12 avril 2012

5 messages - Retourner à l'article

Voir tous les messages - Retourner à l'article

  • Calcul et Signification

    le 20 avril 2012 à 16:34, par Marie-José Durand-Richard

    Bonjour,

    Excusez-moi de ne pas vous avoir répondu plus tôt.

    Merci d’avoir apprécié ce travail et de signaler cette magnifique coquille.... qui m’avait échappée....

    Pour ce qui est du texte de Peacock qui vous pose problème :

    Il s’agit d’une première tentative de définir les opérations, non plus à partir de leurs résultats ou de leurs techniques opératoires, mais à partir de ce que nous appelons aujourd’hui des « lois de composition ». Je dis « tentative » pour signifier que l’énoncé ne distingue pas encore clairement les propriétés. Et quand Peacock écrit que ces opérations sont « appelées » ainsi, il signifie qu’il ne s’agit pas nécessairement de l’addition et de la soustraction, ou de la multiplication et de la division, telles que nous les connaissons, mais d’opérations qui auraient strictement les mêmes propriétés.

    Il présente donc les opérations comme réciproques l’une de l’autre, et énonce ce que j’appelle un principe mixte d’associativité-commutativité, qu’il fait suivre d’une règle des signes. C’est cette règle des signes que, semble-t-il, vous n’avez pas identifiée.

    J’espère que ces précisions vous aideront à mieux appréhender ce texte.

    Bien cordialement,

    MJDR

    Répondre à ce message
Pour participer à la discussion merci de vous identifier : Si vous n'avez pas d'identifiant, vous pouvez vous inscrire.