Revue de presse juillet 2016

Le 1er juillet 2016  - Ecrit par  L’équipe Actualités Voir les commentaires (1)

Toutes les personnalités qui suivent font ou ont fait des mathématiques. Lesquelles vous sont-elles familières ? Solomon Golomb, Ramanujan, Claire Voisin, Dominique Bakry, Eric Kermorvant, Moreno Andreatta, Torres Garcia, André Warusfel. Venez les (re)découvrir toutes dans cette revue de presse et rendez-vous le premier septembre pour la prochaine. Bon été !

Recherche et applications

JPEG - 69.5 ko
une image du film FROZEN

Modélisation
L’essor annonce la création par l’École des Mines de Saint-Étienne d’une deuxième chaire en mathématiques appliquées : « Optimisation et quantification d’incertitudes pour les données onéreuses ». Il s’agit de développer le traitement de données par des modèles mathématiques pour répondre à des problèmes concrets comme l’évaluation du risque minier d’un sol.
C’est aussi à l’aide d’un modèle mathématique (de fragmentation de plastique) que des chercheurs tentent d’expliquer la mystérieuse disparition des plastiques dans l’océan, selon le blog surf-prevention. L’observation montre en effet vingt fois moins de micro-morceaux de plastique qu’attendu.
La modélisation peut servir à des causes dont l’intérêt sociétal est moins évident, comme la prévision (par la banque d’affaireS Goldman Sachs) de la victoire des bleus à l’Euro 2016, à lire dans La Croix ou bien la prévision précise de l’épaisseur d’une couche de chocolat dans chococlic.

Reproduire de manière très réaliste les comportements élastiques et plastiques de la neige, c’est le but de Joseph Teran (UCLA) qui a construit des modèles mathématiques pour le film « Frozen » (« La Reine des neiges » en français) produit par les studios Disney. C’est à lire sur El país. Si vous ne lisez pas l’espagnol, regardez la vidéo d’illustration de ces modèles, très esthétique.

Maths et économie

JPEG - 16.5 ko
William Xu et Thierry Mandon

On vous l’annonçait le mois dernier : le 17e salon des mathématiques a eu lieu fin mai sur la place Saint-Sulpice. À cette occasion, france24 parle de la méthode de Monte-Carlo et des films d’animation (!) et rappelle que les mathématiques, c’est 15% du PIB et 9% des emplois.
Le blockchain, protocole de confiance décentralisé reposant sur des problèmes mathématiques difficiles à résoudre, offre quand à lui la perspective d’échanges, commerciaux notamment, sans intermédiaire. Adieu banques, notaires, assurances et plateformes internet ? Pour en savoir plus, lisez l’article (touffu) de Ricardo Perez-Marco dans Le journal du CNRS.
Plus concrète, l’ouverture par le géant chinois Huawei d’un centre de recherches en mathématiques doté de 74 chercheurs dont 12 contrats CIFRE, est annoncée par de nombreux sites parmi lesquels usine-digitale.

Précarité de la recherche
Le site housseniawriting évoque la démission du Comité d’Évaluation Scientifique en mathématiques et informatique de l’ANR [1]. Cette démission vise à dénoncer le trop faible taux de succès et la confiscation des choix scientifiques par un processus administratif. Est-ce que l’injection de 65 millions d’euros dans le budget de l’ANR règlerait le problème ? Ce n’est pas clair. The conversation dresse à ce sujet un bilan noir de la vision productiviste et de la normalisation néolibérale de la recherche, qui ne favorise que le court-terme et mène à la précarisation des acteurs de la recherche ; lire également sur Le Monde les revendications du collectif des précaires de l’enseignement supérieur et de la recherche, illustrées par des témoignages très concrets.

En bref

JPEG - 31.3 ko

Étienne Ghys explique dans Le Monde pourquoi l’empilement E8 est le plus dense en dimension 8.

