Revue de presse septembre 2015

Le 1er septembre 2015  - Ecrit par  L’équipe Actualités Voir les commentaires

Pavages pentagonaux, olympiades internationales, chouettes éoliennes, Maths en jeans et le retour de Rotor-Router vous attendent dans cette revue de presse...entre autres. Bonne rentrée !

Ils sont forts

Scoop du Guardian en géométrie plane, Casey Mann, Jennifer McLoud and David Von Derau de l’Université de Washington Bothell, ont découvert un nouveau pavage du plan par un pentagone. Coïncidence heureuse, Le Monde revenait peu avant sur la découverte des quasi-cristaux par Dan Schechtman en 1982. « Un cristal est (…) un objet périodique (…) avec quelques interdits (…) liés au fait qu’il n’est pas possible de paver un sol avec des pentagones réguliers, alors que les triangles, les carrés ou les hexagones le permettent. » « Nous vivions dans l’euphorie. On travaillait nuit et jour. », se souvient Marc de Boissieu, chercheur CNRS au laboratoire Science et ingénierie des matériaux et procédés à Grenoble. La saga des pavages pentagonaux, dont nous avions déjà parlé ici et , n’a pas dit son dernier mot.

PNG - 33.1 ko
Que contiennent les archives Grothendieck ?

Les cartons de Grothendieck refont aussi surface dans l’actualité, dans Libération et France Info. On y trouve sa correspondance avec Jean-Pierre Serre, « échange stratosphérique qui permet de comprendre intimement le travail des mathématiciens qui n’ont besoin que d’une feuille de papier, d’un stylo et… d’un interlocuteur » selon Libération et « une lettre de John Nash. (…) Diagnostiqué schizophrène, il cherche un point de chute pour reprendre ses recherches et demande de l’aide à Alexandre Grothendieck. »
Et encore ces « quarante boîtes entoilées » montrant « qu’il n’a (…) cessé d’écrire jusqu’à sa mort », trésor mystérieux pour les scientifiques (par leur contenu encore inconnu) comme pour les héritiers, qui ont compris que leur « valeur [était] très différente de zéro ». « En tout cas, personne n’ira dire qu’il n’y a là que des vieilleries sans intérêt. »

Autre mathématicien génial reclus, Grigory Perelman « vit [toujours] chez sa mère, ne travaille plus et refuse toutes les interviews » selon La Croix. Plus à l’aise avec les micros, Cédric Villani est un « USI « (unexpected source of inspiration) pour usine digitale, un « pur produit de la pop culture » pour Libération, « dans les étoiles » pour La Dépêche, ou encore un « poète » dans Slate.fr. Hélas, il a abandonné l’idée de résoudre la conjecture de Riemann, révèle le JDD.

Eclipsé par Grothendieck (mort le même mois), Eugene Dynkin trouve un hommage à la hauteur de son œuvre dans La Gazette de la SMF. « C’est l’un des très rares exemples de mathématicien contemporain qui ait apporté des contributions fondamentales dans deux domaines distincts des mathématiques, la théorie de Lie d’une part, et les probabilités d’autre part, sans même parler de ses contributions à l’économie mathématique », dixit Jean-François Le Gall.

GIF - 33.7 ko
Eugene Dynkin

Influencia préfère citer Maurice Lévy, Président du Directoire de Publicis Groupe : « j’étais fait pour être logicien, mathématicien, (…) j’ai transformé ma formation en ce qui était ma passion » quand des mathématiciens racontent leur « première fois » dans Libération.

Et la relève ? Elle semble parfois désabusée : dans madmoizelle, Alicia, 24 ans, ingénieure et doctorante en cryptographie, dresse un constat sans équivoque : « (...) grosse désillusion quand je suis rentrée dans cette prépa, [mon père] pensait que j’allais rencontrer des gens de tous horizons. En fait non, c’est tous des gosses d’ingénieurs ou de profs pour la majorité, ça a un petit côté malsain ! Il y a aussi cette façon qu’a le staff du lycée de te dire que tu es l’élite de la France… C’est complètement débile, parce que finalement c’est un cursus très formaté. » Et pour Pierre Bosch, jeune prof de prépa à Dunkerque dans Nordéclair, « Personne ne peut en avoir conscience, moi en premier, comme c’est épuisant d’enseigner. » Plus enthousiaste, Le Midi Libre, célèbre Grégoire Bussone, 17 ans, « enfant du village et génie des mathématiques ».

