Toute chose a une fin… même la meilleure !

« Mais c’est bientôt fini… vois-tu encore le soleil ? C’est bientôt fini... sens-tu venir le sommeil ? » (Graeme Allwright)

Le 18 janvier 2019  - Ecrit par  Aziz El Kacimi, François Recher, Valerio Vassallo Voir les commentaires (7)

La rubrique Débat du 18 a vu le jour il y a cinq ans et le premier billet y a été publié en février 2014. Le texte qui suit (servant de présentation) en décrivait l’objectif.

Les nombreux problèmes qui se posent dans l’enseignement des mathématiques ne laissent personne indifférent. Beaucoup de gens en parlent, mais peu les posent de façon concrète. C’est que le débat est déjà difficile à porter auprès de la communauté mathématique, et il l’est encore plus au niveau du public. C’est à cet effet que le site Images des Mathématiques souhaite offrir un espace de discussions ouvert à tous ceux qui se sentent touchés par ces questions. Ils pourront y échanger leurs idées, leurs points de vue et éventuellement apporter des éléments de réponse. Le débat sera « provoqué » chaque mois par la publication d’un billet portant sur un point précis, écrit par l’un des responsables de la rubrique ou par toute autre personne qui le souhaiterait.

Nous nous y sommes bien investis et nous n’en étions que contents ! Globalement, elle a bien fonctionné et a tenu bon : pas loin d’une cinquantaine de textes y ont été publiés depuis lors, et par beaucoup d’auteurs. Les problèmes de l’enseignement des mathématiques y ont été évoqués, mis sur la table, discutés,... sous divers aspects, et nous sommes persuadés qu’il n’y a plus rien à rajouter sans vraiment répéter, sous une forme ou une autre, ce qui y a été dit. C’est la raison essentielle pour laquelle nous avons décidé de l’arrêter. Une autre rubrique, intitulée Mathématiques de l’enseignement et plus , prendra le relais. Comme son nom l’indique, elle sera encore consacrée à l’enseignement des maths, mais différemment : des enseignants de tous les niveaux, des chercheurs... et d’autres y publieront un texte sur un sujet précis, les éléments d’une leçon, la manière dont ils ont mené la résolution d’un exercice (qui peut être un casse-tête géométrique ou autre), ou racontant simplement, en digression, une histoire (même personnelle) autour des mathématiques. Son lancement est prévu au mois de février prochain.
 

Votre contribution pour mener à bien ce projet sera la bienvenue !

Ainsi que vos remarques, commentaires, suggestions... !
 

Aziz, François & Valerio

Partager cet article

Pour citer cet article :

François Recher, Aziz El Kacimi, Valerio Vassallo — «Toute chose a une fin… même la meilleure !» — Images des Mathématiques, CNRS, 2019

Commentaire sur l'article

Voir tous les messages - Retourner à l'article

  • Toute chose a une fin… même la meilleure !

    le 21 janvier à 13:26, par Karen Brandin

    Je viens rompre de mon côté avec les habitudes de pudeur d’un bon nombre d’amoureux transis ou pas des mathématiques pour vous remercier chaleureusement bien sûr. Merci pour tout : l’initiative, l’énergie, les relectures, votre temps tout simplement puisqu’il nous manque à tous trop souvent. Choisir, c’est forcément renoncer un peu et on a conscience que ce don n’était pas un dû.

    Ce « débat du 18 » a été pour certains d’entre-nous un réel sas de décompression, une parenthèse qui ne pouvait pas tout sans doute mais qui a permis de poser en urgence quelques points de suture sur des angoisses sans doute légitimes concernant l’enseignement et cet effilochage en règle que l’on voudrait stopper.

    Je souhaite à la nouvelle formule tous mes voeux de popularité, de dynamisme. Je ne suis pas ou peu attirée en maths par les résultats très astucieux ou fulgurants qui se prêtent pourtant mieux à des articles courts et digestes donc je ne sais pas si j’aurai l’occasion un jour ou l’autre de contribuer à cette nouvelle version mais il y a un public, il est vaste et surtout parmi les jeunes (étudiants, doctorants ou même lycéens), il y a une relève à revendiquer, à assurer. De mon côté, je ne me lasserai jamais d’écouter Pierre Cartier vivre et faire vivre -voire revivre- cette discipline donc il y a de la place pour tout le monde ! Il suffira de la prendre ;-)

    Force est de reconnaître, que lorsque l’on enseigne 35h par semaine en distillant tout au goutte à goutte pour éviter que tout soit aussitôt régurgité, en rentrant on se dit surtout :

    « Pas le droit de s’en faire
    Pas plus le droit de fuir
    Il faut des « up »
    Des « up »
    De l’air
    De l’air
    Il faut des « up »
    De l’air
    L’éther

    Longueur des jours
    Alanguie
    L’ à quoi bon dic...
    ... Te ma vie
    Une part de moi
    Qui s’en va
    Echec
    Echec
    Tout laisser là

    Comme les
    Flocons d’air
    De neige en hiver
    Qui fondent au printemps
    Me perdre
    Dans la voie lactée
    Ourlée
    De mystère
    M’y plonger dedans... »

    (extrait : Voie Lactée de M. Farmer)

    Répondre à ce message

Laisser un commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?