Le site malgache housseniawriting s’intéresse lui à la question suivante : une preuve assistée par ordinateur est-elle une vraie preuve ? La résolution du problème des triples booléens de Pythagore par un ordinateur en fournit en effet un nouvel exemple et pose la question de l’intérêt de ce type de preuve.
Enfin, comment encoder de l’information dans un photon ? Silicon.fr vous dit tout sur la machine Enigma quantique.

Des mathématicien-ne-s célèbres

PNG - 116 ko
le retournement de la sphère (Arnaud Chéritat, Jos Leys)

Sur le site housseniawriting, le mathématicien Ken Ono raconte comment Ramanujan l’a aidé à trouver sa voie. Consultant pour le film « The man who knew infinity » et coauteur de « My search for Ramanujan : How I learned to Count », Ken Ono a aussi lancé the Spirit of Ramanujan Math Talent Initiative, un projet qui vise à découvrir des mathématiciens créatifs dans le monde entier.

Le journal du CNRS célèbre l’entrée de Claire Voisin au Collège de France et demande à François Charles d’expliquer au lecteur sa discipline, la géométrie algébrique.

Dans la rubrique nécrologique, la Revue de la Filière Mathématique nous apprend le décès de quelqu’un à qui elle doit beaucoup, André Warusfel : « Nous n’oublions pas que c’est en grande partie grâce à son énergie que nous devons la survie de notre revue dans la période difficile qu’elle a traversée dans le début des années 2000. »
Culture Math évoque lui la disparition du père des polyominos, Solomon Golomb.

Le site marocain Libération évoque ce mois-ci Al-Biruni, érudit de Khorezm en Asie Centrale ayant vécu autour de l’an 1000, à la fois « mathématicien, astronome, physicien, encyclopédiste, philosophe, astrologue, voyageur, historien, pharmacologue et précepteur ».
Et sciencepost dévoile un aspect méconnu d’Isaac Newton : il aurait brièvement nourri le projet de jeter les bases d’un langage universel. Ses signifiants auraient été construits selon une logique ensembliste.

La bataille pour les fameuses archives d’Alexander Grothendieck continue. La Tribune de Genève fait quelques rappels fort utiles sur le personnage et Libération nous renseigne sur les intentions de ses héritiers : « pour les enfants [de Grothendieck] ce qui compte, avant l’argent, est la manière dont ces milliers de pages seront préservés et mis à la disposition de la communauté scientifique. »

Sur le site theconversation, Vincent Borelli évoque l’œuvre de Mikhaïl Gromov et plus spécifiquement le h-principe : comment rendre possible ce qui paraît impossible ? Il illustre notamment ce principe à l’aide du retournement de la sphère.

Cédric Villani se rapproche-t-il de Dieu ? La Croix nous apprend qu’il est désormais membre de l’Académie Pontificale. En attendant, il évoque son projet de « Maison des mathématiques » dans un entretien avec Sciences et Avenir.

Mathématiques, Art, Culture

JPEG - 53.1 ko

Les mathématicien-ne-s sortent peu à peu de l’opposition
traditionnelle entre scientifiques sérieux et artistes plus fantaisistes. Pour preuve (?) la numérologie du dernier film de Quentin Tarentino, décrite comme mathématique par Mediapart, ou encore les témoignages de Thierry Lhermitte ou Vladimir Cosma, amateurs de mathématiques repérés par Augustin Trapenard.

Le succès de la demi-journée grand public du premier congrès de la Société Mathématique de France, début juin à Tours, témoigne en tous cas du lien fort entre mathématiques et grand public, à travers des exposés de mathématiques attrayants ou ludiques.

D’autres manifestations, comme le Salon des Jeux mathématiques, révèlent chaque année un peu plus des mathématiques ludiques, fantaisistes, créatives, ou ... musicales, comme nous l’apprend Le Parisien. On peut encore citer la Nuit des mathématiques, qui s’étend cette année en région Centre, comme le relate aussi le Courrier de l’Ouest.

