousnousils évoque un colloque organisé par la Commission Permanente des IREM sur l’Enseignement Élémentaire autour du vaste sujet des ressources en mathématiques.

JPEG - 13.6 ko
Georges Charpak, Prix Nobel 1992, fondateur de La main à la pâte

Un article très intéressant des Echos fait le bilan, 20 ans après son lancement, de La Main à la Pâte, association dont le but est de donner un avant-goût des sciences à l’école primaire.

Et aussi

En Afrique, SudOnline déplore la gestion catastrophique d’un fond du Ministère de l’Education au Sénégal. Le Monde évoque les multiples initiatives pour les mathématiques de l’édition africaine du Forum économique mondial.

En Algérie, El Watan parle de la crise des vocations en mathématiques aussi bien avant l’université que pendant les études supérieures. Si certains problèmes — notamment les amphis surchargés — sont peut-être plus présents en Algérie qu’en France, d’autres raisons de la crise des vocations telles que le problème des débouchés sont bien plus universels.

Deux sujets de société vieux comme le monde mais malheureusement toujours d’actualité : une nouvelle étude montrant la force des préjugés dans les choix d’orientation des femmes vers les études scientifiques, évoquée par Metronews et Le Journal de Montréal, et la pauvreté affectant les résultats scolaires des enfants évoquée par L’Express.be

Enfin, L’Express évoque l’Association science ouverte qui vise à promouvoir les mathématiques, notamment en Seine-Saint-Denis. Pour résumer son action, voici la belle explication donnée par un de ses membres, Mickaël Launay : « La carte des coups de soleil ressemble à la carte des ventes de crème solaire mais ce n’est pas la crème solaire qui est responsable des coups de soleil. Et pour comprendre ça, il faut savoir raisonner. »

Animations

Le télégramme annonce la performance de quatre élèves du lycée d’hôtellerie de Rennes qui se sont « distingués aux Olympiades de mathématiques ». Sur Vietnam+, « dix élèves du lycée Hanoi-Amsterdam (ont) remporté six médailles d’or lors des Olympiades de mathématiques d’Asie-Pacifique 2015 », ou encore « les boss des maths » du lycée Charlemagne de Thionville présentés par Le Républicain Lorrain. De nombreux autres participants aux Olympiades se sont vus récompensés, et Le Parisien annonçait une cérémonie de remise de prix à « à l’INRIA de Rocquencourt ». Florian Perramond, jeune élève de 1ère, « a reçu le premier prix des Olympiades académiques et nationales de mathématiques de sa filière », nous apprend La Dépêche.

Le Parisien explique en bref le salon culture et jeux mathématiques, dont on a également entendu parler sur FranceInter, qui avait lieu Place Saint-Sulpice du 28 au 31 mai dernier. Ce fameux 16è salon a été décrit de nombreuses fois, que ce soit sur le site de Science Ouverte ou dans un article de La Dépêche. Il mêle mathématiques et amusement.

Le rallye des mathématiques est mentionné par le site d’actualités malgache News Mada. La Nouvelle République présente les lauréats du lycée François-Rabelais de Chinon. Bien public décrit la « cérémonie des récompenses [...] à Dijon ». La dépêche parle carrément de « graines de génie en mathématiques ». Pour cause, ils étaient nombreux, dans toute la France, à participer à ce rallye, comme expliqué par La dépêche et La Voix du Nord.

Le XéliminatoR, quant à lui, est, comme l’explique Le Parisien, un « tournoi de mathématiques » au cours duquel s’affrontent « les meilleurs élèves de seconde à Bac + 3 des lycées Lakanal, Marie-Curie (Sceaux), Descartes (Antony) et Jacques Monod (Clamart) ».

N’oublions pas le concours Kangourou, auquel de nombreux élèves ont participé, Le Télégramme en a parlé, et avec, par la suite, d’excellents résultats dans divers établissements comme le montrent les articles de Mon 43 et Le Courrier de l’Eure. Le concours Kangourou a d’ailleurs ravi de nombreux élèves, comme ceux du collège de Flers mentionnés par L’Orne combattante.

Les concours mathématiques sont nombreux, si l’on en a mentionné quelques-uns, il existe aussi le concours Pangea, expliqué par Zaman.

Parutions

La Recherche avait consacré son numéro d’avril 2014 à Alexander Grothendieck, cet immense mathématicien. Le numéro de cet été consacre la rubrique « mathématiques » à la revanche d’un théorème oublié. Dans les années 1953-55, Grothendieck séjourne à l’université de São Paulo où il rédige un article intitulé « Résumé de la théorie métrique des produits tensoriels topologiques » qui fut peu diffusé. Sorti de l’oubli des années plus tard il s’avère d’abord que le théorème de Grothendieck est un point central pour mieux comprendre le structure géométrique des espaces de Banach avant que l’on ne découvre qu’il a des connexions inattendues avec l’informatique théorique et la complexité algorithmique. Et l’inégalité de Grothendieck (qui vient de cet article) a également une interprétation en mécanique quantique.

JPEG - 87 ko
Joueurs de poker

Dans le numéro de juillet du magazine « Pour la Science » c’est le poker qui s’invite, plus précisément une variante pratiquée par de nombreux joueurs (le poker Heads up limit Hold’em, HULHE popularisée par le film « Casino Royale). Ce jeu à deux joueurs dans lequel le hasard intervient et où les joueurs ne disposent que d’une information incomplète a été résolu en janvier 2015 par l’équipe de Michael Bowling. Autrement dit, « la stratégie mise au point ne peut être battue par aucune autre » (et, au mieux, un joueur parfait ne peut espérer que la partie nulle). Jean-Paul Delahaye nous explique cependant que « la résolution forte du poker HULHE n’a été obtenue qu’à « epsilon près » : la stratégie probabiliste de jeu calculée par l’équipe de Michael Bowling ne peut être battue de manière nette par aucun joueur qui affronterait le programme pendant une durée humainement envisageable ». Une agréable promenade dans l’univers de l’informatique et des mathématiques associées.

Quels livres emporter cet été ? Un choix vaste et bien difficile …
Vous devriez trouver en librairie « Amour, maths et beauté : le chant d’amour d’un génie des maths » d’Edward Frenkel qui a reçu le prix Euler 2015. Un ouvrage où ce mathématicien atypique nous raconte à la fois sa vie (qui n’a pas été un long fleuve tranquille) et les mathématiques sur lesquelles il travaille.
Pencherez vous pour « Evariste » de François-Henri Désérable qui a obtenu le prix des lecteurs L’express/BFMTV 2015 ? Ou pour relire un ouvrage plus ancien sur ce mythique mathématicien comme l’Evariste de Jean-Paul Auffray qui était sorti chez Aléas (en 2003) ?
Par ailleurs un ouvrage récent : Alexandre Grothendieck. Itinéraire d’un mathématicien hors normes se penche sur l’homme, sa vie, ses passions. Alors…rendez-vous en septembre pour la prochaine revue de presse et d’ici-là, bon été !

Partager cet article

Pour citer cet article :

L’équipe Actualités — «Revue de presse juillet 2015» — Images des Mathématiques, CNRS, 2015

Crédits image :

Image à la une - Les maths vecteur d’innovation, selon l’Amies. Crédits photo : Wikimedia
Joueurs de poker - Todd Klassy, Wikipedia
img_14686 - Jonas Alseniskis/ Creative Commons
img_14685 - Marie-Lan Nguyen/Wikipedia Commons
visualisation des tweets sur la vaccination émis pendant un an - Salathe et al. (2012) PLoS Computational Biology

Commentaire sur l'article

Laisser un commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre IDM