Olympiades Internationales des Mathématiques : cocorico !

PNG - 24.3 ko
La prochaine fois, ce sera à Hong Kong

Justement, les Olympiades Internationales des Mathématiques (OIM, ou IMO en anglais) ont eu lieu cette année à Chiang Mai, en Thaïlande. Toute la rédaction coquerique un cocorico pour le résultat exceptionnel de l’équipe de France, classée 14ème mondiale et 1ère de l’Europe de l’Ouest. Le site de l’organisation Animath remarque qu’« une telle performance n’était plus arrivée depuis 1992, à une époque où le règlement permettait à la France d’envoyer une équipe composée de trois élèves de math sup et trois élèves de Terminale, et où les blocs soviétique et yougoslave n’avaient pas encore éclaté ». Animath fait le portrait des participants, Vincent Bouis, Felix Breton, Colin Davalo, Adrien Lemercier, Florent Noisette et Julien Portier (voir aussi Le Parisien). Félicitons aussi l’équipe des organisateurs de l’Olympiade Française des Mathématiques, et notamment le coordinateur Jean-Louis Tu, le chef de délégation Pierre Bornsztein et son adjoint Vincent Jugé. Pour vivre le périple de la délégation française au jour le jour, voir ici et pour voir les problèmes, .

Le site d’Animath félicite également trois autres participants aux IMO ayant participé aux stages d’Animath et à ceux du Club des Mathématiques Discrètes de Lyon : « Pablo Bustillo-Vasquez, de l’équipe de Belgique et Yassine Hamdi, de l’équipe d’Algérie, qui obtiennent tous les deux une médaille d’argent, ainsi qu’Ilyes Hamdi, également de l’équipe d’Algérie ».

Olympiades Internationales des Mathématiques : les échos de la presse francophone

Dans plusieurs pays, les participants aux compétitions internationales de mathématiques (et pas seulement) sont reçus au plus haut niveau. Ainsi, en Algérie, voir le site d’Algérie Presse Services, au Maroc, comme rapporté par le site Medias24 et en Israël, cf. le site Israpresse.

Enfin, dans la rubrique « Insolite » (sic !), Radio Canada nous parle de l’exceptionnel canadien Alex Song (à ne pas confondre avec celui-ci) qui cette année a remporté une médaille d’or avec un score parfait aux OIM. Ce jeune homme en est d’ailleurs à cinq médailles d’or consécutives !

Il n’y a pas que les OIM dans la vie

Cet été, les jeunes Français ont participé à deux compétitions internationales au format plus original. Citons d’une part, l’ITYM (International Tournament for Young Mathematicians) à Sofia, en Bulgarie. La France a envoyé deux équipes, qui ont brillamment fini 1ère et 3ème. Pour le compte-rendu, voir Animath. D’autre part, le MYMC (Mediterranean Youth Mathematical Championship) ayant eu lieu à Trieste (Italie), est une autre compétition par équipes où la France a fini 3ème sur 14 pour sa 1ère participation.

Dans nos régions, félicitons les champions du Gers que sont les CM2 de l’école élémentaire publique de Masseube, évoqués dans La Dépêche du Midi. Le même journal évoque de nombreuses animations autour des sciences à Beaumont-de-Lomagne dans le Tarn-et-Garonne, dans la maison natale de Pierre Fermat.

On le sait peu, l’association Kangourou (connue surtout pour organiser le concours éponyme) est basée dans le Loir-et-Cher (connu surtout pour la chanson éponyme). Cette fois-ci, La Nouvelle République du Centre met en valeur cette association dans un cadre tout à fait différent car elle organisait pour la première fois une « Nuit des Maths » avec la présence en « guest star » de Cédric Villani, à Tours.

Plus au nord enfin, à Aubry-du-Hainaut, La Voix du Nord évoque de nombreuses animations et notamment une initiative remarquable (et trop rare) consistant à convier les parents « à venir animer et/ou participer à des ateliers de jeux mathématiques dans le cadre de la semaine des mathématiques ».

Applications

Le Monde propose un atelier gratuit animé par Simon d’Henin, mathématicien et designer de formation, pour inventer l’habitat de demain. L’idée serait de proposer un habitat intelligent qui évolue en fonction de nos besoins.