Les Rallyes mathématiques, en région, première étape sans doute avant des concours plus fameux comme les Olympiades, savent convaincre les collégien-ne-s et enseignant-e-s de toutes régions, ainsi que les médias régionaux : le site clicanoo.re à la Réunion, la Dépêche dans le Sud-Ouest et le Républicain Lorrain dans l’est s’en font l’écho ce mois ci. Des lycéens du Sud se sont pris au jeu de trouver des stratégies gagnantes pour le jeu de Nim, et se sont retrouvés à l’Université à Toulouse, encadrés par Dominique Bakry, à la fin de leur aventure mathématique, nous rapporte encore la dépêche. Même les plus jeunes s’y mettent, avec le concours amical Math’Isère pour les enfants d’élémentaire, relaté par le Dauphiné, qui devrait devenir national prochainement, ou encore le challenge mathématique près de Narbonne décrit par le site L’indépendant

Les liens entre mathématiques et musique, intimes, se déclinent beaucoup ce mois-ci. D’abord, si vous en doutiez, travailler en musique rend plus efficace, nous apprend terrafemina, et l’électro permet de mieux faire des maths, d’après top santé. Anecdotique et ludique, une vidéo musicale d’élèves de 1ère S pour retenir leurs formules est décrite par le site e-alsace.net, France Bleu Alsace ou encore France 3. Dans un autre genre, le site maddyness.com nous fait découvrir le dualo, instrument d’un nouveau genre inventé par un mathématicien musicien, pour aider les amateurs à faire de la musique plus facilement. Un article du Monde nous parle du parcours de Moreno Andreatta, chercheur à l’IRCAM, qui explore les structures mathématiques de la musique et vient d’obtenir un poste de directeur de recherche sur cette thématique.

Les liens entre mathématiques et art se multiplient partout, dans les collèges, avec par exemple cette pièce de théâtre mathématique créée par des élèves de 5ème d’Indre-et-Loire, et relatée par La Nouvelle République.

JPEG - 58.5 ko

Admirez aussi ces magnifiques figures géométriques tracées sur le sable par un enseignant de l’ESPE de St Brieuc, Eric Kermorvant, pour former ses élèves, futur-e-s enseignant-e-s de mathématiques. Elles sont décrites par le Télégramme, par 20minutes. À noter, cet enseignant est aussi l’inventeur de l’Eker, une équerre nouvelle génération maintenant proposée pour les élèves des écoles.

JPEG - 8.9 ko

Pour poursuivre dans le plaisir artistique de la géométrie, pourquoi ne pas aller admirer les expositions sur Vasarely au Château de Gordes, près d’Avignon, présentée dans un article de LaProvence, ou encore Torres Garcia, dans une rétrospective proposée à Madrid, à la Fundacion Telefonica, présentée par le site Artaujourd’hui.info

Enseignement

JPEG - 11.9 ko
A la pointe

Comme chaque fin de printemps, Bac et brevet nous rappellent que les mathématiques font encore partie du cursus scolaire. Vous trouverez un peu partout sur les médias les épreuves de maths et leur corrigé, par exemple sur Le Parisien pour le Bac et sur L’internaute pour le brevet ; on trouvera même des de vidéos, en guise de correction, sur Le Figaro ou de révision, sur Le Monde.

La polémique de cette année porte sur une erreur qui s’est glissée dans l’épreuve de section S ; le problème a été relayé par de nombreux médias, mais c’est L’Express qui nous permet de savourer l’erreur et sa (très plausible) raison. Une coquille s’est glissée aussi dans l’épreuve de maths pour la section STMG et Midi Libre nous annonce déjà une pétition d’élèves pour repasser l’épreuve.
Jeune Afrique nous raconte qu’en Algérie aussi, suite à des fraudes, l’épreuve de mathématiques du baccalauréat en sciences expérimentales a du être répétée. L’Express nous précise même qu’en raison de ces fuites massives et afin d’éviter tout nouvel incident, les autorités algériennes ont rendu les réseaux sociaux inaccessibles avant cette deuxième session.