JPEG - 19.3 ko
C’est du joli.

Dans le futur toujours, la musique que l’on écoute sera peut-être composée par une intelligence artificielle. C’est ce que semble suggérer Libération. Les algorithmes seraient-ils des artistes comme les autres ? Nous en sommes loin selon Julien Gachadoat pour qui« la question de la conscience est encore primordiale ». Google développe pour sa part un algorithme peintre. Si ses œuvres sont encore jugées simplistes, l’algorithme « deep dream » parvient à fournir des « répétitions aléatoires de formes et d’objets aux couleurs criardes et hallucinées, on croit à s’y méprendre que l’algorithme a pris le pas sur son créateur ».

JPEG - 13.2 ko
Réducteur de décibels

Pour en revenir à l’ouïe, on peut reprocher aux éoliennes le bruit qu’elles produisent. Or, comme nous le dit Le Parisien, l’Université Virginia Tech propose un prototype d’éoliennes silencieuses, comme des chouettes. En effet, cela fait quelques années que Nigel Peake, professeur à Cambridge, s’intéresse à ces animaux uniques pour leur silence en vol. « Avec les mathématiques appliquées, on s’intéresse aux problèmes du monde réel » explique-t-il. Ainsi, si l’on étudie les chouettes, on se rend compte que leurs ailes sont équipées afin de réduire les décibels et par la suite rendre plus discrète l’approche de leurs proies. Ce biomimétisme peut trouver d’autres applications notamment pour les ventilateurs d’ordinateurs.

JPEG - 4.7 ko
Boisson d’algorithme

Autre sens : le goût. Il ne s’agit évidemment pas de savourer une équation mais plutôt l’inverse : un algorithme peut-il « savourer » la bonne cuisine, voire le vin ? C’est la question posée dans Actualité Houssenia Writing. « En général, l’investissement dans le vin consiste à acheter au niveau du baril avant qu’il soit mis en bouteille. » Généralement, ce sont les papilles des experts qui servent à prédire le prix. Néanmoins, cette méthode a le désavantage de présenter certaines incohérences. C’est pourquoi Tristan Fletcher, de l’University College à Londres, veut appeler l’intelligence artificielle à la rescousse. La régression linéaire est ainsi utilisée mais produit des résultats mitigés que le docteur Fletcher estime pouvoir améliorer avec du « machine learning ».

La météorologie fait l’objet d’un article dans La Dépêche. Il ne s’agit pas seulement de savoir s’il va pleuvoir ou s’il va faire beau mais plutôt de prévoir les évènements climatiques intenses voire extrêmes qui pourraient bloquer les routes. Ainsi, Corinne Mithieux, la directrice du centre Météo France de Toulouse-Blagnac explique que les conseils généraux des départements sollicitent les prévisionnistes à ce sujet. Elle précise qu’il existe plusieurs modèles mathématiques. Parfois, c’est le mauvais modèle qui est choisi, ce qui induit une erreur. Cet été, les sollicitations ont surtout tourné autour de la canicule.

Quant à ceux qui sont partis en vacances, peut-être ont-ils connu les bouchons. C’est l’objet d’un article dans La Libre. Source d’irritation chez le conducteur, les bouchons sont aussi un boulet pour l’économie française. Paola Goatin, mathématicienne à l’INRIA a été chargée de mettre un terme à ce fléau en utilisant des outils mathématiques comme la « dynamique des fluides, [les] équations aux dérivées partielles, [la] théorie des jeux ». Il est important de se méfier du bon sens. Celui-ci pourrait pousser à la création de nouvelles routes comme ce fut le cas à Stuttgart à la fin des années 1960. Le résultat fut calamiteux. C’est le paradoxe de Braess. Pour Guillaume Carlier, professeur à Paris Dauphine, c’est logique et cela résulte de la dissociation entre l’intérêt individuel et l’efficacité générale.

Vous vous souvenez peut-être qu’un mathématicien avait calculé la probabilité de survie de Jon Snow à l’issue du dernier livre en date de la saga « Game of Thrones ». ActuaLitté s’intéresse maintenant à Agatha Christie. Dominique Jeannerod, à l’Université du Queens, et ses collaborateurs ont passé au crible des dizaines de roman de l’écrivain. Suite à cela, ils ont établi des résultats statistiques concernant le criminel. Plus précisément, selon le langage employé, le criminel sera un homme ou une femme. Des formules mathématiques ont ainsi été construites pour deviner qui est le tueur.

Enseignement

Comme chaque année, début juillet, les journaux présentaient les meilleurs bacheliers et se demandaient une fois encore ce ’’que vaut le bac’’. Ainsi, dans Le Figaro , Atlantico et Ouest France, découvrez Andréa, jeune bachelier féru de mathématiques, qui entrera en classe prépa en septembre tout en étant âgé de 13 ans et atteint du syndrome d’Asperger [1].
Dans Le Figaro, Jean-Rémi Girard, secrétaire national à la pédagogie au Syndicat national des lycées et collèges (Snalc), revient sur les résultats catastrophiques en physique-chimie qui ont été largement corrigés à la hausse. Cette manipulation des résultats est reprise sur
Réussir ma vie par l’Union des professeurs de classes préparatoires scientifiques (UPS), qui estime que le bac S actuel n’est plus assez scientifique et qui demande une option scientifique renforcée.

Chaque pays a ses problèmes : fuites du sujet de math au Mali sur Maliweb , long ’’j’accuse’’ publié par le Huffington Post sur l’état de l’enseignement des mathématiques en Algérie, seulement trois étudiants inscrits en L3 math dans la seule université de Centrafrique, selon Centrafriquelibre.

PNG - 191.2 ko
Le socle commun de connaissances et de compétences

Autre rengaine, la crise du recrutement en mathématiques. Dans plusieurs journaux, dont Les Echos, on pourra trouver les résultats du Capes 2015 : 1097 reçus pour 1440 postes proposés.
D’autres sites comme Vousnousils et E-Orientations font la comparaison avec le Capes 2014. Reprenant les inquiétudes du SNES-FSU, ils remarquent une baisse de 5,1% du nombre d’admissibles dans cette discipline, alors que le nombre de postes offerts était en hausse de 15,8% (calcul qui ne tient pas compte du Capes exceptionnel de 2014).
Toujours à ce propos, Le Figaro reprend pour la critiquer la déclaration de la ministre de l’Éducation nationale Najat Vallaud-Belkacem qui avait salué en juin une « amélioration » qui « se confirme », après la publication des résultats d’admissibilité (avant les oraux), amélioration soulignée aussi sur education.gouv.fr. On pourra noter comment le concours exceptionnel de 2014 a été, une nouvelle fois, curieusement oublié sur les nombreux tableaux comparatifs.

Sur le ouèbe, on revient encore à PISA : si Rue 89 se lance dans une corrélation hasardeuse entre compétences en programmation et résultats en math
à PISA, Savoir et Connaissances nous propose plusieurs extraits du rapport ’’ PISA à la loupe’’ de l’OCDE ; on lit en particulier qu’en 2012 les élèves passaient en moyenne 13 minutes de plus par semaine en cours de mathématiques que leurs homologues en 2003, mais que ’’donner aux élèves davantage de travail en classe ne suffit souvent pas à améliorer leurs résultats d’apprentissage’’.

Enfin, le Café Pedagogique nous signale que l’association Maths en jeans est lauréate de « La France s’engage » : bravo à eux !

Parutions

L’énigme du puzzle multicolore proposée par Elisabeth Busser et Gilles Cohen (qui ont reçu le prix d’Alembert en 2000) permet de passer un moment (plus ou moins long !) avec une agréable récréation mathématique. Les deux auteurs alimentent depuis des années la rubrique « affaire de logique » du Monde et ce « puzzle joliment coloré, bien rangé dans sa grande boîte carrée » est déjà la 927e énigme proposée à la sagacité des lecteurs … Pour finir le journal nous rappelle les rendez-vous « Arts et mathématiques » incontournables de la rentrée : « L’esprit de suite » à Caen et « Musimatiques » à la MMI de Lyon.