Et après le Bac ? Libération revient sur l’algorithme d’APB (admission post-bac), enfin dévoilé (en partie) par le ministère de l’Education Nationale. « Le document diffusé (...) ne révèle aucun scandale (...) Il vient en revanche souligner les contradictions d’un système universitaire au bord de la rupture, forcé de pratiquer sans l’assumer une sélection à l’entrée de certaines filières » selon Le Monde.

Savoir et Connaissances nous présente les journées Filles & maths, organisées par les associations Femmes & Mathématiques et Animath et qui ont réuni 880 lycéennes. Lutter contre les stéréotypes persistants est une priorité, pas seulement en France : sur Ouest France on pourra découvrir qu’à Melbourne trois postes de professeur en mathématiques seront ouvert exclusivement pour des femmes !

Parutions

La Recherche de juillet-août annonce en première de couverture son dossier mathématique, « L’étrangeté des grandes dimensions », consacré à des aspects de questions qui se soulèvent avec le traitement et l’exploitation des données en grande dimension, les « big data ». Le dossier commence par une interview d’Emmanuel Candès (premier lauréat du prix Jean Kuntzmann) qui affirme : « Avec l’acquisition massive de données, la science a changé ». La data science avait déjà été imaginée avant l’explosion du numérique par John Wilder Tukey. Emmanuel Candès explique ici qu’il s’agit d’une vraie science avec des objectifs et une méthode scientifique et appelle à avoir une vraie pensée scientifique de la data science et des mathématiques sous-jacentes. Le second article, Des maths et des data pour faciliter le quotidien, éclaire le projet d’une jeune start-up française, Snips, qui vient de lever 6,3 millions de dollars pour intégrer l’intelligence artificielle à notre quotidien. Son ambition est de mettre la science des données au service de chacun en transformant les téléphones mobiles en assistants efficaces et discrets. Enfin le dernier article s’intéresse aux techniques et aux algorithmes capables de traiter des données en grande dimension. « À l’heure du partage massif d’informations, la science des données, avatar des statistiques, doit traiter des objets mathématiques d’un nouveau genre : des données en grande dimension, souvent associées aux big data ».

JPEG - 64.8 ko
Pac-Man et les fantômes

Pour saluer l’arrivée de l’été et des vacances, Roger Mansuy vous propose, toujours dans le numéro de juillet de La Recherche, une chronique mathématique double et ludique à lire sur la plage : Pac-Man contre les fantômes. Pac-Man (qui a déjà séduit d’autres mathématiciens) revient ici pour nous divertir avec des jeux liés à la théorie des graphes.

Dans la revue Pour la Science de juillet (qui continue à se faire attendre en kiosque …) la rubrique « Logique et calcul » est consacrée à l’énigme des 50 prisonniers et de quelques variantes. « Certaines énigmes sont si étonnantes que leurs solutions apparaissent miraculeuses. Elles illustrent l’intérêt de l’approche mathématique et logique des problèmes, qui surmonte parfois une apparente impossibilité absolue ». Il semblerait que la stratégie consistant pour chaque prisonnier de jouer « au hasard » soit la meilleure. Pourtant un bon raisonnement, aussi efficace qu’inattendu, peut leur permettre de recouvrer la liberté dans plus de 30 % des cas. Une énigme qui a permis d’en imaginer d’autres que l’auteur détaille. Encore une belle promenade mathématique à déguster cet été.

Notes

[1Agence Nationale de la Recherche

Partager cet article

Pour citer cet article :

L’équipe Actualités — «Revue de presse juillet 2016» — Images des Mathématiques, CNRS, 2016

Crédits image :

Image à la une - pentominos. Wikimedia
Pac-Man et les fantômes - Wikipédia.
img_15946 - Wikimedia

Commentaire sur l'article

  • Mise en forme très utile

    le 1er juillet à 14:49, par projetmbc

    Bonjour.

    Je ne sais pas si ceci est une nouveauté de Juillet 2016 mais la nouvelle mise en forme de la Revue de Presse est très pratique ! Très bon choix !

    Répondre à ce message

Laisser un commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre IDM