Rotor-Router, vous connaissez ? Dans la rubrique « logique et calcul » du numéro d’août, Pour la Science nous entraine dans « un mécanisme déterministe de cheminement fondé sur des règles simples ». Jean Paul Delahaye avait décrit un automate rotor-router dans le numéro de mai 2005 du même mensuel. Entre temps un énorme travail de recherche a été mené depuis dix ans sur cette question et a dévoilé les propriétés de ce mécanisme de déplacement sur un graphe. Co-signé par Jean-Paul Delahaye et Philippe Mathieu « Tous les chemins mènent au rond » offre au lecteur une promenade mathématique sur un sujet qui est encore loin d’être clos : « Le simplissime mécanisme du rotor-router n’a pas encore livré tous ses secrets. Il occupera encore un bon moment mathématiciens et informaticiens »-. Dans le même numéro le mensuel nous livre sous le titre Le casse-tête mathématique de Candy Crush la version française de l’article de Toby Walsh paru à la fin de l’année dernière dans l’American Scientist. La rubrique Idées de physique revient sur le lien entre culbuto, gömböc et tortue étoilée d’Inde. En septembre, nouvelle promenade mathématique avec La beauté mise en formules. George Birkhoff avait entamé en 1933 la recherche de mesures scientifiques du beau. Jean-Paul Delahaye (qui avait déjà publié en 2001 un article sur le sujet, Le beau doit-il être complexe ?) nous explique ici que « la recherche de mesures scientifiques du beau se poursuit avec des moyens théoriques et pratiques renouvelés ». Affaire à suivre ? En tout cas vous pourrez explorer un autre aspect des arts et des science avec l’article de Loïc Mangin, Promenades dans un paysage de lumière, et surtout en visitant l’exposition temporaire du palais de la découverte (visible du 9 juin 2015 au 3 janvier 2016) : XYZT, Les paysages abstraits, jouer avec la lumière.

CNRS Le journal, dont le numéro d’été vient juste de sortir, nous présente une interview du mathématicien Albert Cohen qui nous explique « qu’il n’y a pas de frontière entre maths pures et appliquées » et une enquête, réalisée par Yaroslav Pigenet, Alexandre Peruchon et Sylvain Guilbaud, sur l’impact des mathématiques sur l’économie. On se souvient qu’un article sur ce sujet, Les maths dopent l’économie française, avait déjà été publié en mai. Dans l’éditorial, Christoph Sorger rappelle que l’International Council for Industrial and Applied Mathematics (Iciam) a tenu en août son 8e congrès à Beijing (le premier s’était tenu à Paris en 1987) et souligne le fait que « les mathématiques vivent en interaction avec les autres sciences ».

JPEG - 16.3 ko
Arts et mathématiques

On a entendu dire, parfois, que les périodes caniculaires récentes ont rempli les salles obscures bien climatisées. En tout cas il ne fallait pas rater Le monde de Nathan si vous ne l’aviez pas encore vu. Alexandra Le Seigneur nous parle d’un film réussi, comme les Anglais savent si bien faire. « Le réalisateur Morgan Matthews, habitué au milieu du documentaire, signe ici son premier long métrage. Déjà intéressé par les compétitions hors du commun, il a réalisé une trilogie de films documentaires sur le sujet. Beautiful Young Minds, récompensé en 2008 de l’Award du meilleur documentaire au BAFTA TV, suivait des jeunes Anglais se préparant aux Olympiades Internationales de Mathématiques. Le personnage de Nathan est ainsi né, inspiré par un des élèves atteint d’un trouble cognitif qui lui facilite la logique mathématique ».

Pour finir

JPEG - 32.8 ko
Tritoniopsis elegans

Cette magnifique limace de mer dénichée par le coyote.

Notes

[1Sur le syndrome d’Asperger, voir ce billet.

Partager cet article

Pour citer cet article :

L’équipe Actualités — «Revue de presse septembre 2015» — Images des Mathématiques, CNRS, 2015

Crédits image :

Image à la une - Un nouveau pavage du plan. Casey Mann
Réducteur de décibels - Wikimedia
La prochaine fois, ce sera à Hong Kong - http://www.imo2016.org/imo2016logo.php?lang=eng
Eugene Dynkin - http://www.math.cornell.edu/ ebd/
Que contiennent les archives Grothendieck ? - Wikimedia
Le socle commun de connaissances et de compétences - Wikimedia
C’est du joli. - http://markjaybee.deviantart.com/art/Sub-Urban-331666542 et google dreams
Boisson d’algorithme - Wikimedia
Tritoniopsis elegans - Sean Murray
Arts et mathématiques - Wikipédia. Wolfgang Beyer

Commentaire sur l'article

Laisser un commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre IDM